• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Mort de Pierre Bergé aujourd’hui 8 septembre 2017

Pierre Bergé par Eric Jansen

Pierre Bergé est décédé aujourd’hui, 8 septembre 2017 dans son sommeil, à l’âge de 86 ans.

Homme d’affaires, grand collectionneur et mécène, Pierre Bergé fut le compagnon d’Yves Saint Laurent avec lequel il créa en 1961 la maison de couture Yves Saint Laurent qu’il dirigea jusqu’en 2002. Passionné d’art et de littérature, il avait réuni avec lui l’une des plus importantes collections d’art qu’il mit en vente en 2009, un an après le décès du couturier. Pierre Bergé fut l’un des grands mécènes français des arts et de la culture. Il dirigea le Théâtre de l’Athénée – Louis-Jouvet et présida les Opéras de Paris. Militant dès sa jeunesse, il fut toute sa vie un homme engagé qui créa Sidaction en 1994 et soutint activement les associations en faveur de la lutte contre les inégalités. Pierre Bergé et Yves Saint Laurent découvrirent le Maroc en 1966 et tombèrent tous deux amoureux de ce pays. Ils sauvèrent le Jardin Majorelle et en firent un haut lieu culturel de ce pays. Pierre Bergé devait inaugurer cet automne deux musées consacrés à Yves Saint Laurent, à Paris et à Marrakech.

Pierre Bergé est né le 14 novembre 1930 à l’Île d’Oléron, d’une mère institutrice et d’un père fonctionnaire des finances. Il s’intéresse très jeune à la littérature, arrive à Paris en 1948 et devient courtier en éditions originales. Il fréquente Mac Orlan, Cocteau – dont il était titulaire du droit moral sur l’œuvre – Aragon, Camus, Sartre, Breton. Il rencontre en 1950 le peintre Bernard Buffet, dont il devient le compagnon et accompagne la carrière pendant huit ans, et Jean Giono qui occupera dans sa vie une place très importante.

« Pour mécéner, il faut aimer » : nommé Grand Mécène des Arts et de la Culture en 2001, Pierre Bergé soutient des projets de cœur, comme l’acquisition du tableau Saint Thomas à la pique de Georges de La Tour par le Musée du Louvre en 1988, la rénovation de deux salles de la National Gallery à Londres en 1998, qui portent le nom d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé, la rénovation et les aménagements intérieurs des collections historiques du Musée national d’art moderne – Centre Pompidou en 1999 ou l’exposition Picasso Érotique au Jeu de Paume à Paris en 2001. Il préside le Cercle des Amis du Ring, créé à l’occasion de la présentation du cycle wagnérien à l’Opéra national de Paris en 2010-2011. Pierre Bergé est le mécène principal de la carte banche Les visages et les corps, donnée à Patrice Chéreau par le Musée du Louvre en 2010, préside la même année le Festival Normandie Impressionniste, et participe en 2014 à la rénovation de la Villa Kujoyama, à Kyoto, prestigieux programme de résidences français à l’étranger.

Au fil des ans, Pierre Bergé et Yves Saint Laurent constituent l’une des plus importantes collections d’œuvres d’art qui sera vendue en 2009 au Grand Palais pour un montant de près de 375 millions d’euros, destinés en parties à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent et à la recherche contre le SIDA. Dès 1994, Pierre Bergé crée, avec Line Renaud, Ensemble contre le SIDA, qui prendra ensuite le nom de Sidaction, et dont il assurait la présidence. Le Fonds de dotation Pierre Bergé, qui voit le jour en 2009, inscrit la lutte contre le SIDA dans la durée en versant deux millions d’euros par ans pendant cinq ans. Pierre Bergé soutient par ailleurs activement des associations comme Act’up Paris et SOS Racisme. Militant dès sa jeunesse, Pierre Bergé participe au mouvement « Citoyens du monde » de Garry Davis. Il rencontre François Mitterrand en 1984 avec qui il se lie d’amitié, et crée le magazine Globe en 1988, qui soutient sa candidature à l’élection présidentielle. Il fonde en 1990, avec Jacques Rosselin, Courrier International puis le magazine gay Têtu en 1995. C’est en 2010, en association avec Xavier Niel et Matthieu Pigasse, que Pierre Bergé devient actionnaire majoritaire du Groupe Le Monde. Il est nommé Président du Conseil de surveillance. Pierre Bergé est l’auteur de nombreux ouvrages dont Inventaire Mitterrand (Stock, 1991), Les jours s’en vont je demeure (Gallimard, 2003), l’Album Cocteau (La Pléiade, Gallimard, 2006), Lettres à Yves (Gallimard, 2010) ou Yves Saint Laurent : Une passion marocaine (Éditions de La Martinière, 2010). Mais il est aussi un grand bibliophile. Commencée très tôt, sa bibliothèque, qui représente l’aboutissement d’une aventure personnelle et rassemble plus de 1600 ouvrages précieux du XVème au XXème siècle, est mise aux enchères à partir de 2015.

