• Participez au sixMic Crowfunding !

Le travail à temps partagé : Un révolution ?

gaston lagaffe

Le chômage et l’évolution économique de notre société entraînent un changement du concept même de travail, et, face à la montée du free lance et à l’essor du numérique, force est de constater que le salariat ne semble plus la solution idéale et paraît bien moins adapté qu’avant. D’après les dernières statistiques de l’INSEE, le nombre de salariés exerçant une activité en parallèle ne cesse d’augmenter, la preuve en est cet essor du nombre d’autoentrepreneurs depuis plusieurs années est passé de 0,5 % en 2007 à 1 % en 2010. De même, la part des non-salariés à titre principal qui ont un emploi salarié secondaire progresse aussi, passant de 4,9 % en 2007 à 6,8 % en 2010. Ce nouveau mode d’activité concernerait actuellement quelque 50.000 personnes en France, mais prend de l’ampleur grâce à l’essor du numérique.

En 2013, 30 % des autoentrepreneurs n’ont pas généré de chiffre d’affaires. A la fin de l’année dernière, on comptait 982.000 autoentrepreneurs en France, soit 8,6 % de plus qu’à la fin de 2013 selon les chiffres du rapport annuel de l’Acoss publiés le mercredi 30 juillet 2015.

Ces nouvelles méthodes de travail se concrétisent à travers différents modèles pratiques, ainsi, certains salariés partagent leur temps de travail entre plusieurs employeurs. Cela pourrait être un avantage économique sans précédent pour les start-up, TPE et PME pour lesquelles l’emploi de salariés est impossible au vu des charges sociales trop importantes que cela génère. Or, avoir recours à un expert quel qu’il soit, en matière de ressources humaines, de finances ou bien encore de marketing en ne lui réglant que son temps passé pourrait fortement aider ces entreprises dans lesquelles les dirigeants doivent jour après jour endosser tous les rôles, du directeur marketing au directeur financier en passant par celui de ressources humaines… La solution, aussi tentante soit-elle, a bien sur besoin d’être adaptée juridiquement en matière de droit du travail et d’assurances afin que soit bien défini et protégé ce salarié qui changerait de rôle pour endosser celui d’ « actif ». Le travail partagé est à encourager car il semble bien être une solution d’avenir pour relancer l’activité économique de notre pays.

En savoir +  sur le travail à temps partagé : 

http://www.fnattp.com/index.php?option=com_content&view=article&id=62&Itemid=43&showall=1

Les chiffres clés sur les autoentrepreneurs : 

http://www.federation-auto-entrepreneur.fr/auto-entrepreneur/actualite/2015/07/30/actualite-rapport-dactivite-des-auto-entrepreneurs-2014.html

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

islam

L’islam, une réelle menace pour la France

Selon la dernière enquête menée par l'Ifop pour Atlantico, 44% des français estiment que ...

Hays - Donation

L’incroyable Donation Hays à la France

Le couple Hays, donne aujourd'hui, sa collection à la France "Même dans nos rêves ...

manifestations

Manifestations contre la loi Travail, etc… dans la revue de presse

Les manifestations contre la loi Travail, jeudi 28 avril, ont conduit à 124 interpellations ...