• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

La Galerie Ménil’8 présente de nature et d’hommes

Ménil’8 - La Galerie Ménil’8 présente De nature et d’hommes

La Galerie Ménil’8 : Éveiller un autre regard, suspendre le temps et offrir une vision de la nature et des hommes… 

Bertrand Bellon et Akram Dost, artistes peintres, français et pakistanais, sont réunis pour une exposition exceptionnelle du 17 au 24 octobre, à la Galerie Ménil’8 et vous y convient afin d’y suspendre le temps et  de vous révéler leur vision de la nature et des hommes…

Bertrand Bellon et Akram Dost : deux artistes différents mais unis par une même passion pour la peinture, deux professeurs d’université aux recherches artistiques qui se rencontrent pour évoluer dans un même souci de respect et de bienveillance mutuels, deux âmes à la force créatrice commune.

Le premier est français et trouve dans la richesse et les émotions que nous procure la nature qui nous entoure et des hommes que nous côtoyons, les racines de son inspiration. Descendant d’une belle lignée d’artistes issue des soieries lyonnaises et malgré des études en histoire et politique économique qui le conduisent à enseigner en université, Bertrand Bellon a la peinture qui coule dans ses veines et sa formation artistique a été grandement influencée par les quelques milliers de dessins produits par son grand-père…

S’il a toujours peint, photographié, enseigné, écrit et voyagé, il n’y a que depuis une quinzaine d’années qu’il est devenu artiste professionnel, produisant plus de 100 tableaux par an à propos desquels il confie : « A travers les paysages, les arbres, les fleurs et fruits, mais, tout autant, les personnages qui les traversent, comme autant d’ombres vivantes qui constituent notre cadre et la qualité de notre vie, mon ambition est de redonner vie à ce qui semble avoir disparu à force d’être proche et donner à voir différemment l’évolution folle de notre entourage, de plus en plus proche et lointain, de plus en plus immédiat et durable ».

Le second est pakistanais et se sert des  motifs traditionnels de sa culture et des compositions figuratives qu’il réalise pour révéler au monde le contexte socio-politique et les enjeux sociaux de son pays. Indissociable d’une démarche politique forte, il revendique néanmoins une démarche artistique sans engagement partisan.

Dans un pays qui compte  230 millions d’habitants, Akram Dost est l’un des quatre ou cinq artistes majeurs du Pakistan contemporain. Sa vie d’artiste est riche et dense, comme le prouve sa production aussi intense que diversifiée, comprenant des peintures, des bas-reliefs, des sculptures sur bois, mais aussi des monuments urbains.

Recompensé par de nombreux prix nationaux et internationaux, il expose en continu depuis plus de trente ans dans les grandes villes du Pakistan (Karachi, Quetta, Lahore, Islamabad), mais également en Chine, dans des pays d’Orient et d’extrême Orient. Il a exposé à 4 reprises à Paris, dont deux fois dans le 20e arrondissement invité par son ami Bertrand Bellon.

Commentant son travail, il confie : « Tout ce que je pouvais voir du contexte socio-politique, s’est réfléchi dans mon travail. Mais je n’ai jamais eu pour vocation de me borner à exprimer cela, à promouvoir la cause Baloch. Ca c’est le rôle des médias et des politiques. Donc, dans mon travail, je continue de peindre les motifs traditionnels et les compositions figuratives ; on peut y voir les cris, les pleurs, les problèmes quotidiens auxquels les gens de mon entourage se confrontent. Mais ces tableaux ne sont pas des panneaux publicitaires ou des affiches de propagande. Bien que je peigne la situation politique, je traite mon travail comme une forme d’art et continue d’innover dans ce sens. Le message politique ne résume ni la forme, ni l’expressivité de mes tableaux. Après qu’ils aient fait des essais nucléaires dans ma région, j’ai fait un tableau qui représentait l’explosion. Mais je continue de considérer mon travail en tant qu’oeuvre artistique ».

De nature et d’hommes, un bien beau thème pour une unique et superbe exposition. La nature sera présente à travers les toiles d’une grande originalité et de grand format de Bertrand Bellon, une forme d’écologie moderne, qui revisite l’histoire, les cultures, les objets et les idées, et que l’artiste résume en ces termes : «  Toutes ces choses qui renferment de l’énergie, renferment aussi de la beauté. Naturellement. C’est la raison pour laquelle je peins autant d’arbres, en autant de dimensions, de formes et de couleurs. L’arbre est l’énergie même. Inconsciente, donc non prétentieuse. Simple mais pas simpliste ; inanimé et pourtant bien vivant ; solide comme le chêne et souple comme le bambou ».

La nature sera également concrétisée par les matières utilisées par Akram Dost, des encres, des poudres, des liants et déliants, des papiers, des toiles et des bois se conjuguant dans la plus parfaite et minutieuse harmonie et dont l’artiste a sélectionné les plus forts parmi le millier d’exemplaires réalisés ces deux dernières années !

Côté Hommes, c’est à l’atelier de l’artiste, haut lieu d’inspiration et de solitude créatrice que Bertrand Bellon s’est attaché, tandis qu’Akram Dost, revendiquant ses racines avec fierté,  rend hommage à travers sa série « Identité » aux habitants du Baloutchistan. Une culture éloignée, des vies et des traditions à découvrir à travers des peintures à l’huile toutes en couleurs et en beauté.

Les amateurs d’art et de peinture peuvent d’ores et déjà se réjouir, de nature et d’hommes, proposée par  Bertrand Bellon et Akram Dost, est, sans nul doute, l’une des plus belles expositions de cette fin d’année 2017.

Pour en savoir plus : http://bertrandbellon.org/

De nature et d’hommes
Exposition du 17 au 24 octobre 2017

Galerie Ménil’8
8 rue Boyer et 20 rue du retrait
75020 Paris

https://ateliersdemenilmontant.org/index.php

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

Nathalie Beras

l’Abstraction Spontanée de Nathalie Beras

Après Saint-Pétersbourg et Londres, et en attendant le Salon National des beaux-arts en décembre ...

African revival

La Galerie Africaine présente African Revival

Entre allégories et scènes du quotidien, ses oeuvres célèbrent la vie et l’amour tout ...

Invaders in New-york

Invaders débarque à New-York

On connaît tous ces petites créatures pixelisées inspirées du jeu vidéo Space Invaders et ...