Le monde selon Topor à la BnF

Topor à la BnF

Illustrateur, dessinateur, peintre, écrivain, poète, metteur en scène, chansonnier, acteur et cinéaste français, Roland Topor a été célèbre pour l’ensemble de son travail, un hommage lui sera rendu en mars à la BnF

Le seize avril prochain sera le vingtième anniversaire de la mort de Topor. Illustrateur, dessinateur, peintre, écrivain, poète, metteur en scène,  chansonnier, acteur  et  cinéaste français, Roland Topor a été célèbre pour l’ensemble de son travail et notamment pour sa collaboration au journal Hara-Kiri dont il partageait le culte de l’humour noir, décapant et cynique. Il fut, avec Fernando Arrabal et Alexandro Jodorowsky, à l’origine du mouvement Panique, un mouvement dérisoire en réaction au groupe surréaliste vieillissant et pontifiant.

Il réalisa de nombreuses affiches de cinéma, (Le Tambour de Volker Schlöndorff, L’Empire de la passion de Oshima, L’Ibis rouge de Jean-Pierre Mocky), et tourna plusieurs courts métrages et le long-métrage La Planète sauvage qui obtint, en 1973, le prix spécial du jury à Cannes. Son roman Le Locataire chimérique fut adapté au cinéma par Roman Polanski, et homme de radio, il fut l’un des protagonistes de l’émission Des Papous dans la tête de France Culture. Grâce à sa notoriété rapidement acquise, Topor fut sollicité par des éditeurs pour illustrer des livres et il mit en images les textes d’auteurs avec lesquels il partageait une certaine affinité d’esprit tels Jacques Sternberg, Boris Vian ou Marcel Aymé.

Il travailla aussi avec son ami et complice Jean-Michel Ribes sur de nombreux projets, concevant notamment ensemble des sketchs pour les émissions humoristiques Merci Bernard et Palace diffusées à la télévision au milieu et à la fin des années 1980. Il monta également plusieurs séries dont le fameux Téléchat pour la télévision. Il reçut en 1961 le Grand Prix de l’humour noir et celui de la Ville de Paris en 1990.

La BnF consacre aujourd’hui une exposition rétrospective à cet insatiable créateur, près de 300 pièces témoignant de toute la variété de sa production artistique. Grâce à une donation du fils de l’artiste, la BnF conserve le fonds le plus important de publications, d’estampes et de livres de Topor. L’exposition est mise en scène selon quatre axes principaux mettant en vis-à-vis un grand nombre de dessins originaux, provenant essentiellement de collections privées, et des éditions conservées dans les fonds de la BnF. Les marionnettes originales de l’émission Téléchat seront également présentées. Une bien belle et touchante exposition, un très bel hommage qui mettra en lumière son travail d’auteur, Topor ayant toujours conjugué le littéraire et le graphique.

Photo : DR

Informations pratiques :

Poche: 150 pages
Editeur : Seuil
Collection : Points Virgule
Langue : Français
ISBN-10: 2020101963
ISBN-13: 978-2020101967
  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?