Leili Anvar au Salon du Livre de Cabourg 2016

Leili Anvar

Leili Anvar « Tout art est quête d’un éclat, si infime fût-il, de la Beauté. Beauté qui est la dimension perceptible du Vrai.« 

Leili Anvar est maître de conférences en littérature persane à l’INALCO, productrice de l’émission « Les Racines du Ciel » sur France Culture et chroniqueuse au Monde des Religions. Elle est l’auteur notamment de Malek Jân Ne’mati : « La vie n’est pas courte mais le temps est compté » (éditions Diane de Selliers, 2007), Rûmî (Entrelacs, 2004), Rûmi ou la religion de l’amour (Seuil, 2008). Elle a traduit Le cantique des Oiseaux de ‘Attâr (éditions Diane de Selliers, 2014) et Paroles de Vérité d’Ostad Elahi (Albin Michel, 2014). Ses travaux sont principalement consacrés à l’étude de la littérature mystique ainsi qu’à la littérature amoureuse et ses développements spirituels. Leili Anvar contribue de manière considérable à la connaissance du soufisme et de la culture persane.

« Tout art est quête d’un éclat, si infime fût-il, de la Beauté. Beauté qui est la dimension perceptible du Vrai. Il s’agit d’entrevoir quelque chose de la vérité et de nous la donner à voir, à entendre, à toucher. La poésie amoureuse persane ne parle pour ainsi dire que de cela. Elle fait l’amour au langage pour le féconder d’images. Mais comment dire cela qui échappe sans cesse et qui se cache derrière le voile du réel ? Comment dévoiler l’aimé ? Le mettre à nu ? En ayant recours dans la description et la narration à l’art de l’allusion et de la métaphore filée, en suggérant l’extase de la contemplation dans le rythme enivrant du vers. Ce faisant, la poésie nous invite à entrer dans la danse, à recueillir dans le miroir du cœur ces images qui deviennent source d’inspiration et parfois même des révélations. » Leili Anvar

– Le 2 août – 17 h 15 – Leili Anvar – Contempler la beauté : l’art du portrait en littérature persane.

la 28ème édition du Salon du livre « Lire à Balbec », les 1er et 2 août à Cabourg

De la littérature générale, roman, biographie, Histoire, sans oublier le roman policier, la gastronomie, le bien-être, toutes ces catégories sont au rendez-vous. Les journées du Livre accueillent également, à la grande joie des enfants, adolescents et grands parents, un stand Jeunesse. Le Salon du Livre « Lire à Balbec » ouvrira le lundi 1er août, à 18h, avec une conférence de Gérard de Cortanze sur « Les zazous ».

LES ZAZOUS

Dans le Paris morose des années de guerre, ils ont 15 ans et ne veulent pas mourir. Alors, ils dansent le swing, boivent des bière-grenadine, lisent des livres interdits, chaussent en toutes circonstances des lunettes de soleil, enfilent de longues vestes à carreaux. On les appelle les zazous.

Ces jeunes gens qui ne portent pas encore le nom d’adolescents couvrent les murs de Paris de V de la victoire, sèment la panique dans les salles de cinéma et les théâtres, déposent une gerbe le 11 novembre sous l’Arc de Triomphe, arborent, par solidarité, l’étoile jaune. Traqués par les nazis, pourchassés par les collaborateurs, rejetés par la résistance, ils ne veulent pas tant changer la vie qu’empêcher qu’on ne leur confisque leur jeunesse. C’est leur histoire, passionnante, injustement oubliée, que nous raconte Gérard de Cortanze.

En savoir plus sur le Salon du Livre de Cabourg  : http://www.cabourg.net/spip.php?article3808

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

ESWC 2016 Call of Duty au Zénith de Paris

ESWC 2016 Call of Duty au Zénith de Paris

Construit et développé pendant 13 ans comme une véritable Coupe du Monde des Sports ...

Lentorse

Quinzaine de l’Entorse 2014 « Aquatique et Aérien »

Depuis plusieurs années, l’association « L’entorse » explore les croisements entre l’art et le sport, tentant ...

Rihanna - Getty Images for FENTY PUMA

Puma by Rihanna in New-York

Rihanna présentait vendredi soir, dans le cadre très officiel de la Fashion Week new-yorkaise, ...