• Participez au artsixMic Crowfunding !
  • Aidez-nous à bouger les choses !

Kenzo Takada, suite au séisme de Fukushima, en appel aux artistes avec le projet « Okiagari Koboshi »

kenzo Okiagari Koboshi
Kenzo Takada – Okiagari Koboshi – Tous droits réservés  nabeparis

Demande de participation au projet Okiagari Koboshi

Mesdames, Messieurs,

Je suis Kenzo Takada, un expatrié japonais qui vit depuis de longues années loin de mon pays natal. Avec cette association je souhaite encourager mes pairs qui ont vécu et qui vivent encore la douloureuse expérience du terrible séisme de 2011, qui a touché la côte Pacifique du Tôhoku.

Deux ans et demi ont passés depuis la catastrophe, et nous faisons face aujourd’hui à un grand décalage entre les régions où les travaux de restauration avancent à grand pas, et celles qui n’arrivent pas à surmonter nombreux problèmes; il reste encore énormément d’habitants pour qui l’espoir de jours meilleurs n’est pas encore revenu.

C’est le cœur serré et triste que j’entends aux informations encore aujourd’hui des nouvelles inquiétantes de la centrale de Fukushima Daiichi et des problèmes de fuites d’eau radioactive qui n’en finissent plus, et je ne cesse de penser aux personnes qui en souffrent.

Beaucoup de personnes travaillent sans relâche nuits et jours pour résoudre les questions complexes que ce cataclysme sans précédent a laissé, et je souhaite que le Japon puisse, plus que jamais, rassembler tout son savoir, ainsi que celui d’autres pays afin d’y mettre un terme et pouvoir enfin commencer sa renaissance.

La particularité des poupées traditionnelles de la région d’Aizu (Préfecture de Fukushima), les Okiagari Koboshi, est qu’elles ont beau tomber, ou se coucher, elles se relèveront toujours. Nous y voyons le symbole de la renaissance du Japon, qui doit se relever de ses problèmes.

Nous faisons ainsi appel aux artistes du monde entier de participer à notre projet, en dessinant chacun une pensée, un message pour les victimes, sur une poupée, et de prier pour une reconstruction soignée et rapide.

Pour toute personne intéressée, veuillez nous contacter à l’adresse suivante: koboshikun@gmail.com

Avec nos prières pour chaque victime, qu’elles puissent enfin jouir d’une véritable renaissance.

Fait à Paris, Été 2013

Responsable du projet, Kenzo Takada

«Okiagari Koboshi» projet d’exposition à Paris

Objectif: Les poupées traditionnelles d’Aizu (Préfecture de Fukushima) ont cette particularité de se relever autant de fois qu’elles tombent, et elles sont une représentation de l’esprit tenace et résistant des gens du Tôhoku.

Le projet de décoration des «Okiagari Koboshi» est l’idée originale de Kenzo TAKADA, créateur japonais ayant eu une longue carrière marquante en France. Elle consiste à rassembler des messages d’artistes du monde entier et de Japonais vivant loin de leur pays ayant une pensée pour la reconstruction du Japon, sous forme de poupées peintes ou décorées. Les poupées respectent la tradition et sont faites par des artisans locaux d’Aizu.

Ces poupées ont été présentées pour la première fois à l’Hôtel de Ville de Lyon, lors de l’exposition commérant le second anniversaire de la catastrophe le 11 Mars de cette année, puis ont voyagé en Espagne, à Madrid le 11 Juin (au centre culturel du Conde-Duque), où M. Takada a eu le grand honneur de s’exprimer devant Son Altesse impériale le prince héritier Naruhito venu du Japon ainsi que devant Son Altesse royale le Prince Felipe d’Espagne.

Avec la collaboration de la Mairie de Paris, une exposition de ces poupées pendant 2 semaines courant Décembre est prévue dans un espace au Chai de Bercy, et planifions d’y organiser un grand atelier participatif où Parisiens et Parisiennes illustreraient leurs propres poupées, que nous exposerions dans des projets futurs. Et nous savons d’ores et déjà qu’un grand nombre de poupées décorées par des personnalités seront rajoutées par rapport à la précédente exposition.

Concernant la situation de la centrale de Fukushima, nous présentons dans cette exposition des portraits d‘ingénieurs qui y travaillent encore aujourd’hui d‘arrache-pied, ainsi que leurs koboshis; nous souhaitons que cet évènement devienne pour tous les visiteurs par cela un lieu de prière et de soutien pour la reconstruction du Japon. Les Okiagari Koboshi décorées seront exposées dans de nombreuses villes du monde entier, avant d’être offertes aux gens de Fukushima, en tant que message de soutien et d’amour de la part de tous les participants.

  • Organisateurs: La Mairie de Paris, et le Comité exécutif de l‘exposition «Okiagari Koboshi» à Paris
  • Coopération: NHK East Japan Earthquake Project, Nozawa Mingei d’Aizu, +
  • Sponsors: l’association Okiagari Koboshi Project (Représentant: Kenzo TAKADA) +

Date: Du Vendredi 6 au Dimanche 22 Décembre 2013 – Ouvert de 12h – 18h du Mercredi au Dimanche/Fermé le Lundi et Mardi
Lieu: Espace d’exposition Chai de Bercy ( environ 200m2), situé à l’intérieur du Parc de Bercy

Les pièces que l’association prévoit de présenter:

  • 100 Poupées Okiagari Koboshi décorées
  • Des images de la chaîne japonaise NHK ( à confirmer )
  • Des portraits des travailleurs à la centrale de Fukushima, prises par le photographe Obara

Le programme:

  • Jeudi 5 Décembre, 11:30- Présentation à la presse
  •  Le 7, 8, 11, 13, 14, 18, 21, 22: Atelier pour enfants ( 2 classes par jour, avec une capacité de 50 pour chaque). Participation d’artisans-peintres d’Aizu (Fukushima) venus spécialement pour l’événement. Parfois : intervention des artisans-peintres, et mini-concerts
  • 19 Décembre, 18:00- Vente aux enchères, soirée cocktail ( Salle à l’Hôtel de Ville de Paris)
  • 22 Décembre: Cérémonie de fermeture et chorale après le dernier atelier
ines de la fressange
Ines de la Fressange – Okiagari Koboshi – Tous droits réservés nabeparis

NHK Earthquake Charity Song – Hana wa Saku(Flowers Will Bloom)

  • Voir les commentaires : (0)

Publicité