• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Knockin une application pour Nicolas Sarkozy

Knockin

Knockin une application pour Nicolas Sarkozy, une application qui vous suit à la trace !

Nicolas Sarkozy qui vient d’officialiser sa candidature à la primaire de la droite et du centre en vue de l’élection présidentielle compte bien s’appuyer sur le numérique pour faire campagne. Pour ce faire l’équipe de l’ancien président de la république vient de mettre en oeuvre une application qui permet de d’aller chercher de potentiels sympathisants actifs sur les réseaux sociaux. Une application mobile qui pourrait faire polémique, comme le relate RMC, sur son site aujourd’hui. Knockin, qui signifie frapper la porte en anglais, permet à ses utilisateurs de faire un porte-à-porte extrêmement ciblé. De fait si vous likez la page Facebook de Nicolas Sarkozy, l’application vous considère comme un sympathisant de droite. A partir de cela, elle va croiser toutes les données publiques à sa disposition (Facebook, Twitter, LinkedIn, Pages jaunes, listes électorales…) pour géolocaliser votre adresse.

L’application depuis le mois dernier, est déjà dans leur porte-à-porte utilisée par les militants sarkozystes. Interrogé par RMC, Paul Hatte, le créateur de Knockin affirme que « l’objectif n’est ni de faire peur, ni d’inquiéter, mais vraiment d’aller apporter le message qui intéresse la personne quand on la rencontre ». Paul Hatte  qui est aussi un militant Les Républicains, dit qu’il s’est inspiré de Vote Builder, un outil utilisé par le parti démocrate américain pour réaliser sa propre application.  Quoi qu’il en soit, avertie, la commission Informatique et libertés doit rendre ses recommandations avant la fin du mois de septembre.

En attendant, cette application inquiète les associations de protection des données personnelles. Faire campagne avec le recours aux outils numériques n’est pas non plus, une nouveauté. Les équipes d’Alain Juppé, de Bruno Le Maire et de François Fillon ont d’ores et déjà indiqué qu’elles utilisaient l’application Nation Builder.

La radio qui a suivi un militant sarkozyste se  rendant chez une sympathisante grâce à l’application Knockin a ainsi commenter la chose : « Sur son écran de téléphone, une carte s’affiche avec tout autour de lui des points rouges indiquant le nom, le prénom et l’adresse exacte de sympathisants de droite« .

Tags:

  • Mine de rien il travaille un peu tous les jours. Mine de rien il ne dort pas mais il cause !

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité

Vous pourriez aussi aimer ?