La Filiation Copeau-Lecoq-Mnouchkine : Une lignée théâtrale du jeu de l’acteur

Guy Freixe

Au moment où le Théâtre du Soleil achève les répétitions de son nouveau spectacle (Macbeth de Shakespeare), les Éditions l’Entretemps annonce la sortie du livre de Guy Freixe : La Filiation Copeau-Lecoq-Mnouchkine. Les livres sur les fondamentaux du théâtre et l’art de l’acteur ne manquent pas dans le paysage éditorial, mais les études approfondies sur les filiations techniques, esthétiques et pédagogiques du XXe siècle en France sont rares. Or celle que nous livre Guy Freixe est essentielle. Comme le remarque Georges Banu dans sa préface, le trésor que se sont transmis Copeau, Lecoq puis Mnouchkine compte parmi ses joyaux les plus remarquables l’image d’un couple antinomique : l’athlète et l’improvisateur, le corps éduqué et le corps libéré. Dans ce paradoxe se tissent la volonté d’une écriture scénique et vivante, un goût pour l’expression du grand et sous diverses formes, une quête de l’enfance.

La Filiation Copeau-Lecoq-Mnouchkine : Une lignée théâtrale du jeu de l’acteur

De Copeau à Mnouchkine, une lignée du jeu de l’acteur se dessine. Elle passe par Lecoq, qui reprend l’héritage de l’École du Vieux-Colombier, reçu à travers Jean Dasté. Ces liens de filiation, parfois enfouis comme peut l’être le courant d’une rivière souterraine, sont importants à retracer aujourd’hui car ils permettent de comprendre l’évolution d’un type de jeu associant étroitement esthétique et éthique théâtrales. Ce refus d’un jeu psychologique au profit d’un jeu masqué prend la forme d’une résistance au non-jeu télévisuel et à l’individualisme de notre temps. Comme le remarque Georges Banu dans sa préface, cette lignée se caractérise par la mise en place d’un couple antinomique : l’athlète et l’improvisateur, le corps éduqué et le corps libéré. Dans ce paradoxe se tissent la volonté d’une écriture scénique chorale, le goût pour les contours plus que l’épaisseur du personnage, et, sous diverses formes, la quête de l’enfance.?

La filiation Copeau Lecoq Mnouchk sur Amazon

  • Broché
  • Editeur : L’Entretemps Editions (20 mars 2014)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2355391726
  • ISBN-13: 978-2355391729

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

agrégation livre

Un livre pour les 250 ans de l’ agrégation !

Le concours de l’ agrégation est un concours de haut niveau très sélectif, comprenant ...

Parler chien

« Parler chien ! » de Barbara Schöning et Kerstin Röhrs

Grâce à ce livre, vous apprendrez à mieux vous faire comprendre de votre chien, ...

Banana Girl

Banana Girl, jaune à l’extérieur, blanche à l’intérieur

Banana Girl est le premier roman graphique et autobiographique dans lequel l'auteure, Kei Lam, ...