• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

L’eau qui dort de Michael Pinsky investit le canal de l’Ourcq

Michael Pinsky

Michael Pinsky investit le canal de l’Ourcq à La Villette avec une œuvre flottante de 40 pièces !

« Nés quelque part » est une exposition-spectacle du 25 novembre au 30 décembre 2015, sur les enjeux du climat et du développement durable, afin que chacun change son regard sur le monde et que soient encouragés la solidarité et l’échange.

Ainsi, le 5 décembre, des personnalités se réuniront autour de la philosophe et physicienne Vandana Shiva pour élaborer puis proposer un ensemble de mesures innovantes et alternatives pour changer le monde. Les 6, 19 et 20 décembre, dans le cadre de « Free Style », l’événement street culture de La Villette, l’Atelier International du Grand Paris proposera des ateliers pour les jeunes de sensibilisations et d’expressions sur la métropole de demain.

La Villette et ArtCOP21 ont invité Michael Pinsky à investir le canal de l’Ourcq avec l’œuvre « L’eau qui dort« , composée d’une quarantaine de pièces flottantes, de part et d’autre des 2 rives. Les canaux de Paris sont une voie de communication qui a traversé l’histoire de la capitale, étant tout à la fois un lieu d’échange et de ressource clé́ ; or, cet écosystème indispensable est malheureusement encombré par les déchets que les riverains y jettent, les dissimulant ainsi aux yeux de tous sous ses eaux… L’artiste Michael Pinsky aidé d’une équipe de plongeurs et des services des canaux de Paris, a remonté à la surface toutes ces nombreuses épaves domestiques que les hommes croyaient englouties à tout jamais pour les exposer aux yeux de tous.

La société de consommation se trouve ainsi confrontée à ses propres déchets et les multiples objets, vélos, bidon, caddies et panneaux, retrouvent vie à l’air libre. Une bande sonore a été réalisée à partir de ces objets métalliques, et le public est vivement invité à la télécharger sur son téléphone pour l’écouter au sein de l’installation. Créée en atelier avec des groupes d’adolescents vivants à proximité du parc, cette partition musicale s’inscrit dans le cadre de la démarche de médiation initiée par La Villette.

Une bien belle œuvre à l’objectif double : agir positivement sur l’environnement en débarrassant le canal des déchets et faire prendre conscience au public de la responsabilité qu’engendre un simple geste comme jeter.

Photo : Ian Beech

Information pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Stratos

Parcours de Sculptures monumentales en plein air "Grands Formats"

Le parcours de sculpture en plein air « grands formats » prendra place pour sa 3éme ...

Lena Gudd

Lena Gudd « La trace invisible des gens »

C’est après avoir suivi de brillantes études de sciences politiques européennes qui l’ont menée ...