Après l’ouverture de la Maison Cocteau à Milly-la-Forêt en juin 2010, organisée par le Comité Cocteau dont Pierre Bergé assure la présidence, il engage en 2011 le projet de restauration de la Maison Zola à Médan et la création du Musée Alfred Dreyfus par l’Association Maison Zola – Musée Dreyfus dont il est également le Président.

En 2015, Pierre Bergé est élevé par le Président de la République François Hollande au rang de Grand Officier de la Légion d’honneur. L’année suivante, Sa Majesté le Roi du Maroc Mohammed VI lui décerne la distinction de Grand-Croix de l’Ordre du Ouissam Alaouite pour les services éminents rendus au Royaume du Maroc.

À son initiative, deux musées Yves Saint Laurent doivent voir le jour à l’automne 2017 : l’un à Paris, dans l’ancienne maison de couture, le 3 octobre, et l’autre à Marrakech, dans un nouveau bâtiment construit à proximité du Jardin Majorelle, le 19 octobre.

Source : Fondation PB-YSL

Photo : Pierre Bergé par Eric Jansen

le Musée Yves Saint Laurent Paris

Le 3 octobre 2017, plus de quinze années après la fermeture de la maison de haute couture, s’ouvre le Musée Yves Saint Laurent Paris. Il occupe l’hôtel particulier historique du 5 avenue Marceau où naquirent durant près de 30 ans, de 1974 à 2002, les créations d’Yves Saint Laurent, et où siège la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent. Sur plus de 450 m2, une présentation sans cesse renouvelée, alternant parcours rétrospectif et expositions temporaires thématiques, rend compte de la richesse du patrimoine unique conservé par la Fondation.

Pierre-Bergé-Yves-Saint-Laurent
Pierre Bergé et Yves-Saint-Laurent

Le Musée Yves Saint Laurent Paris est amené à exposer l’œuvre du couturier, dans le lieu historique de son ancienne maison de couture à travers un parcours rétrospectif et des expositions temporaires thématiques présentées successivement. En s’inscrivant dans une vision de l’institution muséale renouvelée, il est à la fois un musée de la connaissance, de la reconnaissance, et de l’interconnaissance : connaissance du lieu, du fonctionnement de la maison de haute couture, du processus de création des œuvres, de l’homme ; reconnaissance de son œuvre, de sa portée dans le temps, de son héritage dans l’histoire de l’art et de la mode ; interconnaissance et partage avec les institutions et le public, au travers de projets communs, de rencontres, de conférences et de débats.

La scénographe Nathalie Crinière et le décorateur Jacques Grange, qui ont tous deux collaboré à de nombreux projets de la Fondation, ont repensé ses espaces d’exposition dans l’ambiance originelle de la maison de haute couture. L’agence d’architecture Jean-Michel Rousseau, qui a conduit la transformation de la maison de couture en Fondation en 2002, a quant à elle suivi la réalisation des travaux.

Il était naturel de construire au Maroc un musée consacré à l’œuvre d’Yves Saint Laurent qui, jusque dans les couleurs et les formes de ses vêtements, doit tant à ce pays” Pierre Bergé

Le musée Yves Saint Laurent à Marrakech

L’ouverture à Paris coïncidera avec celle d’un musée Yves Saint Laurent à Marrakech, ville qu’il a découverte dès 1966 et où il séjourna régulièrement. L’importance du Maroc dans son œuvre fut telle qu’il était naturel d’y construire un musée à partir des collections de la Fondation. Il sera situé Rue Yves Saint Laurent à proximité du Jardin Majorelle qu’il a, avec Pierre Bergé, sauvé d’une disparition certaine en 1980 et qui est devenu aujourd’hui, avec son musée berbère, un rendez-vous incontournable à Marrakech avec près de 700 000 visiteurs par an.

Le site du musée : https://www.museeyslmarrakech.com/fr/

Photo : Pierre Bergé et Yves Saint Laurent © DR

Musée Yves Saint Laurent Marrakech

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Boris Horvat

JEAN-MARIE ne votera pas pour MARINE en 2017 !

Le nouvel épisode à venir quant au duel opposant le père à la fille ...

Alexandre Jardin - candidat à l'élection présidentielle

Alexandre Jardin candidat à l’élection présidentielle de 2017

L'écrivain et cinéaste Alexandre Jardin, fondateur du mouvement la Maison des citoyens, a annoncé ...