Opéra ma non troppo : Moi j’aime le music hall

music hall - Moi j'aime le music hall

« Moi j’aime le music-hall ! » un mix musical détonnant de Trénet à Stromae au Théâtre Maxim’s Pierre Cardin

C’est l’histoire d’un lieu, c’est l’histoire d’une troupe… Au premier étage, une scène mythique, rebaptisée depuis peu le Théâtre Maxim’s Pierre Cardin…Pierre Cardin, ou un amoureux de l’art sous toutes ses formes, a choisi de présenter un nouveau volet musical festif. Il donne carte blanche à la compagnie « Opéra ma non troppo » pour ambiancer le lundi soir de Maxim’s. Complaintes des bons et mauvais jours, chansons d’Espoir, chansons de Bonheur…A travers des extraits de plus de 80 chansons et d’une soixantaine de chanteurs (de Brel à Julien Clerc, de Barbara à Françoise Hardy, de Claude François à Alain Souchon…), Opéra ma non troppo vous propose de retrouver ces refrains qui ont illuminé votre vie, de partager avec eux ces petites « madeleines musicales » et de les chanter à tue-tête… Juste pour le plaisir…

Gérard Chambre/Concepteur/Metteur en scène/Interprète :

Comment parler de notre spectacle « Moi j’aime le music hall » sans faire une apologie éhontée de notre travail!!? Et bien ? En toute modestie… mais aussi avec un réalisme tranquille ! Le premier mot qui me vient à l’esprit c’est : Miraculeux! Miracle de la rencontre amoureuse entre comédiens et spectateurs. Le public est complètement sous le charme du spectacle, des comédiens, de leur complicité sur scène, et de cet esprit de légèreté qui emporte le spectateur dans les recoins secrets de sa mémoire (« Je suis profond dans ma légèreté » disait Cocteau).

Je crois qu’on tient une forme rare de spectacle qui associe talents, personnalités, fraicheur, humour et surtout la capacité de semer du bonheur (ce qui n’est pas si fréquent que ça!). Chaque soir, le public chante avec nous (parfois avant nous!), nous suit, nous accompagne…. et dès le début du spectacle, on sent la salle qui s’éveille, s’emballe, se prend au jeu, et vient nous rejoindre dans notre voyage musical (pour grossir leur plaisir…et le nôtre!!).

Nombre de spectateurs reviennent pour la seconde ou troisième fois (le record est de 6 fois!). Voilà en toute modestie et humble sincérité, ce que le spectacle devient à nos yeux et sous le regard émerveillé du public qui ressort de cette soirée avec une formidable gaieté, oubliant les rudesses de notre actualité!

Quatre générations de refrains entonnés pour un éventail musical en version XXL. Répertoires et registres divers s’entrechoquent pour une variation toute en émotion. Il y a de la mélancolie, de la joie, de la romance, de la fantaisie, comme un écho à chaque instant de vie. Pour faire battre le coeur de la capitale, six interprètes et une pianiste qui vous entrainent dans une vague de belles notes et de bonnes ondes…des grains de voix de haute volée rehaussés d’un grain de folie, ça pétille comme une bulle de champagne ! Le lundi soir sera musical ou ne sera pas ! Alors, on chante, on vibre…et on rencontre les artistes à la sortie autour du bar ouvert exceptionnellement pour l’occasion. Formidable !

Avec Véronique FOURCAUD, Julie ANDRY, Mika APAMIAN, Pierre BABOLAT, Fabrice COCCITTO, Gérard CHAMBRE, et au piano Marion VILLANEAU

Moi j'aime le Music Hall

Informations pratiques :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Nicolas Courja

Nicolas Courjal à l’Opéra National de Bordeaux

Après des études de violon au conservatoire de Rennes, Nicolas Courjal intègre il y ...

Darius - de Jean-Benoît PATRICOT

Darius avec Clémentine Célarié et Pierre Cassignard

Claire engage Paul, un célèbre créateur de parfum. Elle lui propose une mission presque ...

Samia Orosemane

Samia Orosemane « Femme de couleurs » au Point Virgule

Au moment des attentas de Charlie Hebdo, Samia Orosemane avait fait le buzz sur ...