• Participez au sixMic Crowfunding !

Le Chasseur et La Reine des Glaces de Cédric Nicolas-Troyan

Le Chasseur et La Reine des Glaces

Le Chasseur et La Reine des Glaces  : La création du monde de glaces

Le Chasseur et La Reine des Glaces, l’histoire : La maléfique reine Ravenna a trahi sa sœur, la bonne Freya (Emily Blunt), en commettant l’impardonnable. Elle lui a gelé le cœur, la rendant incapable d’aimer et libérant en elle un pouvoir insoupçonné, celui de transformer tout adversaire en glace. S’étant exilée sur des terres lointaines du nord, Freya s’emploie à lever une armée de guerriers et de guerrières pour protéger son royaume, avec pour seule règle l’interdiction de toute idylle dans ses rangs.

Alors qu’une guerre de domination s’intensifie entre les deux reines, celui susceptible de faire la différence est le chasseur le plus habile dans le camp de Freya, Eric (Chris Hemsworth). Aux côtés de sa sœur d’armes Sara (Jessica Chastain), la seule femme qui a su conquérir son cœur, Eric va devoir aider Freya à vaincre Ravenna et prévenir sa cruauté de régner pour toujours.

En 2012, Blanche Neige et le Chasseur a redonné vie au conte de fées grâce à une approche sombre et spectaculaire de ce grand classique. Quand la question s’est posée de mettre en chantier un nouvel épisode situé dans cet univers gothique, les producteurs ont décidé d’explorer une histoire évoquée dans l’épisode précédent : celle de l’amour perdu d’Eric et de sa disparition tragique. Sous les traits de Chris Hemsworth, le Chasseur s’est avéré un personnage extrêmement populaire, et l’idée de développer deux histoires parallèles dans cet univers résolument original a tenté l’ensemble des partenaires du projet.

En adoptant un point de vue différent sur la saga, les producteurs ont pris en considération le succès du premier film et pointé les éléments à améliorer. « On ne voulait pas que nouvel opus soit aussi sombre que le précédent », souligne le producteur Joe Roth.

Le choix de ces actrices pour les trois rôles féminins principaux montre bien que les auteurs ont mis l’accent sur l’écriture de personnages forts et complexes, particulièrement s’agissant des femmes.  Jessica Chastain reconnaît avoir immédiatement été séduite par son personnage. « J’ai aimé la voir évoluer, du début à la fin », reprend-elle, « et comprendre les secrets qu’elle détient. C’est un personnage que je n’avais jamais joué auparavant. J’aime son côté physique et j’ai tourné pas mal de films sombres et lourds. Je voulais donc vivre une expérience agréable et je ne pense pas m’être autant amusée jusqu’à présent ».

« C’est la première fois que je tourne un film avec deux grandes actrices comme Jessica et Emily », reconnaît Charlize Theron. « Elles m’ont obligée à être toujours en alerte et toute cette expérience a été sensationnelle. C’est toujours agréable de travailler sur ce genre de projet, où les personnages de femmes sont traités avec réalisme. Je crois que le cinéma s’est longtemps coupé de ces films où les femmes portent de grandes histoires sur leurs épaules tout en étant aussi complexes et pleines de contradiction que les hommes. C’est fantastique de voir qu’au cours de ces dix dernières années, ce genre de films est redevenu au goût du jour et que les spectateurs y sont sensibles ».

Dans Blanche Neige et le Chasseur, les sept nains comptaient sans aucun doute parmi les personnages les plus populaires. Ils étaient joués, entre autres, par Ray Winstone, Ian McShane ainsi que le regretté Bob Hoskins. Leur popularité a été telle qu’il a été décidé d’un commun accord de leur donner encore plus d’importance dans cette histoire… et de pouvoir enfin découvrir ce qui les motive dans la vie !

La création du monde des glaces

La tonalité du Chasseur et La Reine des Glaces est beaucoup plus légère que celle du premier film : il entraîne le spectateur loin des forêts inquiétantes pour le plonger dans un univers pétillant de couleurs, de magie, d’idylle, d’action et d’aventures. Entre ses décors remarquables, ses scènes de combat intenses inspirées par des arts martiaux ancestraux, une histoire d’amour interdite qui marquera les esprits et une bataille homérique entre les forces du Bien et du Mal, le film ravira le spectateur.

