• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

le Festival Peuples et Nature de La Gacilly fête ses 10ans

Eric Bouvet
Eric Bouvet

Depuis 10 ans, au fil des étés, le Festival Peuples & Nature de La Gacilly est devenu le rendez-vous attendu des amateurs de la photographie. Depuis 10 ans, notre village du Morbihan a accueilli, dans ses galeries à ciel ouvert, un public toujours plus nombreux en ouvrant ses rues et ses jardins à la photographie de reportage, historique et plasticienne. Depuis 10 ans, on y partage, en images, un regard sur le monde, on y découvre la rencontre des peuples, on y témoigne des transformations de la planète et des mondes du vivant. Et, en 10 ans, à l’aube de ce XXIème siècle, l’humanité a connu des bouleversements dont nous mesurons à peine les conséquences : la révolution numérique a modifié nos modes de consommation ; la Chine, puis l’Inde, sont passées de puissances émergentes à géants économiques ; la bataille de l’eau a accompagné une démographie galopante ; les espaces naturels se sont fragilisés au détriment d’une urbanisation planifiée, méthodique ; les hommes, eux, ont conservé cette exceptionnelle capacité à pouvoir s’adapter à cette frénésie. Certes avec difficulté, parfois avec excès, mais toujours avec l’espoir chevillé au corps. Le Festival de La Gacilly a choisi d’être le témoin de ce monde en devenir. Pour émouvoir, pour informer, pour émerveiller, pour regarder se raconter la Terre des Hommes.

Pour nos 10 ans, nous avons souhaité nous placer sous l’amitié bienveillante des grands acteurs de la photographie : qu’il s’agisse du Centre National des Arts Plastiques, du Festival de photojournalisme Visa pour l’Image, d’une institution historique comme la National Geographic Society, du magazine Paris- Match, du quotidien de référence le New York Times, de l’agence mondiale Getty Images, ou d’un oeil prestigieux comme l’éditeur Robert Delpire, tous nous ont fait part de leur coup de coeur, en adéquation avec les grandes thématiques chères à notre engagement. Grâce à eux, nous plongerons dans le patrimoine des archives de Time-Life ; nous suivrons le combat de Tyler Hicks contre le massacre des éléphants d’Afrique ; nous accompagnerons Eric Bouvet, connu pour ses reportages de guerre, parmi ceux qui ont voulu «décrocher» loin de nos sociétés modernes ; nous contemplerons le travail perfectionniste de Michael Yamashita, explorateur contemporain des destinations lointaines ; nous survolerons les déserts avec George Steinmetz, nous plongerons trente ans en arrière dans une Afghanistan culturelle et unie, immortilisée par Sabrina et Roland Michaud… Enfin, grâce à la commande du Conseil Général du Morbihan, nous accompagnons 8 collégiens du département sur le «Chemin des écoliers», sous l’objectif sensible de Stéphanie Tétu. Mais, pour nos dix ans, nous souhaitions également placer nos pas dans la célébration des amitiés francoallemandes et faire la part belle à l’Allemagne, notre plus proche voisin, mais surtout le foyer d’une très grande photographie documentaire et artistique.

L’ALLEMAGNE À L’HONNEUR

Il y a tout juste 50 ans, en 1963, le président Charles de Gaulle et le chancelier Konrad Adenauer signaient le traité de l’Elysée pour que la coopération entre nos deux pays devienne enfin une réalité quotidienne, après trois conflits en moins d’un siècle. Depuis, le couple francoallemand est considéré comme le moteur de la construction européenne ; de nombreuses villes, écoles, régions et universités ont été jumelées ; et l’Allemagne est aujourd’hui le premier partenaire économique de la France.

Parce que l’Allemagne, comme notre Festival, est soucieuse des grandes questions liées à l’écologie et au développement des peuples ; parce que la ville de Berlin peut s’enorgueillir d’être la véritable capitale culturelle de l’Europe ; parce que ce pays jouit d’une presse florissante, d’une édition dynamique, et de galeries d’art où sont exposés les photographes les plus côtés comme le couple Becher ou Andreas Gursky, nous avons voulu mettre en lumière une photographie allemande, souvent méconnue chez nous, mais riche par sa diversité, son dynamisme et l’engagement de ses auteurs. Des artistes comme Michael Lange, Olaf Otto Becker, Jan C.Schlegel ou Ursula Böhmer photographient, chacun à leur manière, notre monde et ceux qui le peuplent. Host P. Horst, dans les années 1920, est un précurseur de la photographie de mode qui a donné naissance en Allemagne à des signatures comme celle de F.C. Gundlach, Helmut Newton, Peter Lindbergh et… Karl Lagerfeld : nous les retrouverons tous dans des séries en pleine nature. Enfin, Robert Lebeck, Harf Zimmermann et Florian Schulz représentent trois générations de documentaristes qui ouvrent, depuis l’après-guerre, de nouvelles voies au photojournalisme.

Une photographie inventive, généreuse, engagée, tel est le crédo du Festival de la Gacilly depuis dix ans. Telle est cette exigence que nous continuerons à offrir, comme un cadeau au public, dans les dix années à venir. Cyril Drouhet Commissaire des expositions – Florence Drouhet Directrice artistique

FESTIVAL PHOTO LA GACILLY
rue des Graveurs
BP 11
56204 LA GACILLY

Les expositions du Festival

  • Les archives rassemblées par Taschen
  • Harf Zimmermann
  • Robert Lebeck
  • Natures de Mode
  • Olaf Otto Becker
  • Michael Lange
  • Jan C. Schlegel
  • Ursula Böhmer
  • Florian Schulz
  • Eric Bouvet
  • Michael Yamashita
  • Tyler Hicks
  • Centre National des Arts Plastiques
  • George Steinmetz
  • Jacques Henri Lartigue
  • Les archives de Life
  • Sabrina & Roland Michaud
  • Commande Photo du Conseil Général du Morbihan
  • Rétrospective
  • Images sans Frontière
  • Collégiens du Morbihan

Film 10 ans-Festival Photo La Gacilly

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité