la Conciergerie présente un nouveau parcours révolutionnaire

Conciergerie

La Conciergerie présente un nouveau parcours révolutionnaire. La Conciergerie comme on ne l’a jamais vue !  A partir du 14 décembre, grâce à la refonte complète de son parcours révolutionnaire et la mise en place d’un HistoPad, le Centre des monuments nationaux invite à (re)découvrir la Conciergerie !

Première résidence parisienne des rois de France, le Palais de la Cité abrite nos plus grandes institutions politiques, administratives et judiciaires. L’architecture de la Conciergerie, édifiée sous Philippe le Bel, permet de prendre conscience de l’essor artistique que connut Paris au XIVème siècle. Du palais d’origine, siège du pouvoir et de la justice royale, il ne reste que les parties basses et la Sainte-Chapelle voulue par saint Louis. Les salles révolutionnaires prirent ensuite place au sein de la Conciergerie avec l’installation du Tribunal révolutionnaire en 1793 dans la Grande Chambre, symbole de la justice royale. Haut lieu de détention avant comparution, la prison vit défiler d’illustres personnages dont la reine Marie-Antoinette.

Le Centre des monuments nationaux (CMN), poursuivant la mise en lumière de la Conciergerie, offre à partir du 14 décembre prochain un nouveau parcours révolutionnaire, conjuguant des informations sur la Révolution, des dispositifs multimédias et un chantier des collections. Les visiteurs pourront ainsi, grâce à une véritable plongée dans l’histoire, découvrir les salles médiévales et révolutionnaires de la Conciergerie ainsi que des espaces aujourd’hui disparus avec l’HistoPad, outil de médiation numérique permettant de remonter le temps grâce à la réalité augmentée, des reconstitutions 3D et des fonctionnalités interactives.

Des photos, des vidéos, des outils numériques innovants, des oeuvres, des objets, des maquettes ainsi que des textes, présenteront la Révolution française à la fois dans ses aspects utopiques et sous ses côtés les plus sombres, le déroulement des événements à la Conciergerie en étant la matérialisation concrète.

La première salle replacera la situation politique, géographique et historique de la Conciergerie dans l’univers parisien du XVIIIème siècle, à l’aune de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Les liens avec le Palais de Justice seront mis en évidence, notamment grâce à une maquette animée de l’ensemble de l’ancien Palais de la Cité. La salle des noms présentera la première liste exhaustive des personnes déférées devant le Tribunal révolutionnaire : plus de 4 000 noms seront référencés et un dispositif multimédia permettra de consulter des documents d’archives exceptionnels sur 50 d’entre eux, parmi les plus connus.

Au coeur de cette nouvelle présentation, la section « La Révolution et la justice » occupera les salles muséographiques du 1er étage ; l’occasion de revenir sur la réforme judiciaire, la mise en place du Tribunal révolutionnaire, la Terreur et les procès médiatiques, ainsi que le rôle de Robespierre et Fouquier-Tinville. En fin de visite, la figure de Marie-Antoinette sera évoquée dans la chapelle. Le visiteur pourra la suivre dans son procès face à ses juges, depuis son arrestation jusqu’à son exécution. Une grande vitrine permettra de découvrir des objets spectaculaires qui ont appartenu à la reine ou qui ont été conservé par ses admirateurs. Le public pourra donc mieux appréhender et comprendre cette époque, un public souvent international et pour lequel les textes ont été traduits en anglais, les dispositifs multimédias étant quant à eux proposés en 6 langues. Une visite spectaculaire et instructive placée sous le commissariat de Guillaume Mazeau, historien spécialiste de la Révolution française et maître de conférences en histoire moderne à l’université Paris I Panthéon.

Photo : Visuel en situation dans la salle des Gens d’Armes de la Conciergerie © Histovery – Reconstitution virtuelle à 360° de la salle des Gens d’Armes © Histovery

Informations pratiques :

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?

The Armory Show

The Armory Show, 17ème édition du 5 au 8 mars 2015

L’Armory Show, la foire new-yorkaise d’art moderne et contemporain, aura lieu pour sa 17ème ...

Masséot Abaquesne - Albarello, vers 1545, Rouen, musée des Antiquités © Agence La Belle Vie

Masséot Abaquesne, l’éclat de la faïence à la Renaissance

La Réunion des Musées Métropolitains organise, la toute première exposition consacrée au premier faïencier ...

Créatures Merveilleuses

Musée d’Art Islamique de Doha : Créatures Merveilleuses…

Cette exposition met en vedette les animaux réels et mythiques qui apparaissent dans les ...