Entraîné à la suite d’Eric et Sara dans ce monde féerique, où l’on croise des gobelins sournois, des fées capricieuses et des créatures fantastiques inédites, le spectateur assiste à la confrontation entre la cruelle Ravenna et la douce Freya. Autant dire qu’il ne pourra manquer d’être ébloui par la magie de cet univers.

Le Chasseur et La Reine des Glaces a été filmé en 16 semaines au Royaume-Uni, dans les studios de Pinewood et de Shepperton, ainsi que dans des lieux historiques comme la cathédrale Saint-André et le Bishop’s Palace à Wells dans le Somerset. La production a également tourné dans les plus beaux espaces verts du pays – à l’instar de Windsor Great Park (Bear’s Rail, South Forest, Manor Hill, Johnson’s Pond) ou Frensham Common, ou encore les bois à l’ambiance féérique de Stockwood et Puzzlewood. Ces sites uniques à l’atmosphère magique, où des sentiers se perdent dans une végétation sauvage parmi d’étranges formations rocheuses, convenaient parfaitement pour camper la forêt des Gobelins, point culminant de la quête d’Eric pour récupérer le miroir magique.

Différent et familier à la fois : c’étaient les mots d’ordre à respecter pour l’esthétique du film. « Évidemment, bien des choses sont différentes par rapport au premier film, mais il s’agit malgré tout du même univers », explique Nicolas-Troyan. « Rupert Sanders et moi avons une sensibilité assez proche au niveau du style et j’ai aussi travaillé avec (le directeur de la photographie) Phedon Papamichael qui a apporté sa propre esthétique : il a été un collaborateur d’une grande importance ». Roth a été impressionné par l’influence islandaise des décors imaginés par le chef-décorateur Dominic Watkins qui avait déjà participé au premier opus où il occupait la même fonction. Par exemple, alors qu’on aurait pu s’attendre à une cour d’allure médiévale, on trouve une influence typiquement nordique. « Ce que Cédric souhaitait, c’était sortir de la forêt et pénétrer dans le royaume des glaces », commente le producteur. « Nous avons modifié la palette de couleurs pour trancher avec les tons de vert, généralement omniprésents dans ce type de films ».

Dans les salles le 20 avril 2016

Photos : Universal – Tous droits réservés

Dans le Chasseur et La Reine des Glaces on y retrouve donc, Chris Hemsworth et Charlize Theron, récompensée aux Oscars, dans les rôles du chasseur et de la reine Ravenna, découverts dans Blanche-Neige et le Chasseur (Rupert Sanders, 2012). Ils sont rejoints par Emily Blunt et Jessica Chastain. Ce nouveau volet de la saga est produit par Joe Roth (Maléfique, Alice au pays des merveilles) et réalisé par Cedric Nicolas-Troyan.

la reine des glaces

Le Chasseur Et La Reine Des Glaces - Bonus

Cédric Nicolas-Troyan :

D’origine française, Cédric Nicolas-Troyan a d’abord pensé devenir dessinateur de BD, puis a fréquenté les cours d’une école de cinéma parisienne. Après avoir travaillé pour la télévision, il est engagé par une société d’effets visuels hollywoodienne, où il collabore avec de grands réalisateurs comme Gore Verbinski, Francis Lawrence et Rupert Sanders. En 2008, il réalise des spots publicitaires avant d’être engagé par le département effets visuels de Blanche Neige et le Chasseur qui lui vaut une nomination à l’Oscar. Il signe ici son premier long-métrage.

Le Chasseur et La Reine des Glaces - Bande Annonce

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Au cinéma cette semaine du 23 au 30 décembre

Un hiver pire que jamais. Le gouvernement publie un décret obligeant les citoyens français ...

Bande de Filles

Bande de Filles un film de Céline Sciamma

En salles mercredi prochain, "Bande de Filles" le troisième film de la réalisatrice Céline ...

Dafouk - Breaking Bed

Dafouk lance sa nouvelle série intulée Breaking bed

Dafouk est une nouvelle plateforme web d'humour destiné aux 25-40 ans. Dafouk à pour ...