• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Opération « Les Portes du temps des jeunes et des patrimoines » du 28 juin au 31 août

56 musées et monuments ouvrent les Portes du temps à plus de 35 000 jeunes pour une découverte artistique et ludique du patrimoine.

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, annonce le lancement de la 8e édition des Portes du temps. Du 28 juin au 31 août, cette opération invite les enfants et les adolescents, issus en priorité des zones sensibles, urbaines et rurales, à une découverte artistique et ludique du patrimoine.

15 nouvelles participations de Saint-Omer (Nord) à La-Seyne-sur-Mer (Var)

Pour cette 8e édition, l’opération prend de l’ampleur avec quinze nouveaux sites participants, aussi divers que le haras national de Besançon, le mégalithe des Causses et Cévennes, le Mausolée de Lanuéjols, la Voie Sarde, l’abbaye de Sénones et les sentiers des Passeurs, le château de Lunéville, le château de Carros – Centre international d’art contemporain, le musée de la Faïence au château Pastré, le musée et les jardins du Canal du midi à Saint-Ferréol, le Musée des Sapeurs Pompiers de Lyon, le centre historique de Rouen, le Musée de la Grande Guerre à Meaux, le musée Rodin à Meudon, les musées de Saint-Omer, le musée Balaguier de Seyne-sur-Mer, le Palais du Tau et la cathédrale de Reims, le Palais de Rohan et la cathédrale de Strasbourg.

La créativité à l’honneur

Grâce aux arts vivants, Les Portes du temps proposent des formes inédites d’appropriation des lieux du patrimoine, de leur histoire comme de leurs collections. En fonction de leur particularité, les sites mobilisent le théâtre ou la danse, la musique, les arts plastiques, le cinéma, aussi bien que les arts de la rue ou le numérique, ou encore les activités sportives.

Organisation

Lancée en 2005 par le ministère de la Culture et de la Communication, l’opération des Portes du temps est organisée en partenariat avec le ministère délégué à la Ville et l’Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (Acsé), dans le cadre des objectifs communs en faveur de la cohésion sociale, de l’intégration et de l’accès des publics défavorisés à la culture.

Elle bénéficie de l’appui des directions régionales des affaires culturelles (Drac), du soutien des Préfectures au titre de la politique de la ville, des collectivités territoriales, de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais (Rmn – Grand Palais), des musées de France, du Centre des monuments nationaux (CMN) et des diverses institutions patrimoniales ainsi que les mécènes nationaux : la fondation Crédit Coopératif et le fonds MAIF pour l’Éducation.

Pour cette huitième édition, 35 000 jeunes sont attendus, au cours des vacances d’été et de la Toussaint, dans 56 sites, répartis dans 18 régions françaises qui travaillent en étroite collaboration avec les acteurs de la jeunesse et de la solidarité, notamment les réseaux de l’éducation populaire.

Les groupes de jeunes sont accueillis sur les sites participants par l’intermédiaire des centres de loisirs, de la Fédération des Francas, de la Fédération des centres sociaux et socioculturels de France, de la Confédération des MJC de France, de la Confédération Nationale des Foyers Ruraux ou d’autres structures d’accueil.

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité