• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Le Prix du Livre Environnement a été attribué à Michel Serres

Sous la présidence de Denis Tillinac, le jury de la 7ème édition du Prix du Livre Environnement a désigné aujourd’hui ses lauréats. La remise des prix aura lieu le 15 septembre à Nancy à l’occasion du salon « Le livre sur la place ».

Créé en 2006, le Prix du Livre Environnement est le premier Prix littéraire destiné à soutenir et à encourager les écrivains et les maisons d’édition qui concourent à la sensibilisation du grand public aux enjeux majeurs de la planète. Il récompense, chaque année, un ouvrage francophone dédié à l’environnement qu’il s’agisse d’un essai, d’un roman, d’une bande dessinée ou encore d’un livre de photographies ou d’un ouvrage jeunesse.

Dans le cadre du Prix, la Fondation Veolia Environnement soutient les ouvrages primés :

  • par une dotation aux auteurs, de 5000€ pour le lauréat du Prix du Livre Environnement et de 2500€ pour la Mention jeunesse.
  • par l’acquisition des ouvrages primés pour un montant de 15000€ et leur diffusion auprès des centres de documentation pédagogique ou des bibliothèques municipales.
  • enfin par la promotion dans le cadre d’un budget 40 000€ pour du Prix et de la Mention jeunesse

Le Prix du Livre Environnement est décerné à « Habiter » de Michel SERRES aux Editions Le Pommier / Novembre 2011, 192 pages

Depuis l’embryon lové dans le ventre de sa mère, jusqu’aux métropoles qui couvrent la Terre de leurs lumières permanentes, les humains ont inventé de nombreuses façons d’habiter.

Mais les animaux et, plus étonnant, les végétaux avaient déjà exploré de nombreux modes d’habitat. Michel Serres nous dévoile les secrets de ces architectures séduisantes et multiples, nous en montre le sens et les mots, et esquisse ainsi le monde de demain. Une maquette très originale met en regard les textes, faciles à lire, et les images dans toute leur splendeur !

La Mention jeunesse est attribuée à « Grrreeny – Vert un jour, vert toujours  » Midam aux Editions MAD Fabrik / Mai 2012, 48 pages

Grrreeny aurait pu avoir une enfance de jeune tigre tout à fait normale. Mais après avoir nagé par hasard dans un lac pollué par la radioactivité, il est devenu vert. Un accident qui a tout naturellement poussé Grrreeny à s’intéresser aux questions qui entourent la biodiversité dont il fait partie.

Le jury a décerné une Mention spéciale à « Cessons de tuer la terre pour nourrir l’homme ! » Jean-Marie PELT aux Editions Fayard / Mars 2012, 216 pages

Pour en finir avec les pesticides

Le « Grenelle de l’environnement » a prévu de réduire de moitié l’utilisation de pesticides à l’horizon 2018. Maintes questions se posent en effet depuis des années sur leurs effets sur la santé, et il est tout à fait probable que la disparition totale des abeilles dans certaines régions est due à leur emploi intensif. Aussi doit-on envisager dès à présent le remplacement de ces produits, que ce soit dans les vastes exploitations agricoles, dans les jardins grands et petits des « rurbains », voire dans ces cultures miniatures qui agrémentent les balcons et terrasses des citadins. De nouvelles stratégies doivent permettre à ces adjuvants de la vie, de la beauté et de la fécondité des plantes, qui font aujourd’hui l’objet d’intenses recherches (stimulation des défenses naturelles des végétaux, utilisation de produits peu ou pas nocifs, développement de plantes qui « dépolluent » les sols, symbiose avec des champignons, etc.), d’éviter le recours systématique à des produits chimiques.

Botaniste et fervent écologiste avant l’heure, Jean-Marie Pelt fait ici le point sur l’ensemble de ces perspectives prometteuses et parfois très originales dont certaines sont d’ores et déjà mises en oeuvre à travers le monde.

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité