Nike a fait appel à l’auteure-compositrice-interprète FKA Twigs

Nike et FKA Twigs

A l’occasion du lancement de ses deux nouveaux tights Running & Training Zonal Srength, Nike a fait appel à l’auteure-compositrice-interprète FKA Twigs pour créer une campagne, à l’image de son univers si singulier.

Nike a fait appel à FKA Twigs pour créer sa nouvelle campagne dédiée aux derniers tights de running et de training Zonal Strength :  Do you believe in more (Crois-tu pouvoir faire mieux ?)

Lettre ouverte de FKA Twigs :

« La danse vous fait prendre conscience qu’il y a de la beauté dans les imperfections« 

Je crois sincèrement que la réussite est le fruit d’un travail de préparation et d’une opportunité. Il en va de même pour toute activité créative et tout parcours athlétique. Ce qui importe, ce n’est pas le moment où vous sautez du plongeoir. Ce n’est pas non plus un rythme que vous avez produit. Ce qui importe, ce sont les moments qui les précèdent. La préparation, c’est l’entraînement et le travail dur ; l’opportunité, c’est le moment où vous réalisez votre meilleur chrono, où vous être créatif, ou où vous créez un excellent rythme.

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été obnubilée par les entraînements et les cours. Quand j’avais trois ans, j’ai commencé à prendre des cours de danse dans un centre local pour les jeunes et à l’âge de sept ans, je pratiquais six styles de danse différents puis j’ai commencé à faire du théâtre. Et à huit ou neuf ans, je chantais. Alors que les jeunes de mon âge voulaient partir en vacances ou sortir en ville avec leurs amis, moi je n’avais qu’une idée en tête : prendre le maximum de cours possible.

Quand Nike m’a contactée pour ce projet, je me suis tout de suite dit que ce serait un excellent moyen d’atteindre les jeunes et de leur faire prendre conscience qu’ils ont le pouvoir de devenir une meilleure version d’eux-mêmes. Je voulais qu’ils voient quelqu’un comme Saskia, qui est une artiste, une violoniste classique et une krumpeuse depuis qu’elle a 16 ans, et qu’ils se disent : « Je pourrai faire ça », ou qu’ils découvrent Jay, un champion du monde de karaté qui a découvert la médiation par les arts martiaux, et pensent : « Je veux apprendre à faire ça ».

Cette sélection de 12 athlètes incroyables montre que l’important est ce que l’on fait des accessoires de fitness. Ce qui importe c’est la façon dont on s’entraîne. Mais aussi comment ces accessoires aident vos mouvements. L’important, c’est l’ensemble de ces éléments.

Par l’intermédiaire de la danse et d’autres types de sport, j’ai rencontré des jeunes qui travaillent très dur et consacrent leur vie à de nouveaux sports qui, pour la plupart, ne sont pas encore reconnus. Pour moi, ils représentent un « mouvement moderne », que je définis comme l’exploration d’un genre de sport sans limites.

Vous devez être vraiment en accord avec vous-même, mais aussi concentré, pour pouvoir participer à des compétitions ou créer. La vulnérabilité et la force ont beaucoup à voir là-dedans. En tant qu’athlète, au moment final de votre compétition, tout ce que vous avez fait, tous les sacrifices de vos parents et tous ceux qui vous ont soutenu sont là à ce moment précis. Vous devez accepter votre destinée et avoir la puissance physique et la volonté de faire ce que vous devez faire.

Il en va de même pour les créatifs. Vous pouvez travailler extrêmement dur sur un projet créatif pendant plus d’un an, à rester au studio jusque 4 h du matin, et peut-être avezvous dû faire appel à des amis pour qu’ils vous aident. Et il y a le moment qui précède l’instant où vous présentez votre œuvre au monde. Une fois présentée, c’est terminé.

Le grand public ne considère pas toujours les danseurs comme des athlètes, mais ils ont tort. Grâce à la danse et au fitness, j’ai rencontré des jeunes qui travaillent très dur et ont consacré leur vie au sport. Pour moi, ils représentent un « mouvement moderne », que je définis comme l’exploration d’un genre de sport sans limites. En tant que danseuse, j’essaie d’accepter ma fragilité et j’admets mes limites. Les danseurs apprennent à toujours se regarder dans la glace, dès le plus jeune âge, pour s’assurer que leur alignement est parfait. Mais il arrive un moment où il faut tout simplement se laisser aller et se dire que vous allez y arriver sans devoir vous contrôler. En général, la danse vous fait prendre conscience qu’il y a de la beauté dans les imperfections. Je pense d’ailleurs que ces imperfections peuvent rendre la danse fascinante à regarder.

