Lisa Chevallier : Trop Bonne ou …?

lisa chevallier

Lisa est bonne à marier ! Si si, c’est vrai ! Le problème, c’est qu’entre bonne et conne, il n’y a qu’un pas  !  et…

Née en 1987, Lisa Chevallier passe son enfance à jouer et courir dans les champs de sa Normandie natale. Adulte, elle fonce vers la capitale et devient attachée de presse. Elle côtoie alors les reporters des plus grands titres de la presse française et internationale : le Journal de Mickey, La revue de la nécrologie, Pelote de laine magazine …En septembre 2013, à un carrefour de sa vie, elle se lance dans le théâtre pour enfin laisser la parole à toutes les voix qui se bousculent dans sa tête. Elle entre alors à l’Ecole du One Man show. Avec l’aide de ses professeurs et camarades de classe, elle écrit ses propres textes tout en acquérant de solides techniques de jeu. En mai 2015, elle joue pour la première fois son one-woman-show « Trop conne, trop conne ». Mis en scène par Jonathan Pujol, ce spectacle est à son image : totalement barré mais pétillant 😉

Ses modèles ? Parmi les plus récents, Bérèngère Krief, Anne-Sophie Girard, Audrey Lamy, Kheiron et parmi les anciens Louis de Funès, Charlie Chaplin ou encore Bourvil ! Son sketch référence : « L’attachée de presse » d’Elie Kakou ! Son rêve ? Participer à Fort Boyard !

De fait Lisa est bonne à marier ! Si si, c’est vrai ! Le problème c’est qu’entre bonne et conne, il n’y a qu’un pas … Dans son spectacle Lisa est au naturel et ce n’est pas facile de jouer la bonne ou la conne, et même les deux à la fois. Et Lisa elle, elle y arrive, sans problème, c’est bien la preuve que tout est possible et que la chance sourit aux audacieuses !!!

Alors, pourrait on dire que son spectacle est à son image ? C’est ce qui est en tout cas indiqué dans son dossier de presse… c’est osé ! Car si oui : Hou là là, et sinon, qu’est ce que la bonne Lysa ? Bon bref, passons, Lysa est là pour vous faire rire, pour vous faire découvrir son univers abracadabrantesque de sa vie de fille, de femme, de sa vie d’artiste, de comédienne. Elle dit des choses qui viennent de ses origines (franco-françaises) et de ses amours, pas très réjouissantes non plus, comme elle a la franchise de nous l’indiquer. Son spectacle est encore en devenir mais il sent déjà bon le plaisir d’être sur scène, le plaisir de faire plaisir aux spectateurs venus de partout pour simplement découvrir cette Lysa des temps modernes. Une Lysa qui ne demande qu’à devenir une grande du monde de l’humour, ce qu’elle devrait réussir dans les années à venir, si ses amours, pas toujours faciles, et ses origines bizarres lui en laissent la possibilité afin qu’elle puisse s’épanouir dans ses rôles de composition.

Le pitch : Lisa est bonne à marier ! Si si, c’est vrai ! Le problème c’est qu’entre bonne et conne, il n’y a qu’un pas … A travers un périple menant de ses origines (franco-françaises), à ses amours, (pas très réjouissantes non plus), Lisa nous embarque avec rires et émotion dans son histoire … banale mais attachante. Car il ne faut pas oublier non plus son incursion (quoique furtive) dans la haute société ou sa passion pour Christophe Colomb (quel bogoss !), qu’elle dépeint avec authenticité et malice. D’ailleurs, une question se pose : finalement, Lisa peut-elle être la reine des connes ?

Pour allez voir Lisa Chevallier : Cliquez-ici

Son facebook : Cliquez-ici

Teaser "Trop conne, trop conne", one-woman-show de Lisa Chevallier

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Archibald

Archibald le fou de Shakespeare à la Folie Théâtre

Archibald, le fou du roi Lear profite d’une « brèche poético temporelle » durant ...

Le Petit Dragon

Le Petit Dragon est au Cirque Phénix

Pour fêter son 15ème anniversaire, le Cirque Phénix invite « Le Petit Dragon », ...