Ngnima aka Tie « Interview » for Tie and the Love process !

Ngnima aka Tie, officiellement chanteuse mais tellement  beaucoup plus pour le groupe Tie and the Love process est un véritable élixir de jouvence. Musicienne et poétesse actuelle, belle, féline telle une Grace Jones des temps modernes, Ngnima rentre sur scène comme on entrerait en religion. La scène lui appartient. Issue de partout mais aussi de nulle part, elle s’est faite et se fait et se construit chaque jour davantage, véritable source de créativité cultivant l’art de la persévérance, ce qui fait d’elle une  artiste talentueuse et surtout prometteuse.

Ngnima évolue dans un nouvel espace sonore entourée de ses musiciens qui paraissent tous plus amoureux d’elle, les uns que les autres. Des musiciens qui l’accompagnent génialement telle une déesse des mille et une nuits, dans son « Afro-Space Poetry », au rythme des riffs de guitare, de saxos, et de basse provoquant une fusion innovatrice et originale dans le monde musical actuel qui ne laissera personne indifférent. Les textes, qui nous invitent à « élargir nos horizons, entendre l’oraison de nos coeurs qui appellent toutes les formes de révolutions » sont à la fois incisifs, justes et beaux.

Tout est là pour être dans la ballade, dans le son, pour être au service du « Love Process ». Un Love process qui n’est pas seulement  dit et chanté, mais aussi dansé et raconté, un Love process omniprésent. La belle n’a pas froid au yeux et elle sait que là, elle est dans son monde d’amour et de bien être, ce monde à elle, qu’elle veut partager avec le plus grand nombre. Ne cherchez pas à savoir dans quel tiroir la ranger, les ranger, il n’y en pas, elle et ils n’en veulent pas. Music is the love process and that’s all. Ngnima, Tie and the Love process sont sur la bonne voie, celle qui devrait les emmener très loin, celle de la réussite qui s’ouvre devant eux grâce à  leur immense talent.  Tie and the Love process à voir absolument !  The Love Process feeds you. The Love Process needs you !

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

le Chainon Manquant

le Chainon Manquant version 2015

Festival pluridisciplinaire international de la jeune création mettant notamment la danse à l’honneur, le ...

Daido Moriyama

Daido Moriyama et Fernell Franco en février à la Fondation Cartier

Plus de dix ans après avoir organisé sa première grande exposition en France, c’est ...

INK Hotel Amsterdam

ouverture au Pays-Bas de l’INK Hotel Amsterdam

MGallery Collection annonce l’ouverture de l’INK Hotel Amsterdam le long du Nieuwezijds Voorburgwal.