Pour moi, le rêve c’est lorsque vous ne vous rendez même pas compte que vous faites du sport. Vous suivez simplement votre instinct et les résultats arrivent d’eux-mêmes. Vous les prenez en compte à mesure qu’ils se produisent. Nous, en tant que jeunes et tout comme les jeunes du film, nous pouvons transformer des mouvements en bien plus que du sport. Quand je danse, je ne pense pas à mon entraînement physique pour mes abdos ou mes cuisses. Mais si je m’entraîne durement, je prends vraiment confiance en mon corps. Par l’entraînement, en profitant de la musique, en étant avec mes amis et en explorant les possibilités de mon corps, je me sens tout d’un coup plus forte.

« Do you believe in more ? » fait référence à une fille qui a grandi en étant différente de tous ceux qui l’entouraient, qui voulait faire des choses que personne d’autre ne voulait faire dans une petite ville, qui n’a pas grandi avec beaucoup d’argent, mais qui avait tellement de détermination et d’espoir en elle. Je voulais faire plus de choses de ma vie. Je voulais tout faire.

« Do you believe in more ? » est une question que n’importe qui peut se poser. Pensez-vous que, dans six mois, vous pourrez courir plus vite ou sauter plus haut ? Pensez-vous que vous pourrez faire du vélo elliptique plus longtemps ? Pensez-vous que vous pourrez atteindre votre meilleure forme physique ? Pensez-vous que vous pourrez utiliser votre confiance pour obtenir cette promotion au travail ou terminer ce projet créatif ? Cette question s’applique à tout ce que vous souhaitez atteindre ou entreprendre.

FKA twigs, de son vrai nom Tahliah Debrett Barnett, est une jeune Anglaise de 26 ans, née dans le nord-ouest de l’Angleterre, à Gloucestershire. Elle a grandi dans un univers artistique: sa mère est une ancienne danseuse et gymnaste britannique et espagnole et son père est un danseur et musicien jamaïcain.

Photo : © David Uzochukwu/Nike

Nike - Do You Believe In More

Les Artistes :

Mishay Petronelli est une danseuse, chorégraphe et enseignante accomplie. Parmi ses nombreux talents, elle danse pour des artistes – elle a notamment dansé pour Beyoncé, Madonna et Janet Jackson et a endossé le rôle de chorégraphe/directrice artistique pour les tournées mondiales de Beyoncé « Mrs. Carter » et « On The Run ». Elle enseigne également avec beaucoup de passion au Broadway Dance Center. Elle a donné des cours lors de nombreuses conventions nationales et elle crée des chorégraphies pour des studios et organismes artistiques primés à travers les États-Unis.

Saskia Horton est à la fois danseuse contemporaine et violoniste. Sa passion pour la narration l’a poussée à s’entraîner dur et à s’exprimer en s’inspirant du style du Krump, qui allie des techniques difficiles à des sentiments vrais et exacerbés, pour créer un style de danse expressif et émouvant. En tant que violoniste, elle s’exprime d’une façon similaire grâce à l’improvisation, l’exploration et le dépassement des limites qui séparent les différents genres de musique qu’elle apprécie, comme le jazz, le hip-hop, le grime, le funk et même le classique.

Latonya Swann a participé à différentes tournées et divers clips vidéo en tant que danseuse pour des artistes tels que Gwen Stefani, Paul McCartney, Nicki Minaj, Iggy Azalea, Lady Gaga, Beyoncé, Pharrell Williams et Alicia Keys. Elle est également mannequin, chorégraphe, mécène, journaliste de podcasts et artiste. Elle a notamment chorégraphié « Harajuku Girls » pour Gwen Stefani.

Madelyne Spang est une danseuse qui pratique un mélange unique d’acrobaties, de contorsions et de tumbling. Elle a récemment participé à « Lady Niguma – A Mantra Opera », au clip vidéo « When it’s all over » de l’artiste Raign, à « America’s Got Talent », et à bien d’autres projets artistiques.

Jay Kirton est un champion international de karaté, un artiste et un guérisseur. Il a grandi dans la culture des gangs londoniens et a réussi à s’en éloigner. Sa passion et son talent pour le karaté lui ont permis de se concentrer, d’être discipliné et de se dévouer à ses objectifs, tout en restant ouvert d’esprit et détendu.

Chester « Cheshire » Martinez est un artiste de scène et un danseur ; ses projets sont divers et variés et vont de créations artistiques pour des entreprises, à de la mise en scène, en passant par des œuvres commerciales et des apparitions à la télévision et dans des films. En tant qu’artiste, son histoire est ancrée dans l’exploration de la complexité du spectre des genres.

Kaili Bright est une danseuse professionnelle, créatrice et enseignante qui a participé à des films et à des émissions de télévision. Née à Hawaï, elle a été inscrite à des cours de danse dès son plus jeune âge afin qu’elle prenne confiance en elle et fasse abstraction de l’angiome qui couvre la moitié de son visage. Grâce à la danse, elle a compris qu’elle pouvait dépasser n’importe quel obstacle que la vie mettrait au travers de son chemin.

