La culture pour tous en 2016 à 2,7% de hausse, rien pour la presse en ligne

Fleur Pellerin

Le budget de la culture et la communication s’élèvera en 2016 à 7,3 milliards d’euros, une hausse de 190 millions d’euros, soit 1% par rapport à l’an passé. La culture sera dotée de 2,9 milliards d’euros, l’audiovisuel public de 3,9 milliards d’euros, et 500 millions d’euros seront alloués à la presse, à la diversité radiophonique, au livre et aux industries culturelles.

Priorité est donnée à l’accès à la culture pour tous :

– En 2016, 27 millions d’euros supplémentaires seront consacrés à la démocratisation de la culture, à la transmission des savoirs et à l’éducation aux médias .

La création artistique devrait bénéficier d’une hausse de 12,7 millions d’euros.

Le fonds de soutien du Centre national de la cinématographie sera doté de 672 millions d’euros.

– Le ministère annonce une augmentation des crédits dans les régions, dans le souci d’une plus grande égalité territoriale. Des moyens accrus sont prévus pour la lecture, les conservatoires de proximité, les scènes de musique actuelle, etc.

Le budget, qui avait très légèrement progressé en 2015 (+0,33%) après deux années de baisse (-4% en 2013 et -2% en 2014), progresse donc, et sur les 190 millions d’euros d’augmentations, 45 millions concerneront les crédits d’impôt au cinéma.

« Dans un moment où nous sommes déterminés à redresser les comptes publics, c’est le signe manifeste que la culture compte parmi les priorités du gouvernement« , a dit la ministre de la Culture Fleur Pellerin, qui a rappelé que le Premier ministre Manuel Valls s’était engagé sur cette hausse en juillet dernier.

La ministre a par ailleurs confirmé pour 2016 la généralisation du taux de 30% de crédit d’impôt pour le cinéma, un taux jusqu’ici réservé aux films de moins de 4 millions d’euros. « Depuis le début 2015, on constate une forte relocalisation des tournages« , a-t-elle déclaré, l’attribuant à la hausse des crédits d’impôts depuis son arrivée rue de Valois.

« On augmente le crédit d’impôt parce qu’il y a une politique extrêmement agressive en Grande-Bretagne, au Luxembourg, en Belgique et dans les pays de l’Est, où les crédits d’impôt vont jusqu’à 40%« , a ajouté la ministre. Une « réflexion est en cours » pour étendre cet avantage fiscal aux séries télé.

Le budget de l’audiovisuel public sera très légèrement augmenté (+16 millions). France Télévisions reçoit 4,4 millions supplémentaires (soit une dotation totale de 2,48 mds), Radio France 5 millions (dotation totale 606,8 millions), Arte 2,5 millions (264 millions) et France Médias Monde 2 millions (244 millions).

France Télévisions et Radio France sont tous deux déficitaires, de respectivement 10 et 21 millions d’euros prévus cette année. Le secteur bénéficiera pourtant d’une hausse de 1 euro de la redevance et de 0,3 point de la taxe sur les opérateurs télécoms, intégralement affectées à l’audiovisuel public et qui lui rapporteront quelque 135 millions. Mais l’Etat a réduit parallèlement de 120 millions une autre dotation.

La culture risque cependant de souffrir de la baisse des ressources des collectivités locales, qui assument près des trois quarts du financement du secteur et seront privées de 3,7 mds d’euros de dotation de l’Etat chaque année jusqu’en 2017. Aucun chiffre en ce qui concerne la presse en ligne ! Cela doit être un oubli ! Un oubli de Taille pour nous simple éditeur  !

Photo :  © MCC

Le budget de la culture et de la communication 2016 : Le budget de la culture et la communication

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

onde gravitationnelle

les ondes gravitationnelles, Audrey Azoulay, dépression nerveuse, etc… sont dans la revue de presse

Une découverte majeure, disent en chœur tous les spécialistes. Des chercheurs ont annoncé, jeudi ...

Gad Weil

Gad Weil met en scène une Arche de Noé pour le climat

La biodiversité, c’est tout le tissu du vivant dont nous sommes à la fois ...

Nice

Nice : Encore des morts pour la France ! des Morts pour rien !

Tous les exercices d’anticipation n’auront pas suffi à la ville de Nice qui, pourtant, ...