Olivia et Vincent Goutal inaugurent leur galerie de photographies contemporaines avec N°1

Goutal - Olivia et Vincent Goutal

Olivia et Vincent Goutal inaugure l’ouverture de leur galerie de photographie contemporaine avec une première exposition collective de : Jean-Pierre Attal, Gilles Desrozier, Pierre Ollier, et Olivia et Vincent Goutal.

C’est à un duo de professionnels et de passionnés de photographie contemporaine, Olivia et Vincent Goutal, que l’on doit l’ouverture à Aix-en-Provence de cette toute nouvelle galerie dont l’objectif est à la fois de défendre la photographie par ceux qui la pratiquent, mais aussi de soutenir des artistes confirmés ou émergents.

Olivia et Vincent Goutal travaillent ensemble depuis près de dix ans ; Vincent a suivi une formation au Département d’Arts Visuels à Harvard sous la direction du grand photographe britannique Chris Killip après avoir étudié à l’Ecole Normale Supérieure de la rue d’Ulm à Paris et Olivia, quant à Olivia, titulaire d’un DEA de Lettres Modernes à la Sorbonne, elle a étudié à l’Ecole des Arts Plastiques de la rue de Seine. Le couple a été distingué en 2011 aux Sony Photography Awards dans la catégorie Style Life pour la série « Transitions », l’année suivante ils ont reçu le 2e prix au concours Emergent Artist Award et font également partie des lauréats de Photo d’Hôtel Photo d’Auteur 2012, puis, en 2016, ils reçoivent une Mention honorable aux International Photography Awards et remportent le premier prix des Photomed Awards 2016.

Forts de ce succès, on les retrouve en ce mois de juin 2017 pour l’ouverture de leur galerie, sur le chemin des arts, dans le quartier Mazarin à Aix-en-Provence, à deux pas des centres d’art de l’Hôtel de Caumont et de l’Hôtel de Gallifet, non loin de la fontaine des Quatre Dauphins.

Si ce secteur attirait déjà les amoureux de l’art contemporain, l’ouverture de la galerie Goutal va, sans aucun doute, contribuer à en faire le quartier branché de la ville ! Bénéficiant d’un espace de plus de 100m2, d’une grande hauteur sous plafond, de larges murs blancs et d’un éclairage de qualité muséale, la galerie s’inscrit dans un style résolument contemporain, offrant également deux espaces plus intimes. Pour son ouverture, le jeudi 29 juin 2017, et sa première exposition, « N°1 », elle réunit les œuvres de cinq photographes contemporains, Jean-Pierre Attal, Gilles Desrozier, Pierre Ollier et le duo formé par Olivia et Vincent Goutal, les œuvres ayant été choisies tant pour leurs qualités techniques qu’esthétiques, leur originalité et le talent de leur auteur, que pour leur approche originale du médium photographique. Chaque image est le fruit d’une réflexion artistique et personnelle sur les relations que l’homme entretient avec le monde moderne toute sa vie durant.

Jean-Pierre Attal est allé surprendre l’intimité anonyme des villes à travers le monde, là où la vie grouille et se dévoile, nous proposant une interprétation de l’architecture contemporaine. Ses grands formats nous interpellent sur l’évolution du paysage urbain et l’influence qui en découle sur les humains.

Pour Gilles Desrozier, une photographie est le départ d’une aventure. Il explore le champ des possibles du medium photographique en s’appuyant sur sa richesse photographique issue de ses voyages. De par les fusions qu’il réalise de plusieurs images, il nous fait passer du monde de la réalité à celui du rêve, donnant ainsi libre cours à notre imagination.

S’inspirant de l’imaginaire collectif, aussi bien dans la publicité, la littérature, le cinéma, que dans la peinture d’Edward Hopper, de Caspar Friedrich ou bien dans celle des grands maîtres de l’Âge d’or, et afin de réaliser ces déambulations entre rêve et réalité, les galeristes Olivia et Vincent Goutal nous dévoilent les premières images de leur série sur l’enfance: « Les Petits Mondes ».

Voyageur solitaire amateur de grands espaces vides et reculés, Pierre Ollier nous entraîne dans le désert de Tabernas en Espagne avec sa série C.L.I.N.T.E.A.S.T.W.O.O.D, nous entrainant avec lui sur les traces de Sergio Leone. Dans ce lieu de décor de cinéma du XXe siècle et d’animation touristique, ses images s’apparentent à « une fiction photographique », et nous interpellent sur l’identité et le sens de ce territoire qui semble rejouer éternellement les scènes d’une époque révolue. Grâce à la galerie Goutal, la photographie contemporaine bénéficie d’ un nouvel écrin de qualité.

Photo Gilles Desrozier : série-14 Etats de la passion amoureuse, Extase Ivresse 60X90cm 2015

Pierre Ollier, Série C.L.I.N.T.E.A.S.T.W.O.O.D. 2016

Pierre Ollier, Série C.L.I.N.T.E.A.S.T.W.O.O.D. 2016

N°1 – Exposition collective du 30.06 au 17.09.2017

GALERIE GOUTAL
3ter, rue Fernand Dol – Quartier Mazarin
13090 Aix-en-Provence

Le site de la galerie : Cliquez-ici

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

icônes urbaines du street-art

Les icônes urbaines du street art

Contemporain, éphémère et terrain de prédilection des graffitis, pochoirs, stickers, affichages, yarn bombing et ...

Lena Gudd

Lena Gudd « La trace invisible des gens »

C’est après avoir suivi de brillantes études de sciences politiques européennes qui l’ont menée ...

Benoit-Lemercier

Benoit Lemercier, Pierre Laniau en mars à la Galerie RX

Du 6 mars au 18 avril 2014, la Galerie RX accueille la nouvelle exposition ...