• Soutenez artsixMic
  • Communiquez avec artsixMic !
    Communivation

le Corps Sportifs s’installe au Musée National du Sport de Nice

corps sportifs au Musée National du Sport

Corps Sportifs : Le corps fascine. Gros, maigre, grand, petit, jeune ou vieux, masculin ou féminin, sain ou malade, il est aujourd’hui l’enjeu de la plupart des débats qui agitent notre société. 

Du 14 avril au 16 septembre 2018, le Musée National du Sport propose un sujet central non seulement pour le sport mais également pour notre réalité contemporaine : le corps. Outil de perfectionnement depuis l’Antiquité, il est symboliquement le reflet d’un idéal cherchant à combler nos défaillances, nos faiblesses naturelles. Cette nouvelle exposition intitulée « Corps Sportifs » invite les visiteurs à s’interroger sur ce sujet fascinant, à la fois symbole de l’apparence et principal outil de la performance.

Le corps fascine. Gros, maigre, grand, petit, jeune ou vieux, masculin ou féminin, sain ou malade, il est aujourd’hui l’enjeu de la plupart des débats qui agitent notre société. Corps-plaisir, corps-travail, corpsimage, corps-malade… Il est le temple de l’apparence, il conserve et reflète chaque empreinte de la vie. La particularité de l’homo sportivus est d’évaluer ses capacités adaptatives, ses performances… qui sont avant tout une réponse à une demande qu’elle soit sportive, sociale, politique ou économique. Le culte du corps reflète cette norme sociale et physique de la société. Le corps lui-même symbolise ce qui donne concrètement à voir et à penser : l’Homme en chair et en os. Toutes les formes artistiques se sont logiquement emparées du sujet.

La représentation, l’image du sportif a toujours été un véritable sujet d’étude tant dans les arts plastiques que dans la littérature. Des exploits de l’athlète Milon de Crotone au VIe siècle av. JC., largement statufié, au plongeur de la tombe à caisson de Paestum ou au discobole de Myron au Ve siècle av. JC., aux œuvres publiques d’Arno Breker promues par les autorités nazies, aux images médiatiques d’aujourd’hui, le corps questionne à travers sa perception, son mouvement, son appréhension de l’espace. Le corps sportif doit, lui, répondre à l’exigence du spectacle, au sens large du terme, né- cessairement toujours plus éblouissant, mais aussi à celle aussi de sa perception dans la société.

Des vases antiques aux images médiatiques d’aujourd’hui, le corps questionne à travers son pouvoir, son mouvement, son appréhension de l’espace. Le corps sportif lui, doit répondre à l’exigence du spectacle, au sens large du terme, nécessairement toujours plus éblouissant, et à celle de sa perception dans la société. Réalisée avec l’appui de Georges Vigarello, grand spécialiste français du corps et de ses applications au sport, l’exposition « Corps Sportifs » dévoile les évolutions historiques et ses représentations : appareil de perfectionnement depuis des décennies, le corps est également le reflet d’un idéal cherchant à combler des défaillances, des faiblesses naturelles.

Sur 500 m2, cette exposition présente aux visiteurs plus de 150 objets, éclairants autant que variés, sur la manière dont le corps se dessine, s’évalue, se vit : instruments, livres, gravures, photos, statues, affiches, tenues, appareils de contrôle ou d’évaluation, engins de pilotage ou d’exploration seront au programme de ce voyage dans le temps, marqué par les possibilités sociales, techniques et technologiques offertes sur l’instant.

Corps Sportifs : Plaques de verre, Georges Demenÿ, chronophotographies, Années 1890.
Collection Musée National du Sport, Nice. © MNS 2018.

« Concevoir une exposition autour du corps sportif, c’est proposer aux visiteurs un ensemble d’objets, éclairants autant que variés, sur la manière dont ce même corps se représente, s’évalue, se vit : instruments, livres, gravures, photos, sculptures, affiches, tenues, appareils de contrôle ou d’évaluation, engins de pilotage ou d’exploration. C’est également considérer, et rappeler, qu’à chaque époque sportive existe une culture du corps qui lui est propre, ce qui exige d’en montrer le plus visuellement possible l’originalité. C’est encore distinguer les époques, chacune ayant des spécificités et des outils techniques ou technologiques en lien avec les possibilités offertes sur l’instant. Mais faire du corps sportif une exposition, c’est avant tout raconter une histoire passionnante, avec le plus d’exigence et de clarté possible, afin de transformer le simple discours scientifique en voyage dans le temps, en une expérience ludique et pédagogique forcément accessible à tous, afin de ré- pondre aux attentes des visiteurs du Musée National du Sport. » Marie GRASSE- Directrice générale du Musée National du Sport Conservatrice en chef du patrimoine

Ligne du temps
Ligne du temps © MNS 2018.

Corps Sportifs
Exposition du 14 avril au 16 septembre 2018

Musée National du Sport de Nice
Stade Allianz Riviera, Boulevard des Jardiniers
06200 Nice

http://www.museedusport.fr/

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Des verreries signées Schneider

Les verreries flamboyantes des frères Schneider

C’est durant l’époque des années folles, du Charleston, de l'Art nouveau et de l'Art ...

Juliette Moltes

L’Ecole Atelier de Juliette Moltes

Juliette Moltes, metteur en scène ou collaboratrice artistique à la mise en scène, a ...