Les Oiseaux dans la ville : Dispositifs de sensibilisation à la nature à Strasbourg

À l’origine de ce projet, il y a l’envie de l’illustratrice Laura Pigeon de montrer que « ville et nature sont loin d’être opposés. Certaines espèces s’y trouvent même mieux qu’à la campagne, grâce à la chaleur, à l’absence de produits phytosanitaires ou à l’abondance de nourriture ». Les oiseaux sont des médiateurs privilégiés de cette nature en ville : attractifs et vivant en nombre à proximité de l’humain, ils interpellent par leurs gazouillis comme par leurs vols furtifs et appellent à une découverte au quotidien.

Sur cette idée originale, Julie Morgen et Philippe Riehling ont imaginé un dispositif de médiation scénographique installé de façon durable à Strasbourg. Les dessins didactiques de l’illustratrice ont été « traduits » vers une installation sensible, propice à l’interaction, modifiant un instant la marche de la vie urbaine pour permettre une redécouverte de l’environnement … Les animations d’optique « low tech », les transcriptions des pépiements sous forme d’honomatopées, la recherche des silhouettes et leur comparaison… L’ensemble de ces approches créent un parcours qui se conclut par une observation perchée. Avec un peu de patience, les oiseaux se laissent deviner… Le dispositif fait ainsi écho à la démarche singulière de la Mission Zéros Pesticides : sensibiliser en douceur en apportant des informations environnementales sous un angle créatif et pédagogique…

Cette installation extérieure au vocabulaire formel entre nature et urbanité est conçue de manière à limiter son impact environnemental : priorité donnée à des entreprises régionales, optimisation et réduction des différents matériaux exploités ; choix d’une essence de bois issue d’un approvisionnement local ; choix de tôles acier recyclables et d’un processus de peinture Powderplast avec récupération de l’eau et limitation de la quantité de peinture ; certification de l’ensemble de la chaîne de production ; impression UV réalisée directement sur acier ; respect des normes du mobilier urbain…

Philippe Riehling : Design éco-logique

Expérimenter les possibilités des matériaux, des savoir-faire et être attentif à leurs qualités environnementales…
…Interroger les provenances, les consommations énergétiques, les moyens logistiques pour déjouer les fausses évidences…
…Réfléchir les collaborations dans une équité sociale et impulser des interactions entre celles-ci…
…Rassembler et s’approprier ces contraintes pour jongler entre une idée, une fonction, une faisabilité technique et une réalité économique…
C’est l’éco-logique utilisée par Philippe Riehling comme levier d’une réelle créativité pour aboutir à un produit juste, à l’identité marquée au-delà d’un (simple) choix formel.

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité