Le Périscope du Mont Saint-Michel

Le Périscope du Mont Saint-Michel est l’un des derniers Périscopes qui dans le Monde ne sont qu’au nombre de 5 !

Les travaux nécessaires à la sauvegarde du Périscope du Mont Saint-Michel se soient inscrits cette année parmi les priorités du mécénat de La Mère Poulard. Le mécénat a consisté à mettre en oeuvre les travaux nécessaires à la sauvegarde de cet instrument, devenu véritable curiosité historique, et de restituer ce Périscope au public dans un contexte paysager restauré à l’intérieur du jardin remarquable du musée historique du Mont Saint-Michel.

C’est à la fin du 19ème siècle, que l’architecte en chef des Monuments Historiques, Edouard Corroyer, à qui l’on doit la rénovation et la réhabilitation de l’Abbaye du Mont Saint-Michel, amena avec lui au Mont Saint-Michel Annette Poulard, sa jeune cuisinière, qu’il initia aux valeurs de la culture, du patrimoine et de l’architecture. C’est en 1888 qu’Annette Poulard créa son Auberge au Mont Saint-Michel.

Le Périscope du Mont Saint-Michel est un des derniers Périscopes qui sont aujourd’hui au nombre de 5 dans le Monde : – France : Le Mont Saint-Michel (Musée Historique) – Portugal : Lisbonne (Château de SaintGeorges) – Cuba : La Havane (Vieille Ville) – Espagne : Cadix (Tour) – Ecosse : Edimbourg (Château)

Le Périscope du Mont Saint-Michel est un Périscope itinérant du 19ème siècle utilisé à des fins de topographie et de création artistique pour des peintres de la région. Il fut acquis par les conservateurs du Musée historique grâce au mécénat de La Mère Poulard à cette époque. Lorsque le Musée historique fût transféré au pied de l’Abbaye dans le cadre du réaménagement général du Mont Saint-Michel décidé par l’architecte Edouard Corroyer qui entraîna la destruction de l’ancien Musée historique, on retrouva cette chambre noire portable dont on récupéra aussitôt le mécanisme pour construire dans le nouveau Musée historique qui bénéficiait d’un remarquable jardin suspendu une chambre noire en bois (littéralement : pièce noire jouant le rôle d’une longue vue). Depuis cette pièce, nous pouvons désormais observer tranquillement, à nouveau et à leur insu, des touristes qui se promènent, l’architecture du village et de l’Abbaye ainsi que le rétablissement du caractère maritime.

Photo : The Mont-Saint-Michel © Jérémie Eloy Wanaiifilms.com

Le Périscope en quelques lignes

On ne commença à utiliser une chambre noire portable qu’au XVIème siècle, notamment pour des travaux topographiques. Au XVIIIème siècle, des artistes comme Thomas et William Daniell utilisèrent la caméra obscure pour la précision de leurs croquis, aquarelles et gravures. L’importance du genre « paysage », pendant le XIXème siècle, se répercuta sur les systèmes d’enseignement académique : l’usage de la chambre noire parvint à acquérir le rang de matière fondamentale pour étudier les beaux-arts. Au XIXème siècle, le Périscope était un instrument courant qui est maintenant devenu très rare.

Les Musées du Mont Saint-Michel

Les Musées du Mont Saint-Michel font voyager au coeur des 1 300 ans d’histoire de la Merveille de l’Occident. Le Musée historique dévoile les prisons et cachots du Mont Saint-Michel et la beauté de la baie du Mont Saint-Michel grâce à son périscope unique en France.

La demeure historique du Chevalier Bertrand Du Guesclin et de son épouse Tiphaine De Raguenel, astrologue renommée du Moyen-Age qui lisait dans les étoiles le destin du monde, invite à un voyage hors du temps.

Le Musée maritime du Mont Saint-Michel dévoile les plus grandes marées du monde et le Grand Projet de rétablissement du caractère maritime du Mont Saint Michel.

L’Archéospore du Mont Saint-Michel utilise des technologies avancées et plonge ses visiteurs au coeur de la magie et du sacré.

Le site du Mont Saint Michel :

http://www.lemontsaintmichel.info

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité