PapelArt, exposition « Curiosités Animales »

PapelArt

PapelArt est une plateforme de création (expositions/édition/création graphique) qui place l’utilisation du papier au cœur de ses engagements. Défendre la transversalité des pratiques artistiques contemporaines ainsi qu’offrir un accompagnement substantiel aux artistes animent nos préoccupations quotidiennes.

Convaincue que le papier comme support et objet a plus que jamais sa place au sein d’une société du tout numérique, Maryline Robalo, fondatrice de PapelArt, a souhaité acquérir un savoir faire et une expertise qui ont pour mission de participer à une nécessaire forme de réécriture de son usage. En septembre 2012, Orianne Beguermont et Marie-Lou Lizé ont rejoint la structure en qualité de co-directrice et de directrice de la communication et des partenariats.

Trois activités pour mieux défendre le papier :

A travers son espace Galerie PapelArt présente et diffuse les oeuvres d’artistes émergents lesquels ont pour point commun l’utilisation du papier dans leur processus créatif, à la fois dans son usage classique de support : dessin ou photo mais aussi dans un usage détourné qui fixe au moyen d’un autre matériau tel que le zinc ou la céramique, des objets originellement conçus en papier (enveloppes, boîtes d’allumettes etc.).

Jusqu’au 31 juillet prochains, l’espace galerie de la plateforme PapelArt se transforme en cabinet de curiosités pour vous présenter une sélection d’oeuvres mettant en scène l’animal. À nouveau très présente dans la création contemporaine, la figure animale s’avère au coeur des préoccupations des artistes de la galerie et invités, lesquels nous offrent une iconographie animalière qui s’approprie les grands thèmes qu’abordaient les bestiaires du moyen âge.

À travers les dessins de Dorian Jude l’animal affronte l’homme dans une chasse sanglante dont Hideki Seo ramène les trophées griffonnés au stylo noir sur papier.

Plus loin, les créatures hybrides homme/animal de Juliette Le Roux côtoient celles de Valentine Fournier faites de broderie et de photographies anciennes.

Interrogeant la représentation de la figure animale, Emmanuelle Rico Chastel, elle, fait co-exister le dessin et le pliage sur un même support. Détaillé et incarné le dessin se confronte à la forme simplifiée et figée de l’origami.

Enfin, sondé au plus prés de son pelage, de sa corne, de son plumage, l’animal vu par Noémie Sauve se transforme au gré du processus créatif laissant place à l’univers fantasmagorique qui est le sien. Ambigu et charismatique le loup d’Arnaud Pagès fait figure d’icône au centre de l’exposition.

Les artistes :

  • Dorian Jude
  • Valentine Fournier
  • Juliette Le Roux
  • Arnaud Pagès
  • Emmanuelle Rico Chastel
  • Noémie Sauve
  • Hideki Seo

PapelArt

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité