Le 49.3 ! à gauche en sortant de l’ascenseur

49.3

Le 49.3 a, de nouveau, fermé la voie du débat, les voix de l’hémicycle, cela malgré, malgré, malgré tout….

Le 49.3 a, de nouveau, fermé la voie du débat, les voix de l’hémicycle, cela malgré, malgré, malgré tout…. Face à l’adversité des requérants de tout bord confondus, le gouvernement a sorti l’arme fatidique du 49.3. Personne n’a jamais dit fontaine je ne boirai plus de ton eau. C’est vrai que la loi du travail  avait pris l’eau de toute part. Des centaines d’heures de débats parties en fumée grise, et, de toute façon, cette sempiternelle incompétence, une fois de plus, à une quelconque mise en oeuvre d’une politique politicienne que tout le monde utilise, mais dont personne ne veut. Au moins une chose est claire, c’est que, le chacun pour soi, est désormais la règle qui domine en France. Dans le meilleur des mondes, comme je l’avais déjà dit, si les hommes et les femmes parvenaient à ne plus vouloir se dominer, tant dans la gestion du pouvoir que des pouvoirs, ces lois faites à l’emporte pièce, n’auraient plus lieu d’exister.  Gouverner c’est d’abord avoir des idées, des idées novatrices, pas de ces caches misère qui, depuis des dizaines d’années, viennent s’amalgamer les unes aux autres. Tous ces beaux messieurs avec leurs beaux costumes sur mesure, n’ont pas encore compris que le monde avait besoin d’autre chose. Des choses qui fassent que la vie soit plus vivable, plus agréable ou tout au moins plus supportable.

Redescendez sur terre, Mesdames et Messieurs les gouvernants, ne serait ce qu’un jour, pour vous rendre compte du résultat de vos choix. Essayer, Mesdames et Messieurs les gouvernants, ne serait-ce qu’une fois, de créer une entreprise, d’appeler, ne serait-ce qu’une fois, l’URSSAF, les impôts, la sécurité sociale etc… juste pour voir l’infernale complexité  de ces structures… Inscrivez-vous, Mesdames et Messieurs les gouvernants,  ne serait-ce qu’une fois au Pôle emploi pour comprendre combien véritablement vous valez ! Prenez place, Mesdames et Messieurs les gouvernants, ne serait-ce qu’une nuit, dans une cité de banlieue, pour y découvrir la vérité des choses !

C’est tellement simple de se déplacer avec chauffeur, de parler de tout d’en haut sans voir ce qui se passe en bas. C’est tellement facile de faire le beau, la belle, sur les plateaux de télévision pour rabâcher encore et toujours les mêmes balivernes. C’est tellement confortable d’être grassement rémunéré sur le dos du peuple qui, lui, s’enfonce toujours plus bas, là où il n’y aura bientôt plus rien à voir.

En envisageant de passer en force, François Hollande et Manuel Valls jouent le tout pour le tout. Faute d’avoir obtenu une majorité de compromis, le bâton a de nouveau fait son apparition. Manuel Valls a dit mardi soir sur TF1 « ne pas craindre » que son gouvernement puisse être renversé par une motion de censure. « A chacun de prendre ses responsabilités. S’il y a des députés de gauche qui veulent voter la motion de censure de la droite, ils n’ont qu’à le faire« , a-t-il indiqué. Mais tellement lézardée, la majorité parlementaire risque d’exploser pour du bon. Les frondeurs et la gauche de la gauche semblent désormais décidés à aller jusqu’au bout, quitte à faire tomber le gouvernement. La droite elle, a immédiatement répondu au 49.3, en déposant une motion de censure. Laurent Baumel, député socialiste frondeur, a, quant à lui, estimé que pour les socialistes opposés au projet de loi du travail, monter une motion de censure de gauche « serait évidemment plus lisible »que de se rallier à celle de la droite « qui dit le contraire de ce qu’on pense ».

Ce matin sur France Info la ministre du Travail Myriam El Khomri a jugé ce mercredi « inconcevable » que des députés socialistes puissent voter la motion de censure contre le gouvernement Valls. Ce n’est pas un « passage en force » a-t-elle précisée. Ce qui aurait été « antidémocratique », c’est « si le gouvernement avait accepté que 10 % des députés socialistes dénaturent le texte », a-t-elle estimé.

Benoît Hamon a qualifié aussi d’« échec démocratique encore inimaginable il y a encore quelques mois de cela » le recours au 49-3. « La conclusion définitive pour moi de cet épisode, c’est que cette Ve République dans laquelle se complaisent le Premier ministre et quelques autres, est en train de tuer et d’asphyxier la démocratie », comme l’a estimé le député.

« Recourir au 49-3, ce n’est pas pour ça que la mobilisation s’arrêtera« , assure le patron de FO Jean-Claude Mailly. Nuit debout dénonce « une insulte au peuple« .

Le 49.3 à gauche en sortant de l’ascenseur n’a rien apporté à la France, rien au pays, si ce n’est qu’une monumentale perte de temps et d’argent. L’acharnement thérapeutique des gouvernements prouve leur incapacité à réformer, et c’est toujours à nous d’en supporter les mauvaises manières ainsi que les éternelles incertitudes.

Photo : Image extraite de la vidéo

A lire aussi sur artsixMic : www.artsixmic.fr/loi-el-khomri-qui-en-veut-encore

El Khomri : "Inconcevable que des députés socialistes puissent dérouler le tapis rouge à la droite"

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (1)

  • artsixmic

    Le 49.3 : à gauche en sortant de l’ascenseur

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Voeux 2017

Voeux au Français : Happy New Year les Français !

"Vous aurez, mes chers compatriotes, à faire un choix. Il sera décisif pour la ...

agriculteur en colere

Agriculture : Quand Yves Pietrasanta dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas….

L'agriculture française va mal. Le président de Génération Ecologie vient ouvertement de dénoncer ces ...