Le PMU donne carte blanche à Anna Malagrida

PMU Anna Malagrida

Le PMU expose Anna Malagrida au Centre Pompidou

« Pour cette édition, Anna Malagrida ouvre une fenêtre sur un espace qui fait se confronter l’urbain et l’humain et nous propose une lecture sensible d’une forme de lien social qui se noue derrière les vitrines » précise Benoît Cornu, Directeur de la communication du PMU, Président du jury.

Du 28 septembre au 17 octobre, la Galerie de photographies du Centre Pompidou accueillera les œuvres d’Anna Malagrida, célèbre artiste espagnole résidant à Paris, habituée des festivals internationaux. Initié par le PMU, ce projet donne carte blanche à des photographes pour la septième année consécutive, leur laissant la possibilité de porter un regard sur l’univers du jeu, qui leur est souvent étranger.

Photos, vidéos et textes, l’exposition « Cristal House » d’Anna Malagrida est faite de contrastes. Les métropoles attirent autant qu’elles isolent, et déçoivent parfois. Avec un regard neutre, elle met en lumière l’ambiguïté de la relation entre les hommes et les villes. Anna a décidé d’observer. Les films nous plongent dans les bribes de vie des passants, laissant défiler le multiculturalisme citadin et son rythme intense. Les images se concentrent sur les mains et tous les mouvements involontaires qui parlent parfois plus que les voix. Pour les accompagner et les comprendre, les fragments d’histoire sont retranscrits sur les murs de la galerie. Les œuvres sont souvent accompagnées de textes de Karolina Ziebinska-Lewandowska, conservatrice au musée national d’art moderne, et d’Emmanuel Alloa, philosophe et maître de conférences à l’Université de Saint-Gall. Accessible à tous gratuitement, l’exposition d’Anna Malagrida propose un joli voyage au fil d’œuvres sensibles au réalisme troublant.

Informations pratiques

Centre Pompidou 75 191 Paris cedex 04
Exposition ouverte de 11h à 21h tous les jours, sauf le mardi
Galerie de photographies : Forum, niveau -1 Accès gratuit

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Le goût de la parure. Portraits du château de Versailles

Le goût de la parure. Portraits du château de Versailles

C’est dans le logis royal du château d’Angers, résidence des ducs d’Anjou, que se ...

Saint-Delis : Henri (1878-1949) et René (1876-1958) de Saint-Delis

le musée Eugène Boudin présente les oeuvres d’Henri et René de Saint-Delis

Dans le cadre de la troisième édition du festival Normandie impressionniste, le musée Eugène ...

Lafayette

Lafayette, l’intime et la légende d’un enfant du pays

Aussi charismatique que l’Empereur et pourtant moins connu, Lafayette n’a eu de cesse, durant ...