Le Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode 2016 est attibué à Laurent Henrion

Picto - Laurent Henrion

Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode :  l’édition 2016 récompense Laurent Henrion avec le premier prix, Julie Poncet et Sasha Marro remportent respectivement le deuxième et troisième prix.

La 19ème remise du Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode s’est déroulée le mardi 22 novembre au Pan Piper à Paris. Quelques heures plus tôt, c’est un jury riche en personnalités qui s’est réuni pour choisir le lauréat 2016 parmi les 28 portfolios pré-sélectionnés. Depuis 2014, ce sont trois photographes qui sont primés. Cette édition 2016 voit récompenser Laurent Henrion avec le premier prix, Julie Poncet et Sasha Marro remportent respectivement le deuxième et troisième prix. Le gagnant du Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode 2016 remporte la réalisation, en rendez-vous avec un tireur, d’une exposition de 10 à 12 images (valeur : 2000,00 € HT). Il se voit offrir une journée de prise de vue en studio par Studio Daguerre et gagne l’affichage de ses images dans les espaces publicitaires par JCDecaux.

Laurent Henrion remporte le premier prix du Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode 2016. Né en 1992 en Belgique, Laurent Henrion a étudié la photographie à l’IATA (Namur) et à Saint-Luc (Liège). Venant de terminer ses études, Laurent Henrion a exposé aux côtés du photographe Jean Janssis à La Châtaigneraie (Flémalle) et a présenté son travail au sein de la galerie QUAI4 à Liège. Il expose encore aujourd’hui, et jusqu’au 8 janvier, dans le cadre de la triennal d’art contemporain de Hasselt. Laurent est inspiré autant par la photo de mode que par le dessin, la peinture, la sculpture,… Il aime mélanger les styles tout en créant des séries cohérentes qui parlent toutes finalement de fameux contraste entre l’éros et le thanatos. http://laurent-henrion.tumblr.com

Julie Poncet remporte le deuxième prix du Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode 2016. Julie Poncet, autodidacte, est auteur-photographe depuis 2013. Après cinq ans d’expatriation au Maroc en tant qu’agronome, elle se tourne vers la photographie et en explore les capacités narratives. Sa démarche photographique est scénaristique ; elle puise son inspiration tant chez les photographes (Erwin Olaf, Mac Adams) que chez les réalisateurs (Alfred Hitchcock, Wong Kar Wai). Elle s’inscrit dans la continuité du Narrative Art, et conduit le spectateur à pénétrer un univers, à se l’approprier, et y construire sa propre histoire. Ses photos constituent un point de départ vers une histoire qu’il appartient à chacun de construire ou de compléter. Elle expose régulièrement ses travaux en galerie (Paris, Bruxelles, Arles) et participe à de nombreux festivals (FEPN, Phot’Aix, Confrontations Photo…). Ses travaux ont notamment retenus l’attention au Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode et à la Bourse du Talent. http://www.julieponcet.book.fr – http://www.julieponcet.com

Le troisième photographe à partager le podium du Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode 2016 se nomme Sasha Marro. Née en 1991, Sasha vit et travaille à Paris. Attirée par la mise en scène et la lumière, Sasha se forme au montage vidéo avant d’intégrer l’école de Gobelins pour se spécialiser en photographie. Elle se dirige rapidement vers la photographie de mode et le portrait, des univers qui lui permettent de s’exprimer à travers des mises en scènes esthétiques. Avec un travail épuré, elle révèle sa créativité à développer toute une histoire en une image. En 2014, Agnès B repère le travail de Sasha et expose sa série de photos « les intemporels » dans les magasins Agnès B en France et à l’étranger (Tokyo, New-York) ainsi que sur les supports digitaux de la marque. Sasha développe à partir de là un travail important autour du set design et de la photographie: kraft, papier bulle, verre, plastique. Les textures deviennent prétexte à une scénographie qui oriente le regard, intègrent et répondent aux autres éléments : attitudes, forme, stylisme. Aujourd’hui, Sasha fait évoluer son style, elle ose les cadres inattendus et les teintes fortes ; elle s’affirme dans un univers construit déconstruit, anguleux, qui s’exprime dans le détail et le hors champs. Depuis son diplôme, elle compte diverses parutions presse/Internet, et travaille pour plusieurs marques en tant que photographe tout en poursuivant son activité sur l’image en mouvement avec le montage de nombreux documentaires. http://sashamarro.com

Comme chaque année, un grand nombre de photographes participent au Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode. Le jury s’est réuni le 22 novembre 2016 pour élire ses trois lauréats, mais il a également tenu à mettre en avant cinq participants parmi les 28 dossiers présélectionnés : • Cyrille Robin (France) • Julien Lienard (France) • Wen Yi Liu (Chine) • Charlotte Marcodini (France) • Yurina Niihara (Japon)

La 19ème édition du Prix Picto de la Jeune Photographie de Mode a été organisée dans le cadre des programmes de Picto Foundation. En savoir plus sur la Fondation : Cliquez-ici

Photo : ©Laurent Henrion

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Servian

Biennale d’art contemporain de Servian

Originale, prestigieuse et unique de par son concept et la taille des sculptures exposées, ...

60eme salon de montrouge

Le salon de Montrouge : 60 ans, 60 créateurs !

Cela fait maintenant 60 ans que le Salon de Montrouge est LA manifestation emblématique ...

Exhibit B

l’installation Exhibit B accentue les divergences dans le droit à la création

Depuis plusieurs jours une polémique a vue le jour autour de l’artiste sud-africain Brett ...