Les guerriers de l’ombre de Jean-Christophe Notin

Jean-Christophe Notin - Les guerriers de l’ombre

Jean-Christophe Notin : « C’est un métier qui les passionne, ils vont chercher l’adrénaline, l’interdit« . « Les conditions d’entraînement sont poussées à l’extrême, avec parfois des morts » ajoute-t-il !

Les guerriers de l’ombre : La DGSE – Direction générale de la Sécurité extérieure – est l’un des seuls services de renseignement au monde à recourir de manière intensive à la clandestinité. Son but : la défense des intérêts de la France. Engagés dans les régions les plus hostiles, ses agents peuvent se dissimuler sous une fausse identité et opérer avec une fausse activité pendant une longue période. La DGSE est l’objet de tous les fantasmes. On imagine les « espions » tels les héros de cinéma, aussi séducteurs que tueurs, ou au contraire, uniquement capables de fiascos comme celui du Rainbow Warrior en 1984. Ce livre donne la parole à ceux d’entre eux qui courent le plus de dangers. Pour l’essentiel, il s’agit de clandestins, c’est à dire de Français autorisés par l’Etat à vivre sous une fausse identité. En raison de la relation de confiance établie avec eux par Jean-Christophe Notin, auteur de plusieurs livres sur le sujet, ils ont accepté pour la première fois de briser le silence devant normalement entourer leurs activités. C’est une première en France, mais aussi c’est aussi une première dans le monde car la DGSE est l’un des seuls services de renseignement à recourir de manière intensive à la clandestinité. Les attentats du 11 septembre, les guerres de contre-insurrection (Afghanistan, Irak) ou de contre-terrorisme (Mali, Syrie) ont en effet démontré les limites du renseignement technique : tout djihadiste d’importance sait bien qu’il lui faut éviter d’utiliser son téléphone ou son PC… Puisqu’ils s’expriment pour la première fois, « les guerriers de l’ombre » laisse la parole à ces hommes et ces femmes, engagés souvent seuls dans les pires endroits de la planète. Il s’agit donc d’un livre d’entretiens, menés par l’auteur dans le cadre du documentaire réalisé par Frédéric Schoendoerffer et que diffusera Canal + en juin. S’en dégage un portrait intime où les fantasmes sont confrontés à la réalité, les motivations aux risques encourus, les réussites professionnelles aux échecs sentimentaux…

Jean-Christophe Notin

Jean-Christophe Notin est spécialiste des conflits français contemporains. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur le sujet, notamment La Guerre de l’ombre des Français en Afghanistan (2011), La Vérité sur notre guerre en Lybie (2012), et La Guerre de la France au Mali, Tallandier (2014). Il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages sur la Seconde Guerre mondiale (La Campagne d’Italie, 2002 ; Leclerc, 2005;Maréchal Juin 2015) Il a reçu le prix essai de L’Express 2011 et le prix Albert Thibaudet en 2012. Jean-Christophe Notin donne la parole aux agents de la DGSE. Ils s’expriment pour la première fois.

Qu’est-ce qui pousse ces hommes dans ces missions ? « La perversité de faire des choses interdites« , répond même l’un d’eux dans le documentaire de Jean-Christophe Notin : « C’est un métier qui les passionne, ils vont chercher l’adrénaline, l’interdit« . « Les conditions d’entraînement sont poussées à l’extrême, avec parfois des morts » ajoute-t-il !

Jean-Christophe Notin sur France Inter le 1 juin 2017

Les guerriers de l’ombre : « Extrait »

  • Broché: 304 pages
  • Editeur : Tallandier
  • Langue : Français
  • ISBN-13: 979-1021007482
  • ASIN: B06XSCD9PD
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

L'invention du voyage

L’invention du voyage chez Le Passeur Éditeur

Ce livre est à la fois une exploration de ce qui fonde l’état de ...

sophie jabès

Sophie JABES « Camille, Camille, Camille »

Morte dans un total oubli après trente ans d’internement en asile psychiatrique, Camille Claudel ...