Marc Chagall : Un monde en apesanteur

Chagall et Picasso

Marc Chagall demeure, avec Pablo Picasso, l’un des peintres les plus célèbres installés en France au siècle dernier.

Inspirée à la fois par les traditions juives, le folklore russe et sa profonde intimité, l’œuvre de Chagall ne peut être rattachée à aucun courant particulier, présentant des caractéristiques relevant à la fois du surréalisme et du néo-primitivisme. Le talent du plus français des peintres russes a sa propre symbolique, une symbolique que l’on retrouve, outre dans sa peinture sur toile, sur vitrail et sur émail, dans ses gravures, sculptures tout autant que dans ses poèmes. Il demeure, avec Pablo Picasso, l’un des peintres les plus célèbres installés en France au siècle dernier.

Les couleurs foisonnent, douces, légères et éclatantes, traduisant le regard bienveillant que Chagall porte sur le monde, un monde fantaisiste où rêverie et imaginaire s’imposent, témoignant du caractère bohème et détaché de la réalité de l’artiste qui aimait à dire : « Mon cirque se joue dans le ciel, il se joue dans les nuages parmi les chaises, il se joue dans la fenêtre où se reflète la lumière. »
C’est dans ce ciel empli de mystère, que figures humaines, animales et hybrides, évoluent, flottent et ondulent, soutenues par un air léger qui semblent défier la loi de la pesanteur.

C’est sur cet univers, aussi unique que complexe au cœur de l’art moderne, que le musée Marc Chagall s’attarde dans le cadre de son nouvel accrochage et ce, jusqu’au 26 février 2018, évoquant afin de mieux l’analyser, la représentation chagallienne d’un monde en apesanteur créé par l’élan de l’imagination de leur auteur et sa volonté de transmettre un message d’amour et de paix.

Par sa force créatrice, l’artiste nous entraine dans un monde sans dessus-dessous, et, pour notre plus grand plaisir et bien-être, nous invite à nous évader avec lui, suscitant et attisant notre curiosité tout en nous permettant de réinventer notre univers, un univers fait d’amour et de bonté, dénué de violence et de dictats, un univers où, quelque soit la place occupée par chaque espèce, le plus important est d’en célébrer l’harmonie de l’existence, l’expérience nous permettant de rester vivant.
« J’ai voulu, confiait Marc Chagall, que les hommes essaient d’y trouver une certaine paix, une certaine religiosité, un sens à la vie (…) un idéal de fraternité et d’amour tel que mes lignes et mes couleurs l’ont rêvé. » De nombreux anges parcourent les œuvres du peintre, des anges autoportraits, faisant de Chagall le messager de paix et d’espérance qu’il a toujours souhaité être.

Photo : Chagall et Picasso

Marc Chagall : Un monde en apesanteur
Exposition jusqu’au 26 février 2018

Musée national Marc Chagall
Avenue Dr Ménard
06000 Nice

www.museechagall.fr

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité