La Galerie ROBILLARD présente Rebecca Dautremer

Rebecca Dautremer

Ce qui caractérise le travail de Rebecca Dautremer, c’est non seulement la précision et la perfection de son trait, mais également et surtout l’originalité de son travail dans lequel elle a conjugué ses différents savoirs et passions.
C’est de prime abord dans la voie du graphisme et du design que cette artiste s’est engagée en suivant des cours en atelier préparatoire, puis à l’ENSAD de Paris. Parallèlement à ses études, elle réalise des illustrations pour la maison d’édition Gautier-Languereau, la création de coloriages et de décalcomanies puis, sitôt son cursus achevé, l’illustration d’un premier album, puis d’un second.

Rebecca Dautremer commence à travailler pour d’autres éditeurs, affirme son style et gagne peu à peu en notoriété, tout d’abord en 2003, avec l’album « l’Amoureux », puis « Princesses oubliées ou inconnues » en 2004, avec lequel elle se fait réellement connaître. Passionnée de photographie, Rebecca Dautremer aborde son travail avec l’inspiration et la technique d’une photographe ; tout est pensé et précis, du cadrage à la lumière, en passant par les couleurs et la profondeur du champs. Travaillant essentiellement à la gouache sur du papier aquarelle, elle incorpore également dans ses illustrations des collages et des textures photographiques et propose toujours plusieurs niveaux de lecture pour attirer petits et grands.

Illustrant par ailleurs les ouvrages de son mari, l’écrivain Taï-Marc Le Thanh, Rebecca Dautremer travaille aussi dans le domaine de la publicité (parfum Kenzo), de la musique (illustration de la pochette d’album du groupe Milca), et du théâtre puisque certains de ses albums ont été adaptés en pièces, l’amenant à en concevoir les costumes et la scénographie ainsi que dans le cadre d’autres spectacles (Seule dans ma peau d’âne, mise en scène parEstelle Savasta). Enseignante à l’École Émile-Cohl de Lyon, Rebecca Dautremer a assuré la direction artistique du film d’animation : Kérity : la maison des contes, réalisé par Dominique Monféry.

En ce début d’année 2015, la galerie Jeanne Robillard, où certains de ses originaux sont visibles en permanence, expose ses illustrations qui seront dédicacées par l’artiste en personne les samedi 10 et dimanche 11 janvier de 14H à 18H. L’occasion idéale de rencontrer une artiste, une vraie.

Informations pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Philippe Grunchec

Philippe Grunchec : l’appel du Désert de Retz

Après des études de littérature française et d’histoire de l’art à la Sorbonne couronnées ...

Rubén Fuentes

exposition personnelle de Rubén Fuentes à Paris

Pour sa première exposition personnelle à Paris, l’artiste cubain Ruben Fuentes présente une vingtaine ...