• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

le musée Eugène Boudin présente les oeuvres d’Henri et René de Saint-Delis

Saint-Delis : Henri (1878-1949) et René (1876-1958) de Saint-Delis

Jusqu’au 15 octobre 2017, le musée Eugène Boudin d’Honfleur, présente l’exposition Henri (1878-1949) et René (1876-1958) de Saint-Delis.

Dans le cadre de la troisième édition du festival Normandie impressionniste, le musée Eugène Boudin de Honfleur a traité en 2016 le thème de l’enfance et propose, jusqu’à la mi octobre 2017, une exposition des frères Henri (1878-1949) et René (1876-1958) de Saint-Delis.

Henri, le cadet, né en 1878, refusa toute sa vie d’exposer ses toiles et encore plus de les vendre, n’étant un peintre connu que de son cercle d’amis. Il suivit les cours de l’Ecole des Beaux-Arts du Havre avec ses amis Dufy, Braque, Lecourt et Albert Copieux du temps de Charles Lhuillier, un grand admirateur de Boudin, et pourtant autrefois rival pour l’attribution d’une bourse d’étude, qui place le dessin avant tout et interdit à ses élèves l’usage de la couleur.

Au début de l’année 1906 apparait, au Havre, Le Cercle d’Art Moderne qui rassemble ces jeunes artistes ainsi que des collectionneurs havrais, et qui organisera jusqu’en 1910 des expositions affiliées au Salon d’automne de Paris ainsi que des événements musicaux et littéraires auxquels viendront participer Frantz Jourdain, Guillaume Apollinaire ou Claude Debussy.

Puis le groupe de jeunes artistes décide de monter à Paris. La tuberculose oblige Henri à partir pour la Suisse où il séjourne trois ans, y peignant de nombreux paysages de montagnes. A partir de 1920, et pour trente ans, jusqu’à sa mort, il demeure dans l’estuaire de la Seine, dédiant sa vie à la peinture, vivant modestement des cours qu’il donne à quelques élèves, tels René Piaggi, Gabet, Fischer, Leterreux ou Legros.

Le public ne découvrira son œuvre qu’en 1954, cinq ans après sa mort, grâce à une exposition rétrospective organisée par la galerie André Weil à Paris. De deux ans son ainé, René empreinte la même voie que son frère mais, contrairement à celui-ci, expose ses œuvres. Celles-ci se différencient en plusieurs périodes ; une première constituée de marines peintes au Havre juste avant la Grande Guerre à laquelle il ne participe pas mais dont il est un témoin actif comme le prouvent ses textes et dessins dans l’ouvrage collectif, intitulé Pages et croquis, et conservé à la bibliothèque municipale de Lisieux. Une seconde période s’ouvre entre 1916 et 1919, alors que René de Saint-Delis se rend à plusieurs reprises à Leysin en Suisse auprès de son frère Henri qui y reçoit de longs soins contre la tuberculose : elle est composée de paysages vaudois.

Puis, s’installant définitivement à Étretat une fois marié, il y peint la vie quotidienne des pêcheurs, la mer vue des falaises, les vergers et les pâturages qui constituent la campagne cauchoise. La fin de sa carrière artistique sera marquée de très belles natures mortes. Henri et René de Daint-Delis ont laissé des œuvres originales, marquées par une couleur qui, sans atteindre les sommets du fauvisme, tient une place primordiale au sein de leur expression artistique. On retrouve leurs peintures non seulement dans les collections publiques, mais au sein de nombreuses collections particulières locales : plus de 120 pièces, parmi lesquelles des peintures (sur toile, sur bois, sur métal), des dessins, des gravures et des livres illustrés pour la plupart inédits à ce jour, seront ainsi présentés au Musée Boudin de Honfleur, permettant de proposer une idée représentative de leur production et rendant, pour la première fois, un hommage simultané aux deux frères.

Cet événement exceptionnel permettra, à la fois, de faire connaître leur oeuvre au-delà des frontières de la Normandie et de faire (re)découvrir au public l’oeuvre de René de Saint-Delis, les collections du musée Eugène Boudin, ne conservant aucune oeuvre de René, alors qu’elles en comptent près de 70 de la main de son frère Henri de Saint-Delis.

Henri (1878-1949) et René (1876-1958) de Saint-Delis
Exposition jusqu’au 15 octobre 2017

Musée Eugène-Boudin de Honfleur
Rue Homme de Bois
14600 Honfleur

http://www.musees-honfleur.fr/musee-eugene-boudin

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Denis Roche (1937-2015) "Aller et retour dans la chambre blanche"

photographies de Denis Roche (1937-2015) : Aller et retour dans la chambre blanche

Ouverte depuis dix ans, la Maison d’Art Bernard Anthonioz (MABA), assure la promotion et ...

Larrivet Haut-Brion - appellation Pessac-Léognan

Larrivet Haut-Brion, un coffret en bois version rock premium pour Noël

Riche de deux siècles d’histoire, le Château Larrivet Haut-Brion compte parmi les grands crus ...

Abbey road in Paris

le célèbre passage piéton d’Abbey road au cœur de Paris

Présenté pour la Nuit Blanche 2016 entre le Centre Pompidou et la place Stravinsky, ...