• Participez au sixMic Crowfunding !

Neil Wood : Et toi là, attrape ton étoile à la station de métro Charles de Gaulle – Étoile

Ratp - Et toi là, attrape ton étoile

Et toi là, attrape ton étoile,  une oeuvre de Neil Wood qui file sur 50 mètres de long à la station de métro Charles de Gaulle – Étoile, une création qui s’inscrit agréablement, dans la politique culturelle de la RATP. 

A l’occasion de la rénovation du couloir permettant l’accès à la station de métro Charles de Gaulle – Étoile par l’avenue des Champs-Elysées, la RATP a confié à l’artiste britannique Neil Wood la réalisation d’une oeuvre murale. Intitulée « Et toi là, attrape ton étoile » cette oeuvre file sur 50 mètres et accompagne depuis fin janvier les voyageurs de cette station emblématique de la capitale. Directement inspirée de l’idée de constellation, l’oeuvre s’impose aussi comme un hymne au monde de la nuit des Champs-Elysées et de la ville lumière dans son ensemble, dont les faisceaux accompagnent ici les voyageurs dans leur déambulation. C’est ce défi qui a tout de suite plu à Neil Wood : celui de créer une « connivence avec un voyageur en mouvement, là où il ne s’y attend pas, afin notamment de transformer cette traversée quotidienne de la station en un petit voyage cosmique, de changer le vécu du voyageur. »

Neil Wood a eu le champ libre pour concevoir son oeuvre, avec pour seule obligation une cohérence avec l’univers de la RATP. L’oeuvre reprend ici les codes couleurs de la RATP, au travers de bulles mêlant net et flou, non sans rappeler la signalétique des lignes de métro. C’est ainsi le réseau entier qui se trouve évoqué par cette constellation. Cette oeuvre est une véritable prouesse technique, étant en réalité constituée de près de 50 panneaux de tôle céramique courbée, de 3 mètres de haut sur un peu plus d’un mètre de large. Le fond gris-noir anthracite est audacieux, mais répond harmonieusement aux écrans plasma qui lui font face et révèle de façon électrique les spots de couleur. Le matériau sombre est également pensé pour résister aux dégradations, un impératif du cahier des charges de la RATP. Neil Wood est un artiste graphiste britannique. Depuis le début des années 80, il vit et travaille entre Londres, Paris et Bruxelles. Sa pratique artistique combine la photographie, la gravure, l’écriture, la typographie, la sculpture et l’installation sonore. Le site de l’artsite : www.neilwoodart.com

Les espaces de transport parisiens, empruntés quotidiennement par 12 millions de personnes, sont un lieu unique pour permettre et faciliter la rencontre entre l’art et l’histoire d’une part, et les voyageurs d’autre part. L’installation de l’oeuvre de l’artiste Neil Wood dans cet espace s’inscrit dans la politique culturelle de la RATP qui se concrétise sur ses réseaux par la présence, la mise en scène ou l’intégration de formes d’expressions artistiques diverses, avec comme volonté de mettre l’art et la culture à la portée du plus grand nombre. Des entourages Art Nouveau d’Hector Guimard à l’oeuvre monumentale de Tobias Rehberger (prévue à la future station Pont Cardinet sur la ligne 14) en passant par le Kiosque des noctambules sur la ligne 1, le métro parisien et l’art racontent plus de 100 ans d’une relation entre l’utile et le beau, qui se décline aujourd’hui dans plus de 100 stations. La RATP, par l’ensemble de ses actions patrimoniales et culturelles, souhaite enrichir toujours plus l’expérience de transport de ses voyageurs en leur offrant des moments de surprise, de découverte et d’échanges.

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité