Mel et Kio, le duo d’artistes de wall design signe la nouvelle identité du Novotel Paris Les Halles

Mel et Kio portrait

Depuis quelques semaines, le lobby et le bar du Novotel Paris les Halles, en plein cœur du quartier Beaubourg, se sont métamorphosés. L’architecte d’intérieur Christophe Daudré, a confié à Mel et Kio cinq piliers imposants pour réaliser une œuvre qui parle d’or, de bronze et d’airain qui structurent désormais l’espace. Un support insolite sur lequel le duo d’artistes exprime sa perception de la matière, en cohérence avec le projet d’architecture intérieure mis en place. Mel et Kio proposent donc cinq tableaux monumentaux cylindriques sur des hauteurs de près de 5 mètres, en peinture, vinyle et feuille d’or. Les œuvres se jouent de la matière et des reflets. Suivant les heures du jour ou de la nuit, les tons changent, comme si la proposition de Met Kio était vivante. Le texte poétique vient s’inscrire dans l’œuvre et offrir une musique visuelle. Sur certains piliers, Mel et Kio s’expriment en anglais, afin de pouvoir dialoguer avec la clientèle internationale de l’établissement. Dans la continuité de ces œuvres sur piliers, le travail plastique se poursuit sur les vitrages en une vitrophanie aux reflets d’or qui joue avec la végétation du grand patio central. L’expérience enveloppe le visiteur d’un halo poétique et orchestre une nouvelle atmosphère chic et artistique. L’aventure se poursuivra dans les prochains mois dans le restaurant de l’hôtel : Mel et Kio poursuivront leur intervention et viendront apporter leur griffe à ce nouvel espace placé sous une immense verrière. Une affaire à suivre de près…

Mel et Kio

Mel et Kio

Mel et Kio

Le duo Mel et Kio est né d’une rencontre entre Mel, plasticien, et Kio, auteure de mur. Précurseurs du design mural en France, ces deux artistes ont créé un univers artistique poétique, où le trait à l’encre de Chine de Mel et sa peinture se lient à la musicalité des narrations de Kio. À deux voix, Mel et Kio expriment l’intime de manière monumentale et créent des œuvres très grand format, le plus souvent in situ, qui jouent avec l’espace.

« Les piliers, dans leur circularité, ont vraiment été un support intéressant pour nous, un espace nouveau à appréhender et apprivoiser. Le regard se promène autrement sur le volume. Les œuvres qu’on a proposées viennent rythmer le lieu. Nous avons aimé nous livrer à ce jeu de la matière, cette opposition forte entre une peinture et ses accidents très en contraste avec le vinyle métallisé et la feuille d’or très maîtrisés dans leur découpe de dentelle.” Mel et Kio

Le site de Mel et Kio : http://www.meletkio.com

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Série Panser Joyce à mi-maux 2013

Hanieh Delecroix « SYNTONE » chez Regard Sud galerie

Hanieh Delecroix s’est intéressée aux écrits de Joyce Mansour car la question de la ...

Nobuyoshi Araki, 'Polanography', 2016, two Polaroids cut in the middle and attached, 10.8x8.9cm, Unique, Unframed

Nobuyoshi Araki en Polanography

La galerie &co119 présente du du 8 avril au 25 juin, l’exposition « Polanography ...

Jean-Charles de Castelbajac

Winds of Changes by Jean-Charles de Castelbajac

L'Eden Rock organise des partenariats internationaux avec Art Saint Barth ou encore les prestigieuses ...