Kandinsky & Russia au aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique

Wassily Kandinsky
Wassily Kandinsky © The State Russian Museum, Saint-Pétersbourg

Après Pise, Bruxelles accueille l’exposition-événement Kandinsky & Russia. Du 8 mars au 30 juin 2013, venez admirer plus de 150 œuvres aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Parmi ces oeuvres : une cinquantaine de Wassily Kandinsky (Moscou 1866 – Neuilly-sur-Seine 1944) ainsi que des oeuvres d’art populaire et des peintures de Larionov et Malévitch.

 Wassily Kandinsky est un peintre majeur du XXe siècle. Fondateur de l’art abstrait, il évolua, de Munich à Paris en passant par Moscou et Berlin, de l’expressionnisme au surréalisme sans jamais renoncer à son héritage russe. En 1911, il peint « Tableau avec cercle », la première oeuvre abstraite de l’histoire. Il bouleverse alors à jamais la conception même de l’art. Cet artiste d’origine russe, naturalisé allemand puis français, est un génie aux multiples facettes. Il laisse derrière lui une oeuvre abondante : plus de 2.500 peintures, gouaches et aquarelles, mais aussi des gravures, poésies, pièces de théâtre, essais philosophiques, écrits théoriques… Les oeuvres présentées à Bruxelles jusqu’à la fin juin témoignent de la complexité artistique et intellectuelle d’un homme de génie habité à la fois par le courant symboliste russe, la culture grecque, la métaphysique allemande, la spiritualité orthodoxe et l’ésotérisme. Elles mettent en exergue sa peinture colorée, où se mêlent mythe et féerie, sensation et observation, littérature et musique.

150 oeuvres & objets exposés sur 1.500 m²

100 ans après son passage en Belgique, Wassily Kandinsky nous revient ! En mai 1913, il avait exposé à la Galerie Georges Giroux, un haut lieu de la culture bruxelloise aujourd’hui disparu.

Les peintures et objets visibles de mars à juin aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique plongent le visiteur dans la période 1901-1922 de l’artiste, du symbolisme à l’avant-garde. Les 1.500 m² d’exposition sont répartis en quatre sections aux intitulés évocateurs :

  • « Vivre la peinture »
  • « Ecouter la peinture »
  • « Habiter la nature»
  • « Kandinsky et la mythologie »

L’exposition vise aussi à replacer dans son contexte russe le bouleversement artistique engendré par Kandinsky. Elle rend ainsi compte des liens étroits de l’artiste avec l’art des icônes et la culture populaire, mais également avec les avant-gardes et les symbolistes. Au fil de l’exposition, le visiteur découvre dès lors aussi des oeuvres de Mikhail Larionov, Natalia Gontcharova, Kazimir Malevitch, Nicholas Roerich, Mikhail Vroubel et d’Ivan Bilibine.

C’est la première fois que cette collection de plus de 150 oeuvres est montrée en Belgique. La plupart proviennent de musées russes de grande renommée – dont le Musée russe de Saint-Pétersbourg – mais aussi du Centre Pompidou et de collections privées.

L’exposition se tient aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, 3 rue de la Régence à 1000 Bruxelles. Elle est accessible du mardi au dimanche de 10h à 18h30 (dernière entrée à 17h), avec des nocturnes les mercredis de 18h30 à 20h00 (dernière entrée à 18h30). Fermeture le 1er mai.

Kandinsky

  • 1866 – Naissance de Wassily Kandinsky à Moscou
  • 1885 – Inscription à la faculté de droit de Moscou
  • 1900 – Entrée en tant qu’élève à l’école des beaux-arts de Munich
  • 1907 – Exposition d’une centaine d’œuvres à Angers, dans l’ouest de la France
  • 1909 – Rédaction de l’essai « Du Spirituel dans l’art », qui fait de lui l’artiste de la « nécessité intérieure »
  • 1911 – « Tableau avec cercle », réalisé par Wassily Kandinsky. Il s’agit de la première œuvre abstraite dans l’histoire de la peinture
  • 1912 – Publication de l’Almanach du Cavalier bleu
  • 1914 – Départ de l’Allemagne pour la Suisse puis pour la Russie
  • 1922 – Installation en Allemagne et enseignement au Bauhaus à Weimar
  • 1927 – Il obtient la nationalité allemande
  • 1933 – Le couple Kandinsky s’installe à Neuilly-sur-Seine
  • 1939 – Il obtient la nationalité française
  • 1942 – Il peint sa dernière grande toile et se consacre désormais à de petites œuvres sur carton
  • 1944 – Kandinsky meurt le 13 décembre à Neuilly-sur-Seine
  • Voir les commentaires : (0)

Publicité