Les Journées Musicales Marcel Proust à Cabourg

Proust - Les Journées Musicales Marcel Proust

 » Proust et les femmes  » Les 3e Journées Musicales Marcel Proust, les 7, 8 et 9 octobre 2016 à Cabourg. Un week-end hors du temps !

Les Journées Musicales Marcel Proust, s’adressent, certes, aux proustiens … mais pas seulement. Elles ont pour but d’être un évènement pluriartistique original, innovant et de qualité auquel on assistera avec plaisir même si l’on ne connaît pas l’oeuvre de Marcel Proust et même si l’on n’aime pas le romancier.

Proust adorait Debussy, Fauré, Wagner …, fréquentait les salons parisiens, écoutait des opéras à distance grâce au théâtrophone, fut à la première scandaleuse du Sacre du printemps, écrivait des lettres passionnées pour aussi bien parler du XVème quatuor de Beethoven que de la « mauvaise musique », celle des chansonniers, qu’il adorait.

Mais, au-delà de la musique, dans la droite ligne de l’esprit éclectique et curieux de l’écrivain, en s’appuyant sur un thème, qui sera « Proust et les femmes » en 2016, et un invité d’honneur qui sera « la ville de Venise », les Amis de Vinteuil cisèlent un festival pluriel et invitent d’autres arts : ce seront la photographie, la mode, la littérature, la gastronomie pour cette troisième édition.

L’édition 2016 propose entre autres au Grand Hotel de Cabourg, dans une atmosphère élégante et chaleureuse qui restitue celle des salons au début du XXè, huit concerts, 1 concert-lecture, du cabaret, deux expositions étonnantes, six portraits illustrés dans la chambre de Marcel Proust au Grand Hôtel, deux conférences ludiques, un film rare, un parcours touristique sur les pas de Proust, une mascarade vénitienne, un projet pédagogique … et des surprises.

Les artistes conviés sont des Victoire de la musique classique, des Prix littéraires, gastronomiques, des comédiens célèbres, des personnalités reconnues … Ces artistes, venus d’horizon différents, ont pour noms William Carter, neveu de l’ex-président des Etats-Unis et spécialiste majeur de l’oeuvre de Proust, Luc Fraisse, deux fois Grand Prix de l’Académie Française, qui seront les deux conférenciers. La comédienne Anny Duperey, le metteur en scène et comédien Clément Hervieu-Léger, de la Comédie-Française, seront nos lecteurs lors de cette 3e édition.

Coté musique, seront présents le pianiste Bertrand Chamayou, Victoire de la musique classique 2016, la violoniste Sarah Nemtanu, vraie violoniste du film « Le concert » où elle conseilla et doubla Mélanie Laurent, la pianiste allemande Konstanze Eickhorst, lauréate des concours Reine Elisabeth et Clara Haskil. Les compositeurs Mauro Lanza et Gérard Pesson, qui furent pensionnaires de la prestigieuse Académie de France à Rome, seront nos invités.

Sont aussi attendus la claveciniste Aline Zylberajch, le pianiste Jeff Cohen, le Trio George Sand, le baryton Christian Immler, le contre-ténor Robert Expert, la chanteuse Edwige Bourdy accompagnée par le pianiste Benoît Urbain, le guitariste Laurent Blanquart, élève d’Alexandre Lagoya, l’Orchestre de Normandie …

Noémie Honiat, championne de France des desserts 2011 , Laure Hillerin lauréate de nombreux prix littéraire, Evelyne Bloch-Dano, membre du jury du Prix Femina, Jérôme Bastianelli, Directeur Général du Musée des Arts Premiers à Paris, Jean-Yves Clément, écrivain et directeur du festival Chopin à Nohant et Liszt à Châteauroux, font partie des personnalités qui interviendront durant le week-end.

Jean-Pierre Gibrat, célèbre notamment pour les bandes dessinées « Le sursis », « le vol du corbeau », réalise l’affiche de chaque édition et sera présent pendant le week-end. L’édition 2016 accueillera une création musicale en première mondiale, une création pâtissière, le « Paris-Balbec », et des surprises comme une illumination à la bougie pour le concert d’ ouverture, une mascarade vénitienne.

Parcours proustien avec lectures dans l’autocar le 7 Octobre : Cabourg – Bénerville sur mer – Trouville – Coudray-Rabut – Cabourg

Une heure de visite commentée par l’association de préservation du patrimoine de Bénerville sur mer des aspects proustiens de celle que l’on appelait, au début du siècle dernier, Bénerville par Blonville : le duc et la duchesse de Guiche résidaient à la villa Mon Rêve, l’actrice Louisa de Mornand au Chalet Liouville, la famille de Gaston Gallimard au Manoir de Bénerville, et le jeune Marcel Proust faisait alors la navette entre ces jolies demeures, entre visites mondaines et rencontre professionnelle dans l’espoir de trouver un éditeur.

Une heure et demi de visite commentée, par Pays d’Art et d’Histoire du Pays d’Auge, de Trouville où Proust, ses amis (Jacques Bizet ou Horace Finaly) et de nombreuses relations ou inspiratrices (comme la princesse de Sagan) séjournèrent à la fin du 19ème siècle (les Roches noires, la Villa Persane, la tour Malakoff, le clos des Mûriers, la Cour brûlée, la Villa des Frémonts en point d’orgue à laquelle son propriétaire permettra très aimablement d’accéder.

 Les 3e Journées Musicales Marcel Proust, les 7, 8 et 9 octobre 2016 à Cabourg : 
http://www.amisdevinteuil.fr/

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Cocteau, Wunderman, Ricciotti

Cocteau, Wunderman, Ricciotti au musée Jean Cocteau

C’est à la stabilité et à l’équilibre parfait qui caractérisaient les relations entre Cocteau, ...