La Viola Organista de Léonard de Vinci jouée au Festival Européen de Musique Renaissance

Viola Organista de Léonard de Vinci

Le Château du Clos Lucé organise du 22 au 24 septembre la 12ème édition du Festival Européen de Musique Renaissance et mettra à l’honneur la Viola Organista de Léonard de Vinci .

Au château du Clos Lucé, où il s’installe en 1516,  Léonard de Vinci est proche du château d’Amboise, la demeure du roi. Le souverain l’a nommé « premier peintre, premier ingénieur et premier architecte du roi », et lui octroie une pension annuelle de mille écus. En lui donnant le château du Clos Lucé, François Ier dit à Léonard : « Ici Léonard, tu seras libre de rêver, de penser et de travailler ».

Au Clos Lucé, Léonard est à la fois ingénieur, architecte et metteur en scène ; il organise pour la Cour des réceptions et fêtes somptueuses, inspirant autour de lui la pensée et la mode. Léonard de Vinci fascine François 1er, celui-ci le considérant comme un père.

Au Clos Lucé, Léonard travaille à de nombreux projets pour le roi : la construction d’un nouveau palais à Romorantin intégrant le détournement d’un fleuve dans la Sauldre ainsi qu’un canal entre la Loire et la Saône. Il meurt au château du Clos Lucé le 2 mai 1519, à l’âge de 67 ans.

De nos jours, et depuis son ouverture en 1954, le château, qui est le 3ème monument le plus visité du Val de Loire avec 361 000 visiteurs en 2016,  s’est fixé pour mission de permettre à un large public de découvrir et de comprendre Léonard de Vinci artiste, homme de science et ingénieur. Sa demeure et son parc sont des espaces d’innovations et d’interactivité, ils présentent un patrimoine vivant, en mouvement, et tourné vers l’avenir. Ainsi, en 2003, le Parc Leonardo da Vinci, premier musée de plein air dédié au maître italien, est ouvert, suivi quatre ans plus tard du  « Jardin de Léonard ».

En 2009, l’exposition « Léonard de Vinci et la France » marque la connaissance sur le travail réalisé par l’artiste pour les Rois de France, et les campagnes de restauration et l’ouverture des ateliers restitués de Léonard de Vinci, se sont achevées l’année dernière.

Parmi ses multiples facettes, et probablement la plus méconnue, Léonard de Vinci fut également un musicien. En juin 2015, une gravure est retrouvée dans les réserves du Musée de Cleveland sur laquelle on voit Léonard de Vinci jouant de la «lira da braccio», Orphée charmant les animaux au son de son instrument prouvant qu’il fut  à la fois interprète virtuose, inventeur d’instruments, scénographe et décorateur de spectacles préfigurant l’opéra. Il avait, entre autres, eu le génie d’inventer une « Viola Organista » à la fin du XVe siècle, qui n’avait jamais été fabriquée et que le pianiste polonais, Sławomir Zubrzycki, a réalisé, 500 ans plus tard, en 2013, et a présenté en concert.

Comme l’a donc si justement affirmé l’historien Emanuel Winternitz, «pour Léonard de Vinci, la musique n’est pas seulement une facette parmi d’autres de son génie créatif mais une partie essentielle de la dynamique de son énergie artistique et scientifique».

Les secrets des instruments de musique du Maître sont à découvrir dans le nouvel espace de l’exposition « Léonard de Vinci et la France » du château du Clos Lucé, dédié à « Léonard de Vinci organisateur des fêtes royales.

Dans le cadre de sa programmation culturelle festive et pour faire connaître au public le Léonard de Vinci organisateur de fêtes, le Château du Clos Lucé organise du 22 au 24 septembre la 12ème édition du Festival Européen de Musique Renaissance et mettra à l’honneur cette viola organista.

Chaque concert sera précédé d’un récital exclusif de cet instrument aux sonorités mêlant celles du clavecin, de l’orgue et de la viole de gambe. C’est la première fois en France, que la Viola Organista sera présentée au public. 500 ans après, le son imaginé par Léonard de Vinci résonnera donc dans sa demeure en Val de Loire ! A l’occasion du Festival Européen de Musique Renaissance, le Château du Clos Lucé convie trois ensembles : l’ensemble Il Festino, l’ensemble Céladon et les Frères Bouclier.

  • 22 septembre, 20h30 – Ensemble Il Festino dir. Manuel de Grange « In taverna ou le triomphe de Bacchus »

Abandonnez-vous aux plaisirs du vin avec le comédien Julien Cigana, la chanteuse Dagmar Saskova, le luthiste Manuel de Grange et le violiste Ronal Martin Alonso.

  • 23 septembre, 15h30 – Ensemble Céladon dir. Paulin Bündgen « De Venise à Ottawa»

Revivez la découverte du Canada par l’explorateur vénitien Giovanni Caboto avec l’ensemble Céladon.

  • 24 septembre, 15h30 – Les Frères Bouclier – Dimitri et Julien Bouclier Programme entre accordéon et violon

Voyagez en terres inconnues avec Dimitri et Julien Bouclier, les véritables virtuoses de l’accordéon et du violon.

Site du château du Clos Lucé : www.vinci-closluce.com

Photo : DR – La Viola Organista

Trois chefs-d'oeuvre de Léonard de Vinci - Reportage

  • Touche-à-Tout, depuis la photographie, l'écriture, la mise en page et les reportages vidéos

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

rock the pistes

Rock The Pistes aux Portes du Soleil

Réservez d'ores et déjà votre semaine de ski 2015 ! Du 14 au 21 ...

Marilyn Manson

Marilyn Manson « The Pale Emperor »

The Pale Emperor sera le neuvième album studio de Marilyn Manson, celui-ci sera dans ...

Les Who

« THE Who »… tirent leur révérence en 2016

C’est au casino Caesars Palace de Las Vegas le 29 mai prochain qu’aura lieu ...