Lilly Leithner est une danseuse et artiste professionnelle qui a voyagé dans le monde entier en travaillant avec divers artistes tels que Chris Brown, Rihanna, Nicki Minaj, John Legend, Alicia Keys et bien d’autres. Lilly fait également partie de la compagnie de danse Rhapsody James (R.ED), une compagnie qui fait tomber les barrières séparant concert et danse commerciale. Quand elle ne danse pas, Lilly aime créer, dessiner, chorégraphier, lire, faire du yoga et courir.

Paleta CalQuality est une Londonienne, artiste du mouvement, professeure de Yoga, chorégraphe et danseuse. Son cv en tant que danseuse est prestigieux et comprend des campagnes publicitaires telles que la collab Balmain x H&M. Elle a aussi travaillé avec FKA twigs sur son projet ROOMS, sur la Fashion Week de Londres ou encore collaborer sur les RedBull Music Academy et sur le Montreux Jazz Festival. Son talent fut surtout dévoilé lors de sa performance en street dance lors du « Juste Debout » où elle a remporté les qualifications deux fois d’affilée dans la catégorie « Danse Experimentale » et dans lequel elle s’est illustrée lors des finales à Paris. Au cours des deux dernières années, Paleta a aussi pris part au London Ballroom Scene en tant que Mother of the UK House of Lady Di (2015-2016).

Miles Chamley-Watson est un escrimeur professionnel âgé de 27 ans, né à Londres. Il a commencé l’escrime à l’âge de 9 ans et depuis, il n’a cessé de progresser dans ce sport. Il a d’ailleurs participé au championnat NCAA et aux Jeux Olympiques de 2012. Il continue à faire de l’escrime à un niveau professionnel.

English Gardner est une athlète spécialiste du 100 mètres. Elle a été quintuple championne du NCAA avec l’équipe d’athlétisme des Oregon Ducks. L’été dernier, English Gardner a remporté la médaille d’Or aux Jeux Olympiques de 2016 au relais 4 x 100 mètres féminin.

Photo : © David Uzochukwu/Nike

FKA twigs x Nike – do you believe in more?

Deux nouveaux tights Running & Training Zonal Srength

« L’efficacité est toujours un facteur déterminant pour nos sportifs : ils veulent tirer le maximum de chaque entraînement, explique Helen Boucher, Vice-présidente chargée des vêtements de training pour femmes. Les collants occupant une place très importante dans la garde-robe de tous les sportifs, nous avons analysé leur coupe et tous les détails de conception afin de garantir une compression des zones clés du corps, adaptée aux sports pratiqués. »

Dans cette optique, les derniers collants Zonal Strength de Nike comportent des zones de compression intégrées directement au tissu de base et ciblent des groupes musculaires essentiels, afin de limiter les vibrations musculaires pour un entraînement efficace, sans nuire à la mobilité. Ces collants aident ainsi les athlètes à se sentir maintenus, à maîtriser davantage leurs mouvements et au final à avoir plus d’énergie au cours de chaque séance.

Pratiquez-vous la course à pied ? Le tight de running Nike Zonal Strength cible les cuisses et les mollets, afin de diminuer les vibrations musculaires aux endroits où les coureurs en ont le plus besoin. La ceinture Flyvent apporte de la respirabilité, tandis que le tissu quadri-extensible accroît la mobilité, particulièrement au niveau des hanches et des genoux.

Préférez-vous vous entraîner à la salle de sport ? Le tight de training Nike Zonal Strength réduit les vibrations au niveau de la ceinture abdominale, des fessiers, des quadriceps et des ischio-jambiers. Sa taille haute permet de mieux ressentir les abdominaux, ce qui est essentiel pour tous les types d’entraînements, qu’ils soient d’intensité faible, comme le yoga, ou élevée, comme le cross training. Grâce aux coutures plates, vous ne ressentirez aucune gêne. Les collants Zonal Strength de Nike pour hommes et pour femmes seront disponibles à travers le monde dans les points de vente et sur Nike.com à compter du 12 janvier. Plus d’information sur le site : Cliquez-ici

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

croisière European Blues Cruise

une croisière en Méditerranée tout en blues

La particularité de la croisière en Méditerranée "The European Blues Cruise" repose sur la ...

EOS 5DS R FRA

Canon innove dans tous les domaines de l’image

Canon annonce une étape essentielle dans le développement du Système EOS, avec le lancement ...

Picasso « Les femmes d'Alger »

Et pour quelques 179,3 millions de dollars de plus !

L'argent fait-il le bonheur de l'art? on est en droit d'en douter, mais une ...