Marseille présente : Jack London dans les Mers du Sud

Jack London dans les mers du sud

Jack London : « J’aimerais mieux être un météore superbe, et que chacun de mes atomes brille d’un magnifique éclat, plutôt qu’une planète endormie. La fonction propre de l’homme est de vivre, non d’exister. Je ne perdrai pas mes jours à essayer de prolonger ma vie. Je veux brûler tout mon temps…»

Né en 1876 à San Francisco, Jack London a connu le succès littéraire avec L’Appel de la forêt, mais a laissé derrière lui plus de cinquante autres nouvelles et romans connus.

Amoureux de la nature sauvage et aventurier, thèmes de prédilection que l’on retrouve dans nombreux de ses ouvrages, Jack London a connu une enfance des plus misérables qui l’a conduit dès l’adolescence à une vie d’errance. Successivement balayeur de jardins publics, menuisier, agriculteur, éleveur de poulets, chasseur de phoques jusqu’au Japon et en Sibérie, pilleur d’huîtres, patrouilleur maritime, blanchisseur, chercheur d’or au Klondike…sa vie de misère le rend avide de liberté.

C’est sa propre expérience d’ouvrier puis de vagabond qui l’incitera à commencer son œuvre littéraire avec  Les Vagabonds du rail (The Road). Partout où la vie le mène, Jack London trouve matière littéraire, laquelle sera enfin couronnée de succès en 1903 avec  L’Appel de la forêt.

C’est au Jack London aventurier, voyageur et passionné de la mer, qui fut pour lui un terrain d’exploration privilégié, que l’ AAOAM, Musée d’Arts Africains, Océaniens et Amérindiens, à la Vieille Charité à Marseille, rend hommage du 8 septembre prochain et jusqu’aux premiers jours de 2018, proposant de revivre l’un de ses paris les plus audacieux : le voyage effectué sur son voilier, le Snark, à travers les îles du Pacifique Sud, entre 1907 et 1909.

L’exposition, qui s’étendra sur plus de 600m2, permettra au public de découvrir les cultures des différents archipels traversés : Hawaï, les îles Marquises, Tahiti, Fidji, Samoa, Vanuatu et les îles Salomon, grâce à plus de 250 tirages photographiques, écrits et objets rapportés par Jack London et exposés pour la toute première fois, et à un ensemble d’oeuvres d’art océanien issue des collections du MAAOA et d’autres grands musées(Musée du quai Branly-Jacques Chirac, Musée Barbier-Mueller, Musée d’Aquitaine,…).

Une maquette inédite du voilier, des installations audiovisuelles composées à partir de films historiques et ethnographiques, ainsi que de nombreux objets d’époque permettront au public de revivre cette odyssée mythique !

C’est en 1907, après avoir couvert la guerre russo-japonaise, que Jack London embarque à Oakland, Californie, à bord du Snark, un voilier de 17,5 mètres spécialement conçu pour cette aventure qu’il espère durer 7 ans, accompagné de son épouse Charmian et d’un équipage d’amateurs.  L’écrivain est au sommet de sa gloire, est à la recherche de nouveaux défis tels ce tour du monde avec son propre bateau pour des reportages tous-terrains sur les traces de ses grands héros littéraires : Robert Louis Stevenson et Herman Melville.

Les tempêtes, les défauts du voilier et le manque d’expérience de l’équipage leur font encourir de grands risques.

Après un long séjour aux îles Hawaï, le Snark met le cap vers les Marquises. Nuku Hiva, Tahiti, Moorea, Raiatea, Bora Bora… Puis l’aventure se poursuit vers la Mélanésie aux populations réputées cannibales. Les îles Fidji, puis les Nouvelles-Hébrides les mènent finalement aux îles Salomon où la santé de l’équipage du Snark ne cesse de se dégrader. Jack, lui-même, doit mettre un terme à sa croisière.

Les Contes des mers du sud, La Croisière du Snark, Fils du soleil, L’Aventureuse…sont autant de récits d’aventures que lui aura inspirés son périple.

De nombreux événements accompagnent cette exposition dans des sites emblématiques de la ville :
  • A La Criée – Théâtre National de Marseille, avec des photographies de Jack London navigateur.
  • À la bibliothèque de l’Alcazar, avec une rétrospective sur Jack London écrivain.
  • Un ensemble de cycles de conférences scientifiques et culturelles viennent ponctuer les différents évènements.
  • Des rendez-vous sportifs avec des régates de pirogues polynésiennes, dans le cadre de Marseille Provence Capitale Européenne du Sport 2017.
  • Un site internet permettant de synthétiser les événements menés autour de Jack London : jacklondonaventure.com 

Photos : L’équipage du Snark presque au complet, Penduffryn, 1908
@ San Francisco Maritime National Historical Park- University of Washington Libraries, – Special Collections Jack London Papers, The Huntington Library – Courtesy of California State Park
– Sonoma State University Library – Oakland Public Library – Collection Michel Viotte – Ville de Marseille

jack london - Les Contes des mers du sud
Snark à quai, le jour de sa mise à l’eau, Oakland, 1907

JACK LONDON DANS LES MERS DU SUD
Exposition du 8 septembre au 7 janvier 2018

Musée d’Arts Africains, Océaniens, Amérindiens (MAAOA)
Centre de la Vieille Charité – galeries et chapelle
2, rue de la Charité 13002 Marseille

http://vieille-charite-marseille.com/

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?