• Soutenez artsixMic
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Orchestral Manoeuvres in the Dark : The Punishment of Luxury Tour

Orchestral Manoeuvres in the Dark : The Punishment Of Luxury

les Orchestral Manoeuvres in the Dark en live le 12 février prochain au Bataclan !

Avec des tubes comme Enola Gay, Electricity ou Souvenir, les Orchestral Manoeuvres in the Dark (OMD) ont façonné la dominante musicale des eighties et aidé à installer la new wave dans le paysage musical ! Entré directement à la 4ème place dans les Charts anglais, leur 13ème album « The Punishment Of Luxury » affiche une belle collection de synth-pop par lesquelles le duo sort de sa zone de confort sans compromettre son intégrité.

The Punishment of Luxury est une collection de pop-synth stylée et de chansons magistrales par laquelle les OMD sortent de leur zone de confort sans compromettre leur intégrité. « C’est presque comme si nous étions de retour à l’adolescence après toutes ces années » dit Andy. « Nous faisons ce que nous voulons et il n’y a pas de label pour nous dire ce que nous devons faire ou pas. »

L’album a été enregistré dans leurs studios respectifs à Merseyside (Andy) et Londres (Paul) puis finalement mixé par leurs soins chez Paul. Tandis que par le passé, leurs chansons étaient pleines de naïveté et d’excitation, l’humeur est cette fois-ci plus réfléchie, plus optimiste bien que la jeune énergie qui mène les OMD soit toujours la même. « Sur cet album nous avons réussi à faire de belles choses à partir de bruits et de modèles répétitifs » explique Andy. « Le problème est que l’on ne se lasse pas d’écrire des mélodies accrocheuses ! »

L’album tient son nom d’une peinture de 1891 par l’Italien divisionniste Giovanni Segantini accrochée à la Galerie Walker Art à Liverpool, là où Andy la remarqua. Le divisionnisme est une technique de peinture similaire au pointillisme et la peinture de Sagantini, The Punisment of Luxury représente 2 femmes condamnées à avoir des idées plus fortes qu’elles flottant dans les limbes du purgatoire dans un paysage alpin. Tout comme « English Electric », cet album explore plusieurs thèmes. Cependant l’humeur prédominante est une nostalgie pensive et une romance idéalisée, de ce qui aurait pu être dans la société au sens large et dans les relations plus intimes.

Nous sentions que nous étions en train de faire quelque chose qui allait changer le monde”, dit Andy de sa jeunesse quand OMD a choqué le public télévisuel avec leur new-wave excentrique vue dans Top of the Pops. Venez découvrir leurs nouveaux morceaux en live le 12 février prochain au Bataclan ! De quoi replonger dans ces ambiances techno-futurist qu’on aime tant !

Le site des Orchestral Manoeuvres in the Dark : http://www.omd.uk.com

OMD - The Punishment of Luxury

OMD - What Have We Done

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

eddy

Eddy Mitchell « Big Band » dans les bacs le 30 octobre prochain

Le nouvel album d’Eddy Mitchell, « Big Band », sortira le 30 octobre prochain

The Do photo de Hélène Pambrun

Duo de choc, duo de charme… The Do

The Do c’est l’histoire d’une rencontre, celle de deux musiciens qui vivaient chacun sur ...

Nomadic Massive

Nomadic Massive en tournée en France

Nomadic Massive est un collectif de hip-hop montréalais unique en son genre. C’est une ...