La Patrouille de France aux Etats-Unis d’Amérique

Patrouille de France

Durant près d’un mois et demi, la Patrouille de France parcourra les États-Unis afin de célébrer le centenaire de leur entrée en guerre dans le premier conflit mondial.

Du 17 mars au 6 mai 2017, 31 ans après sa dernière tournée en Amérique du Nord, la Patrouille de France se rend de nouveau outre-Atlantique dans le but de rendre hommage au 100e anniversaire de l’entrée en guerre des États-Unis dans le premier conflit mondial. Montée comme une opération d’envergure, cette tournée en Amérique du Nord mobilisera plus de 70 aviateurs, pilotes, mécaniciens, personnel du soutien, 10 Alphajet, 1 Airbus A400M Atlas et 25 tonnes de matériels, démontrant ainsi les capacités de projection de l’armée de l’air.

Le ralliement du continent américain comprendra 4 étapes nécessaires au ravitaillement des aéronefs : Ecosse – Islande – Groenland – Canada. Durant le mois et demi que durera la tournée, 30 vols de transit de la côte Est à la côte Ouest, 12 démonstrations en vol lors de commémorations et meetings aériens, 2 rencontres avec les mythiques équipes de présentation américaines les Thunderbirds et les Blue Angels et 9 survols de monuments et lieux symboliques de la relation franco américaine, tels que la statue de la Liberté à New York, seront réalisés. Point culminant de cette tournée, la participation de la Patrouille de France à la cérémonie du 100e anniversaire de l’entrée en guerre des États-Unis, le 6 avril à Kansas City (Kansas), symbolise l’amitié durable et la fraternité historique indéfectible qui lient les deux pays.

Lors de sa tournée, la Patrouille de France volera en formation avec les deux patrouilles acrobatiques américaines des Blue Angels et des Thunderbirds. Vols échanges en place arrière, rencontres et vols en patrouille viendront ponctuer le programme.

La Patrouille de France en public

Durant la saison estivale des meetings aériens, qui court du mois de mai au mois d’octobre, l’équipe réalise une quarantaine de démonstrations officielles en France, en Europe et dans le monde, à raison de deux par week-end. En plus des démonstrations en meeting, la Patrouille de France effectue des défilés aériens au titre de commémorations, d’inaugurations ou d’ouvertures d’événements. Durant cette période estivale, l’organisation de l’équipe des mécaniciens change : les mécaniciens de piste partent avec leurs pilotes, pour assurer la mise en route et la remise en oeuvre des avions pour chaque vol, tandis que les mécaniciens du dépannage se séparent en deux groupes : une partie d’entre eux accompagne l’équipe en meeting pour le dépannage sur site, les autres restent à Salon et effectuent des opérations de maintenance corrective et préventive sur le reste de la flotte d’Alphajet.

En 2017, l’Armée de l’Air a décidé d’honorer ses As de la Première Guerre mondiale, 2017 marquant notamment le centenaire de la disparition de l’un des plus légendaires d’entre eux, le capitaine Guynemer. Les As constituent un symbole de l’Armée de l’Air.

Le terme d’As apparaît en 1915 et désigne l’aviateur qui, titulaire de cinq victoires aériennes homologuées, voit son nom cité au communiqué officiel des armées. Le processus d’homologation implique le respect de deux conditions : la destruction d’un appareil ennemi au-dessus du territoire français et la constatation, par les troupes amies au sol ou le témoignage de deux autres pilotes, de cette destruction. Dans le cadre de la tournée, les Alphajet de la Patrouille de France arboreront sur leur flanc le portrait d’un As français de la Première Guerre mondiale.

Intégrer la Patrouille de France

Les candidats pilotes de chasse doivent justifier d’un minimum de 1 500 heures de vol et de l’obtention de la qualification de chef de patrouille avant d’intégrer la Patrouille de France aux postes de charognard, d’intérieurs gauche et droit. Après une présélection administrative, les candidats se présentent à Salon-de-Provence pour une journée de sélection au cours de laquelle ils découvrent de l’intérieur l’unité et ont l’occasion de faire un vol en place arrière. Cette journée est ponctuée par l’entretien de sélection devant l’équipe : c’est au cours de cet entretien que sont évaluées la motivation ainsi que les qualités humaines des candidats, qualités indispensables à la mission de représentation et garantes d’une cohésion de groupe essentielle à la réalisation de leur mission. À l’issue des entretiens de tous les candidats, ce sont les pilotes de l’équipe qui choisissent leurs trois futurs équipiers.

Toutes les informations sur le site de la Patrouille de France  : patrouilledefrance.fr

Photo : Patrouille de France

La carte de la Patrouille de France aux Etats-Unis d’Amérique

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Lafayette

Lafayette, l’intime et la légende d’un enfant du pays

Aussi charismatique que l’Empereur et pourtant moins connu, Lafayette n’a eu de cesse, durant ...

WA - Coupe à saké au Mont Fuji à l’envers, verrerie d’Edo

Densan : l’artisanat traditionnel du Japon à la Maison WA

la Maison Wa présente une centaine d’objets de l’artisanat traditionnel japonais