• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Les BAINS DOUCHES se transforme en résidence artistique éphémère

LES BAINS,Résidence-d'artistes

1885-1978 : Les Bains Guerbois furent exploités par la famille Guerbois pendant près d’un siècle jusqu’au début des années 70 avant de fermer définitivement leurs portes. L’espace est un temple de massages, bains sulfureux, japonais, russes et turcs. Marcel Proust aimait y venir prendre des bains de vapeurs, les forts des halles -toutes proches- allaient s’y doucher et boire un café calva au petit matin.

1978-2010 : Une salle de concert rock qui se transforme en discothèque, et à l’étage un restaurant de nuit et un bar. La décoration est confiée à un jeune décorateur-designer: Philippe Stark. L’endroit s’érige en institution, salle de concert et temple fashion, il devient le point de ralliement entre monde du spectacle, des médias et des arts. Depeche Mode, Brian Ferry, Simple Minds, Joy Division. David Guetta, Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Keith Haring, Yves Saint Laurent, Karl Lagerfeld, Stella MacCartney, Jean Nouvel, Grace Jones, Spike Lee, Kim Basinger, Catherine Deneuve, Sean Penn, Johny Depp, Kate Moss, Naomi Campbell, Claudia Schiffer, Bono, Prince, David Bowie, Mick Jagger, etc. La liste est infinie.

Janvier à mi-Avril 2013 : Les Bains accueillent une résidence d’artistes issus de la scène internationale. L’espace se réinvente furtivement, lieu de vie pour les artistes et expression fracassante de liberté créative. La golden class du Street Art – Jay, Jef Aerosol, C215, Space Invader, Lek, Sowat, Barry McGee, VHILS, Skki, Sten & Lex, Psy, Sambre, L’Atlas, Jérôme Menager, Cedric Bernadotte, Joachim Sauter/ ART+COM, Nasty, Popaye, Parole, Ys, Tanc, Teurk, etc. – revisite l’âme des Bains. Avec leur style, l’univers Urban Art Club s’apparente à celui d’une manufacture du XXIème. Quatre mois, pendant lesquels grapheurs et autres artistes s’approprient la légende de la nuit parisienne.

Le trait est inédit, chic, choc, et il est surtout EPHEMERE. Un chantier artistique éternel qui sera détruit le 30 avril. Dans deux mois. Une métamorphose quasi subliminale et instantanée d’un lieu mythique. Tout y est. C’est majestueux, et jamais vu, brut et magnifiquement sophistiqué. Un impensable come back transgressif dans l’âme underground des Bains. Deux mois d’inspiration décomplexée et d’effervescence artistique qui transforment la légende des Bains en oeuvre fugitive et contemporaine, et qui fait également l’objet d’un film documentaire exclusif en cours de réalisation (production Bonne Pioche, unique détenteur français d’un Oscar du documentaire).

Demain !

Un lieu, Une expérience

Un hôtel et bien plus, exclusif et convivial. Une réinterprétation faite de l’histoire de Paris, du quartier, de l’immeuble et du club-restaurant de légende. Les Bains seront une sorte de club urbain où lobby, restaurant, bars, lounge, salons, patios, terrasses, seront à géométrie variable et aux frontières changeantes. On pourra y déjeuner, goûter, dîner, souper, danser, travailler, assister à des concerts privés, faire salon, festoyer, quasiment partout et avec des horaires très souples.

Des talents et des hommes Après l’Hôtel Gabriel Paris-Issy et l’Hôtel Gabriel Paris-Marais, il s’agit du troisième développement hôtelier de Jean-Pierre MAROIS par ailleurs producteur de cinéma (Ferrara, Oliver Stone, Tran Anh Hung, etc.). Pour réinventer le lieu, il a lancé un concours d’architectes de grande réputation qui a abouti au choix du cabinet spécialisé Vincent Basti e (plus de 75 hôtels parisiens réalisés) pour sa proposition radicale à la fois respectueuse et irrévérencieuse. Un concours d’architectes d’intérieur a également été réalisé à l’issue duquel le restaurant-bar-lounge ainsi que les patios ont été confiés à Denis MONTEL (cabinet RDAI. tous les magasins Hermès dans le monde). Le reste de l’hôtel sera réalisé par Tristan AUER (l’Hôtel Jules à Paris, les futures rénovations de l’hôtel du Louvre et de l’hôtel Crillon, les intérieurs de Mick Jagger, François-Henri Pinault, etc.) L’artiste allemand Joachim SAUTER y réalisera une installation. Le concept et le développement du restaurant a été confié à Philippe LABBÉ, Chef du Shangri La Paris (aux 3 étoiles Michelin).

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Salon de la Photo

Vos invitations pour le Salon de la Photo

Habituellement abrité dans le Pavillon 4 de Paris Expo, le Salon de la Photo ...

Le Jeune Pyrrhus

Le trait en liberté, dessins de François-André Vincent (1746-1816)

  L’exposition du musée Cognacq-Jay s’inscrit dans une riche programmation consacrée à un artiste ...

Laufaleitir á Rangárvallaafrétt

Islande, quand tu nous tiens…

Terre des extrêmes et des contrastes, à la limite du cercle polaire, l’Islande est ...