Mariko Mori fait la mise scène et les costumes de l’opéra Madame Butterfly

Costume de Mariko Mori
Costume de Mariko Mori

L’artiste japonaise Mariko Mori signe la mise en scène de la nouvelle production de l’opéra Madame Butterfly, dans le cadre d’un partenariat inédit entre La Fenice, opéra de Venise, et la 55ème Biennale d’art contemporain de Venise.

Dans le cadre de la 55ème Biennale d’Art Contemporain, La Fenice proposera, le 21 juin 2013, la première de la nouvelle production de l’opéra Madame Butterfly de Giacomo Puccini. Pour l’occasion, le commissariat de la Biennale, en lien avec La Fenice, a confié à l’artiste japonaise Mariko Mori la mise scène et les costumes de cet opéra soutenu par le Circolo La Fenice, cercle des mécènes de La Fenice. Madame Butterfly, opéra en trois actes représenté pour la première fois le 17 février 1904 à la Scala de Milan, relate l’histoire d’une geisha épousant un jeune officier de passage, sera joué pour l’ouverture et la cloture de la 55ème Biennale d’art contemporain, soit du 21 au 30 juin 2013, puis du 17 au 31 octobre 2013.

Mariko Mori, artiste contemporaine japonaise vivant à New York, réinterprète ce célèbre opéra dans une mise en scène mêlant techniques d’images 3D et culture traditionnelle japonaise. Diplômée en stylisme et en histoire de l’art, elle consacre son travail à la mode et aux arts plastiques, et plus spécifiquement à la photographie et à la vidéo.

La Fenice, et son surintendant Cristiano Chiarot, marquent ainsi leur volonté d’établir des liens durables avec la création contemporaine et de confirmer sa place de salle lyrique européenne de référence.

Mariko Mori

Mariko Mori
Mariko Mori

Mariko Mori est la star japonaise incontestée de l’art contemporain. Après avoir suivi des études de stylisme et d’histoire de l’art, elle évolue de l’univers de la mode à celuides arts plastiques (formation à la Byam Shaw School of Art et au Chelsea College of Art à Londres), sans pour autant abandonner une recherche conjointe dans les deux disciplines. En effet, si l’artiste privilégie la photographie, elle associe ce médium à la mise en scène et à la création de ses propres costumes pour ses chorégraphies.

A l’instar d’autres artistes de sa génération, Mariko Mori juxtapose ainsi des pratiques venant de communautés esthétiques différentes comme la musique, la vidéo, la mode. En explorant l’image sous ses différentes formes et dans ses différents états, elle interroge le pouvoir de la représentation, à l’ère de la technologie contemporaine.

Mariko Mori s’est faite connaître avec ses oeuvres photographiques à l’humour grinçant. Ses photos présentent alors des visions déformées de scènes tirées du Japon d’aujourd’hui dans lesquelles elle se met elle-même en scène, dans des costumes quasi-futuristes réalisés par ses soins. Elle apparaît ainsi dans de grands centres urbains où elle semble chercher sa place. Ancien mannequin, elle ne cesse de se transformer en un personnage du nouveau millénaire qui revisite à la fois l’univers de la science-fiction, des jeux vidéo ou des mangas, très souvent liés à un regard masculin.

Mariko Mori
Le décor de Mariko Mori

Madame Butterfly sera joué pour l’ouverture et la clôture de la 55ème Biennale d’art contemporain, soit du 21 au 30 juin 2013, puis du 17 au 31 octobre 2013.

Teatro La Fenice
Campo S. Fantin 1965
30124 Venise
www.teatrolafenice.it

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité