Med’In Peace va sillonner la France pendant 2 ans

Med’In Peace

Les Fées Nomades créent « Med’In Peace »

Fort d’une Histoire et d’un patrimoine culturel et artistique exceptionnel, la Tunisie a toujours été une terre propice à la création. Qu’ils soient peintres, musiciens, poètes, écrivains ou bien encore styliste, designer, performer, etc…, bon nombre de créateurs tunisiens et étrangers (Lorrain, Flaubert, Berlioz, Turner, Klee, Moilliet, Macke, etc.) ont su y trouver inspiration et force créatrice. C’est donc en toute logique que l’Office National du Tourisme Tunisien s’associe à cet élan créateur riche de diversité et souvent, de jeunesse, afin de promouvoir la destination Tunisie à travers le prisme artistique et culturelle. Qui plus est quand cette créativité s’associe à un message de Paix et de Solidarité comme c’est le cas avec Med’In Peace : une extraordinaire aventure artistique initiée par « Les Fées Nomades ». En effet, depuis la Révolution du Jasmin, La Tunisie est devenue LE symbole d’une mutation démocratique, pacifique et humaniste dans le monde arabo-musulman ; symbole confirmé par le Prix Nobel de la Paix reçu en 2015. Aussi, l’association « Les Fées Nomades » comptent-elles désormais plusieurs fées tunisiennes parmi lesquelles Nadia Zouari, plasticienne, journaliste et critique d’art, au nombre des instigateurs de ce projet des plus ambitieux mais oh combien, fédérateur.

Ce sont donc plus de 30 artistes du pourtour méditerranéen (Tunisie, Syrie, Irak, etc.) et plus de 100 œuvres contemporaines qui se retrouvent donc aujourd’hui réunis pour : Med’in Peace. Une exposition exceptionnelle qui va sillonner la France, pour un périple de 2 ans, en passant par Montélimar, Lodève et Manosque en 2016 puis, par Aix-en-Provence, Marseille, Saint-Etienne, Lyon et Grenoble en 2017.

Les artistes présents à Med'In Peace

Aicha Snoussi – B’chira Triki – Dalel Tangour – Faten Gaddes – Faten Rouissi – Héla Lamine – Houda Ghorbel -Kaouther Darghouth – Lilia El Golli – Majed Zalila – Marianne Catzaras – Meriem Bouderbala – Michel Giliberti – Michela Marguerita Sarti – Mohamed Akacha – Mohamed Ben Soltane – Mohamed Chelbi – Mohamed Ghassan – Mouna Jemal Siala – Nadia Zouari – Najah Zarbout – Noutayel Belkadhi – Othmane Taleb – Rachida Amara – Rania Werda – Samir Makhlouf – Sana Tamzini – Selim Tlili – Wadi Mhiri – Wissem Ben Hassine – Yosri Bahrini. Deux sculpteurs, l’un Syrien, l’autre Irakien, sont à l’honneur : Khaled DAWWA  et Mohamed GHASSAN.

 

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Sempé festival du mot

Le festival du mot fête Jean-Jacques Sempé

A la (re)découverte de l’univers poétique de Jean-Jacques Sempé, c’est ce que propose le ...

La Fayette - la traversée d’une vie

La ville de Rochefort célèbre les liens qui unissent La Fayette et les Etats-Unis

Durant toute sa saison estivale, Rochefort, ville d’où le jeune marquis de La Fayette ...