les Rencontres d’Arles : mettre en scène l’extrême diversité de la photographie

Arles

Arles 2016 : Les rencontres internationales de la photographie !

À travers plus de soixante expositions installées dans divers lieux patrimoniaux exceptionnels de la ville, les Rencontres d’Arles contribuent chaque été à mettre en scène l’extrême diversité de la photographie, tant sur le plan national qu’international. Grâce à une programmation composée essentiellement de productions inédites, les Rencontres d’Arles sont devenues le festival de référence de ce qui ce fait de beau et de bon dans l’imaginaire de la photographie. Signée Sam Stourzdé, cette nouvelle édition 2016 vous propose une cinquantaine d’expositions, dont cinq consacrées à la street photography. 40 artistes internationaux invités, 20 lieux différents, plus de 20 000 m² de surface d’exposition et 2,7 km de panneaux de bois pour quelques 3600 photos mises en lumière dans toutes la ville d’Arles. Les organisateurs ont dédié cette 47e édition à Michel Tournier, décédé en janvier dernier, l’un des cofondateurs des Rencontres avec le photographe Lucien Clergue, disparu lui en 2014, et fondées en 1970 notamment et aussi par l’historien Jean-Maurice Rouquette.

Les Rencontres d’Arles, qui ont accueilli l’an dernier plus de 93 000 visiteurs, se dérouleront cette année du 4 juillet au 25 septembre. Cette année, trois autres grandes villes de la région PACA (Marseille, Avignon et Nîmes) ont décidé d’accueillir une programmation hors les murs. Elles font partie des 8 nouveaux lieux investis par les Rencontres. Uniques au monde, les Rencontres proposent tous les soirs des projections en plein air au Théâtre antique où, chaque jour, un photographe vient présenter sont travail au public, ainsi que des spécialistes de l’univers de la photographie qui partagent leur savoir et leurs connaissances avec le plus grand nombre.

Les Prix des Rencontres d’Arles ont aussi une grande importance ; elles ont évolué depuis 2007, ne conservant que trois prix annuels, décernés lors de la cérémonie de clôture de la semaine professionnelle du festival : le Prix Découverte (25 000 euros), le Prix du Livre d’Auteur (8 000 euros) et le Prix du Livre Historique (8 000 euros). Depuis 2010, un prix LUMA est également attribué.

Lancé en 2006, Photo Folio Review & Gallery propose aux photographes des lectures de portfolios pendant la semaine d’ouverture du festival, et offre une opportunité d’exposer leurs images pendant toute la durée des Rencontres d’Arles.

La Nuit de l’Année « BYOPaper – Bring Your Own Paper * » est l’événement festif incontournable de la semaine d’ouverture des Rencontres d’Arles. Le 7 juillet prochain, celle-ci ranimera la friche industrielle des papeteries Étienne, situées dans le quartier de Trinquetaille. C’est une promenade photographique où sont projetés sur de nombreux écrans les découvertes et les coups de coeur du festival pour des artistes et des photographes, ainsi que des cartes blanches données à des institutions. Pour cette deuxième édition de BYOPaper –  Bring Your Own Paper,  les Rencontres d’Arles vous invitent à venir contaminer l’événement. La semaine d’ouverture se fera du 4 au 10 juillet.

Tout savoir sur les prochaines rencontres : Cliquez ici

* Amène tes tirages !

La programmation des rencontres 2016

PRIX DÉCOUVERTE
Florian Ebner présente
Frank Berger
Stephanie Kiwitt
Mounar Mekouar présente
Basma Alsharif
Daisuke Yokota
Stéphanie Moisdon présente
Marie Angeletti
Christodoulos Panayiotou
Aida Muluneh présente
Nader Adem
Sarah Waiswa
Stefano Stoll présente
Beni Bischof
Sara Cwynar

STREET
Sid Grossman
Ethan Levitas/Garry Winogrand
Peter Mitchell
Eamonn Doyle
Christian Marclay

WESTERN STORIES
Western Camarguais
Bernard Plossu

MONSTRES & CO.
Monstres, faites-moi peur !
Charles Fréger
Sara Galbiati, Peter Helles Eriksen & Tobias Selnaes Markussen

AFRICA POP
Maud Sulter
Swinging Bamako
Tear My Bra

LES PLATEFORMES DU VISIBLE
Laia Abril
Piero Martinello
João Pina
Stéphanie Solinas

APRÉS LA GUERRE
Yan Morvan
Alexandre Guirkinger
Don McCullin
Nothing But Blue Skies

JE VOUS ÉCRIS D’UN PAYS LOINTAIN
Yann Gross
PJ Harvey &
Seamus Murphy

RELECTURE
Parfaites imperfections
Il y a de l’autre
Alinka Echeverría

SINGULIER !
Mauvais genre
Lady Liberty
Hara Kiri Photo

HORS-CADRE
Maurizio Cattelan & Pierpaolo Ferrari
Augustin Rebetez

ÉMERGENCES
Olympus engage une conversation photographique
Une attention particulière

ARLES BOOKS
Cosmos-Arles Books
Prix du Livre
LUMA Rencontres Dummy Book Award Arles 2016

PROGRAMME ASSOCIÉ
Kazuo Ono par Eikoh Hosoe et William Klein
Hans Silvester
Michael Ackerman
Katerina Jebb
Des gestes blancs parmi les solitudes
La recherche de l’art #5
Systematically Open ?
Dominic Nahr
Des Clics et des classes

GRAND ARLES EXPRESS
Andres Serrano
Stéphanie Solinas
Alfred Seiland

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Imi Knoebel, Ort - Mennige, 2012, Peinture acrylique sur aluminium. Photo © Ivo Faber © ADAGP, Paris 2016

Imi Knoebel – Fernand Léger. Une rencontre

Klaus Wolf Knoebel, plus connu sous le nom d’Imi Knoebel est un artiste contemporain ...

CARRÉ SUR SEINE - Prix de la Ville de Boulogne Billancourt

Lectures de Portfolio à CARRÉ SUR SEINE avec des experts du monde de l’art

Fondations, galeristes, critiques d’art, collectionneurs, journalistes, curateurs, centres d'art, directeurs de festivals ...vous reçoivent ...

Korean fashion au Musée des Arts Décoratifs

Korean Fashion au Musée des Arts Décoratifs : Cross-Cultural Convergence

Le Musée des Arts Décoratifs accueille pour la première fois l’Exposition Internationale d’Art Coréen ...