Know Hope « Water Takes The Shape Of Its Container »

Know Hope, « connaître l’espoir », est un street artist israélien, tout juste trentenaire et déjà internationalement connu et reconnu. Artiste plasticien, Know Hope est attiré par la matière depuis son adolescence, époque où il développe sa technique et ses personnages. Les disputes de ses parents le poussent à descendre dans la rue pour y mettre en pratique son savoir faire. Sa recherche artistique aboutit à un univers habité de personnages arborant des cœurs à l’épaule ou sur la poitrine perforée, vêtus de rayures noires et blanches et qui semblent évoluer dans un environnement en carton, chacune de ses créations se référant à une certaine vulnérabilité du monde.

Know Hope fait appel à des techniques aussi diverses que variées : peintures, installations, croquis et tout type de montages, recyclant des supports trouvés sur les lieux et qui s’intègrent parfaitement dans son œuvre. Il ne fait pas de politique, ne porte pas de jugement sur la situation géo-économico-politique de son pays car il se veut porteur d’un message plus général sur les conditions humaines liées aux problèmes politiques et sociaux en général. Dénonçant l’intrusion de la publicité dans notre environnement et son effet destructeur sur le paysage , il fait partie du collectif Brandalism au sein duquel 25 artistes luttent contre les effets néfastes de la publicité sur notre esprit ; « groupuscule » très actif au moment de la campagne publicitaire pour les JO de Londres, qui a détourné une trentaine de panneaux publicitaires de Manchester, Londres, Birmingham, Leeds et Bristol.

Son travail est intuitif et spontané, autant politique que poétique ; Know Hope aime la rue pour sa mise en scène, ses couleurs, bruits et odeurs, mais il apprécie l’accueil des galeries qui lui permettent d’exposer son travail en toute sécurité. Celui-ci a évolué, devenant plus réfléchi car réalisé selon une thématique précise.

C’est en 2004 que l’artiste fait sa première exposition, ce qui lui ouvre la voie vers la notoriété mondiale, ses œuvres figurant dans les ventes d’art contemporain. Son exposition « Inside Job » au pavillon Helena Rubeinstein pour l’art contemporain à Tel Aviv en 2012 fut très remarquée, de même que plus récemment son exposition à la Galerie Lazarides Rathbone à Londres en aout 2013 intitulée : « Know Hope, the abstract and the very real ».

Know Hope fait sa première exposition en France et c’est la Galerie Openspace qui, fidèle à sa ligne de conduite et à son rôle de défricheur de l’art contemporain urbain international, présente ce jeune street artist qui partage sa vie entre New York et Tel Aviv.

Know Hope

Know Hope

Informations Pratiques

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité