Le Carbon 3D

carbon 3d

Au sein de la Silicon Valley, trois chercheurs, Joseph DeSimone, Edward Samulski et Alex Ermoshkin viennent de créer une imprimante 3D liquide dont la technologie va permettre aux entreprises de produire des pièces de qualité commerciale à une vitesse inégalée.

La technologie baptisée Continus Liquid Interface Production « Clip » se sert des pouvoirs de la lumière et de l’oxygène pour permettre à l’imprimante de réaliser des objets rapidement à base d’un matériau élastique.

Continuous Liquid Interface Production

Printer 3d

La matière élastique aux propriétés complexes, et qui s’avère être une sorte de résine, est placée dans un récipient sous lequel se trouve un projecteur qui propulse une lumière permettant de fixer rapidement la matière (solidification de la résine photosensible par la lumière ultraviolette du projecteur).

Une plateforme remonte le dispositif au bout d’un temps assez court, et la matière prend forme. Il est nécessaire de 6 minutes pour créer un objet 3D

La nouvelle technologie Clip utilise de la résine synthétique, aux propriétés stables et imprimera 25 à 100 fois plus vite par stéréolithographie que les autres imprimantes 3D utilisées actuellement, la structure des objets étant plus unitaire et donc plus solide, et ce quelque soit la résine utilisée.

Silver Lake Kraftwerk ou Sequoia Capital ont déjà investi plus de 40 millions de dollars pour soutenir le développement de la société Carbon3D. Grâce à elle, l’impression 3D est peut-être sur le point de sortir du domaine du prototype pour l’industrie et du domaine de la breloque pour le grand public.

Carbon3D est donc à suivre de très près !

Tags:

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité