• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

les agriculteurs sont en colère et nous alors ?

fnsea

Cela fait tellement d’années que les agriculteurs sont en colère que je me demande parfois s’il y a eu un jour où ils n’y étaient pas. Et bien moi de mon côté cela fait des années que je suis aussi en colère à cause de ce que produisent une partie de ces agriculteurs en colère.

Cela fait des années que je me fournis, tout au moins le minimum possible, chez Leclerc, et cela fait des années que ce distributeur vend de la mauvaise qualité en ce qui concerne pratiquement tous ses produits frais. Celui-ci et les autres enseignes de la grande distribution nous fatiguent avec leurs soit-disant prix bas, qui ne le sont d’ailleurs pas toujours, pour nous refourguer des produits qui n’ont que la couleur( et encore pas toujours) et la forme du produit. Bien sûr, j’ai arrêté d’acheter cette production, car si vous faites le calcul sur 1 kilo de pommes, de pêches, soi-disant pas cher, vous en jetez pratiquement la totalité car c’est immangeable. Ce qui fait que d’une part vous vous faites voler et que d’autre part vous continuez à entretenir un circuit de mauvais producteurs, exploités à nos dépends par ces soit disant mousquetaires et autres de la grande distribution. Comme dirait Arlette, on nous ment et on nous vole, mais le comble c’est que cela continue, encore et encore.

Lorsque je fais mes courses dans cette surface de vente, je ne peux m’empêcher de penser à toute la bêtise de ce système. Vendre toujours plus et vendre toujours plus mauvais ! Le rayon viande de ce magasin en est un très bel exemple. On y trouve des promotions, en veux-tu en voila, mais lorsque que vous regardez véritablement la tronche du produit, on se demande vraiment à quoi a du ressembler la pauvre bête car, aucun des morceaux du paquet ne semblent avoir appartenu au même animal. Les couleurs aussi sont souvent bizarres, très bizarres, et le goût n’en parlons pas, absent le plus souvent. Même constat navrant côté poissonnerie.

Produire n’importe quoi à bas coût, c’est ce qu’a toujours prôné la FNSEA, Non ! la surproduction de tout pour vendre moins cher ! Oui mais encore, oui mais pourquoi ! qui au bout de la bêtise en paie la facture, les animaux élevés à la va vite dans des conditions infernales, les légumes qui poussent à coup de pesticides, de fongicides, et autres sales chimies, les fruits cueillis n’importe comment, n’importe quand, on se demande même comment ces fruits peuvent être aussi mauvais. La liste de toutes ces aberrations entretenues depuis des années est longue, très longue.
Alors oui bien sûr il faut que les agriculteurs et les éleveurs gagnent leurs vies, mais, pas sur notre dos, pas sur notre santé, pas sur leur santé aussi d’ailleurs. Ceux-ci ont ouvert la boite de pandore et n’ont jamais réussi à la refermer. L’Europe les a poussés à grand coup d’aides à ne plus travailler que pour les obtenir. Les grandes surfaces ont toujours su appuyer là où cela faisait mal

Je comprends qu’un jour il faille dire stop, et moi j’ai dit stop. Depuis ce jour, je mange beaucoup beaucoup moins de viande et surtout depuis le jour où les vaches sont devenues folles…
Je n’achète pratiquement plus aucun produit frais chez Leclerc, car, pour quelques centimes de plus, je me suis aperçu que les tomates, les fruits, les produits frais étaient très largement meilleurs et appétissants dans les boutiques bio, et que par conséquent, je ne jetais plus rien faute de goût. D’ailleurs le comble, c’est qu’un poulet bio chez Leclerc est plus cher qu’un poulet bio acheté dans le circuit bio !

Aujourd’hui, il faut donc dire stop aux arnaques, à la sur- consommation et la production de produits qui ne font qu’amplifier les problèmes de notre monde et de nos sociétés. Dire STOP à toutes ces entreprises qui, une fois de plus pour l’appât du gain, mettent à mort la vie des agriculteurs, l’avenir de notre biodiversité, mettent perpétuellement en danger l’économie et mettent nos vis en danger!

Barrés les routes, pourquoi pas, barrez les routes en détruisant les mauvais produits pourquoi pas non plus, mais barrez les routes en faisant bruler des pneus c’est scandaleux ! Amis agriculteurs, arrêtez de vous mettre et de nous mettre en danger. Le ministre Le Foll ne pourra rien faire pour vous, les seuls qui peuvent y faire quelques chose c’est vous ! Produisez du bon, du beau, du normal, de l’appétissant, du français. Ne vendez pas par milliers mais par centaines, stopper les cochons qui ne valent pas un pet de lapin, arrêter les poulets qui ne tiennent debout que de par leur nombre. Faites du maïs qui n’achève pas les cours d’eau, du blé qui ne soit plus que du poids, des fruits que l’on puisse déguster rien qu’en les regardant. Les grandes enseignes nous ont apporté un temps une certaine modernité qui a atteint aujourd’hui largement ses limites. Je me demande souvent ce que Michel Edouard Leclerc a dans son assiette ? Pas vous ?

En résumé nous sommes tous responsables de cet état des lieux! Nous, chez artsixMic, nous défendons la culture, et la culture si on en parle beaucoup, peu financièrement la font vivre. L’agriculture on en parle tout le temps, mais ce ne sont que quelques-un qui se se goinfrent sur le dos de tout le monde. Cultivons ensemble une meilleure approche de notre futur, par une mise en oeuvre d’actions qui ne créent pas que d’honteuses différences entre les personnes. Décidons de consommer moins, mais mieux, respectons nos multiples univers de vies par la responsabilité de chacun vis à vis des autres.

Photo : FNSEA

Tags:

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Grèce : Il n’y a pas que les hommes qui migrent…

Grèce : Il n’y a pas que les hommes qui migrent…

Le taux de chômage dépasse le quart de la population active. La Grèce est ...

Fleur Pellerin

Le patrimoine du XXIe siècle, une histoire d’avenir

Les 19 et 20 septembre prochain auront lieu les Journées européennes du patrimoine. Cette ...