Nouveau Plan d’aide pour la Grèce : jamais 2 sans 3 !

Yanis Varoufakis

Yanis Varoufakis « le plan d’aide ne marchera pas »

 

La Grèce et ses créanciers ont soit disant trouvé un accord, et, pendant que les derniers détails se règlent, les parlementaires reviennent vite de vacances pour approuver ce texte car le temps presse, la rencontre de l’eurogroupe étant prévue ce vendredi et, avant le 20 août, le pays doit rembourser 3,2 milliards d’euros à la banque centrale européenne. Le souci auquel est confronté le premier ministre Alexis Tsipras et son équipe, outre la souveraineté entachée, les privatisations multipliées et les empreintes néolibérales, c’est que les membres de l’aile radicale SYRIZA ne semblent pas disposés à coopérer…de nombreuses figures du parti annonçant qu’elles voteraient contre.

Il est certain qu’Alexis Tsipras n’aura pas d’autres choix que d’organiser des élections anticipées si, lors du vote de jeudi, moins de 120 députés du groupe parlementaires Syriza soutiennent l’accord. L’ancien ministre des Finances grec Yanis Varoufakis a déclaré pour sa part à la télévision britannique BBC World mercredi que le plan d’aide « ne marchera pas »

Mais cet accord est-il si idéal ? Pour l’heure, il ne règle en rien la faiblesse de la monnaie unique et son déficit démocratique, et les remaniements qu’il sous-entend, paraissent difficilement réalisables dans un pays épuisé par l’austérité. Comme l’a souligné MEDIAPART, à la lecture du projet d’accord du nouveau plan de sauvetage de la Grèce…On a l’impression qu’elle est un pays sans histoire, sans géographie, sans société, sans loi, sans politique. Un pays comme une simple unité de production, hors du temps et de toute contingence…Le site d’information français souligne que la liste des exigences a été dressée sans tirer la moindre leçon des échecs passés et des circonstances actuelles.

L’urgence en Grèce est aussi celle des migrants, le quotidien italien, CORRIERE DELLA SERRA , affirmant que depuis le début de l’année, on a compté plus de 124000 embarquements de migrants à Lesbos, Chios, Samos ou Kos..une hausse de 750 % par rapport à la même période l’année précédente…. La Grèce est dans les projecteurs de l’Europe…

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

brexit -marché de l'art

Après le Brexit, What else, sur le marché de l’art ?

Le Brexit : Quelles conséquences à long terme pour le marché de l’art ?

Trump Donald contre Hillary Clinton

Trump Donald contre Clinton Hillary et réciproquement

Donald Trump a bien trumpé tout son monde, non seulement une partie du peuple ...