• Participez au sixMic Crowfunding !

l’Abstraction Spontanée de Nathalie Beras

Nathalie Beras

Après Saint-Pétersbourg et Londres, et en attendant le Salon National des beaux-arts en décembre prochain, c’est la galerie parisienne de Buci qui exposera 20 toiles de Nathalie Beras à partir du 22 octobre. Nathalie Beras, diplomate de carrière, a travaillé dans plusieurs ambassades de France, Russie et  Asie centrale, et a dirigé pendant cinq ans le Département d’art russe chez Sotheby’s à Paris.

Intitulée l’Abstraction Spontanée, cette exposition présente les dernières œuvres de cette jeune artiste qui puise son inspiration non seulement dans les œuvres  de Gerhard Richter et de Gustav Klim, mais aussi dans les milieux artistiques internationaux au sein desquels elle a évolué.

« Chaque toile, construite de petites touches, est une dissolution du réel dans un spectre de couleurs. Le peintre sculpte sans relâche une matière épaisse pour mieux la faire dialoguer avec la lumière.

La démarche de Nathalie Beras relève d’une abstraction spontanée. La toile carrée s’impose comme le réceptacle de visions empiriques qui émaillent sa culture transcaucasienne : vitraux miroitant de jaune d’or, couleurs de la faïence d’Iznik, ou riche palette des ikats du Turkestan. À cela s’ajoutent les échos impressionnistes d’un Monet avec ses Nymphéas du début du siècle, et d’autres plus contemporains du Richter des années 1990, qui étire la matière en d’infinis glacis dans ses Abstraktes Bild. »

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?