L’islam, une réelle menace pour la France

islam

Selon la dernière enquête menée par l’Ifop pour Atlantico, 44% des français estiment que la communauté musulmane serait un danger pour notre identité.

Ce sont 1003 personnes représentatives de la population française qui ont répondu à cette enquête.
Le résultat est en hausse depuis les événements survenus en janvier dernier au siège de Charlie Hebdo et les 25% qui, l’année dernière, pensaient que la communauté musulmane était un « facteur d’enrichissement culturel pour notre pays » après les attaques de janvier, ne sont plus que 19% aujourd’hui.

Parmi les personnes pensant que la présence de la communauté musulmane est une menace, 28% d’entre eux appartiennent au Front de Gauche, 23 % au Parti Socialiste, 59% aux Républicains et 90% au Front national (respectivement 30, 33, 10 et 2% pour un facteur d’enrichissement culturel).

L’important dans cette enquête est que les Français à 63% sont conscients du fait qu’il ne faut pas faire d’amalgame entre les musulmans vivent paisiblement en France et les islamistes radicaux qui représentent la vraie menace.

Pour 32% des sondés, « l’islam représente une menace ».

Parmi les personnes pensant qu’il ne faut pas faire d’amalgame, 73% appartiennent au Front de Gauche, 81% au Parti Socialiste, 53% aux Républicains et 28% au Front national (respectivement 25, 16, 43 et 72% pour une menace).

Atlantico rappelle que ce sondage a été effectué après qu’une cellule terroriste ait été démantelée début juillet, quatre hommes ayant été arrêté après avoir projeté de s’attaquer à une base militaire dans les Pyrénées-Orientales.

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Toulouse-Blagnac

Aéroport de Toulouse-Blagnac, les fonds sont en caisse

Suite à un article de Mediapart, le Collectif contre la privatisation a affirmé que ...

Alteo

Boues rouges, Etat islamique, déchéance de nationalité, etc… sont dans la revue de presse

Bouches-du-Rhône : trois questions pour comprendre l’autorisation des rejets de boues rouges dans le ...