Off-Courts en septembre in Trouville

Off-Courts

Off-Courts : Cinéma, Vidéo, Photo, Art Visuel en septembre à Trouville

Depuis 17 ans Trouville fête le court-métrage avec le festival Off-Courts. Avec une programmation articulée autour de la relève en cinéma, en musique, en arts visuels et en nouveaux médias de France et du Québec, Off-Courts est un véritable pont de création entre les deux continents. Off-Courts est devenu au fur et à mesure du temps, un incontournable sur le réseau des festivals de courts métrages. Le but de ces rencontres est de faire interagir toutes ces disciplines afin de créer, en temps réel, pendant neuf jours, des œuvres artistiques. La liste des films en compétition est sortie il y a peu. Ce sont donc 53 films français, québécois et européens/francophones qui vont concourir pour les 10 prix remis le 9 septembre au soir. Beaucoup de courts, un peu de longs, mais surtout du cinéma pour tous ! La programmation de la 17ème édition se déploiera partout dans Trouville, de la Gare à la plage, des Cures Marines de Trouville au Salon des Gouverneurs du Casino Barrière transformé en Village Off-Courts et on vous y attend nombreux ! Le festival est gratuit, ouvert à tous et se déroule du 2 au 10 septembre 2016.

La programmation multidisciplinaire d’Off-Courts prend tout son sens avec les nombreux concerts proposés aux invités et au public. Pauline Drand et Sly Johnson sont les invités de la soirée d’ouverture. Off-Courts bouillonne de créativité grâce aux photographes qui viennent capturer l’énergie de l’événement ainsi qu’aux plasticiens, artistes visuels et peintres qui viennent teinter notre univers avec leur ambiance.

Off-Courts c’est bien plus encore : programmes spéciaux en salle de cinéma, projection extérieure, carte blanche, concerts, galerie phot’off, plasticiens, animation, ateliers pour enfants, web tv, rencontres, plage…Mais aussi, chaque année, la programmation du festival met en avant-plan l’accomplissement de réalisateurs de court-métrage en présentant leur première réalisation de long-métrage.

Les labos de création : vous avez 48 heures pour créer votre  court-métrage, avec des équipes qui se forment le matin et qui rendent leur copie 48 h plus tard.

Le jury Off sera composé du réalisateur Claude Duty, d’Helena Noguerra, de la réalisatrice Anne-Marie Bouchard, du directeur du CDN de Rouen-Normandie David Bobée et du comédien Abel Jafri. Julie Gayet sera également présente durant  le festival en tant que productrice.

« Depuis longtemps j’arpente de nombreux festivals de cinéma, des plus prestigieux aux plus modestes. J’y vais soit en tant que réalisateur pour y présenter mes films, soit comme modérateur pour y animer des débats et parfois même comme membre de jury. Mais toujours en spectateur passionné et curieux. Au milieu de toutes ces manisfestations, il en est une qui exerce sur moi une attraction particulière, un festival sur la côte normande qui se déroule début septembre à Trouville : OFF-COURTS ! » Claude Duty, réalisateur

Demandez le programme de la sélection 2016 : Cliquez-ici

Les prix :

Prix du Public / Ville de Trouville-sur-Mer
5000€ pour réaliser un film qui ouvrira le festival 2017.
Prix du Public / Casino Barrière
1500€ pour un réalisateur québécois.
Prix du Public EurOffrancophonie / Renault
1500€ pour un réalisateur européen et/ou francophone.
Prix Région Basse-Normandie
3000€ pour un réalisateur français.
Prix Le Central
1500€ pour un réalisateur québécois.
Prix Spirafilm
10 000$ en équipement pour un réalisateur québécois.

Prix OFQJ
Voyage professionnel au Québec et 500€ pour un réalisateur français.
Prix UniFrance films
Sous-titrage d’un film français pour une valeur de 1000€.
Prix de la critique
Prix honorifique débattu publiquement sous la gouvernance de Claude Duty.
Prix Jeune Producteur France Télévisions
Avoir un film à Off-Courts et n’avoir pas plus de six ans d’existence. Telle est la règle de ce prix destiné aux jeunes producteurs de court métrage. Initié en 2013, par le groupe France Télévisions, c’est un soutien précieux à la création originale. 30000€ pour une société de production.

Off-Courts, générique 2016

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Captives, la Chambre Bleue 2 polars stylisés en compétition

Les découvertes se poursuivent sur la croisette cannoise. Au programme de la matinée deux ...

mohamad-movie.com

Le cinéaste iranien Majid Majidi veut casser « l’image violente » de l’islam

Majid Majidi, cinéaste iranien, a réalisé "Mahomet", une super-production sur l'enfance du prophète pour ...

Chanda une mère indienne

Chanda une mère indienne : 20 places de cinéma à gagner !

A l’occasion de la sortie du film Chanda, une mère indienne (en salle le ...